https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/obesite.jpg

Patients Obésité

28 réponses

224 lectures

Sujet de la discussion



Posté le

Mais pourquoi est-il si difficile de parler de son "gras" même de façon anonyme ? pourquoi nous culpabiliser ? et de quoi sommes nous coupables ? Pourquoi sommes nous des bêtes curieuses ?

Je n'accepte pas ces préjugés. Je n'accepte pas cette peur des mots, de la réalité.

Nous sommes obèses de gras et non d'autres choses. Nous sommes dans l'excés. Nous aimons des bonnes choses. Notre quotidien nous invite à manger toute la journée, la nuit même. Est-ce que cela fait de nous des marginaux ? des individus qui n'ont pas les mêmes droits que les personnes "normales" ?

Nous ne sommes pas lisses. Nous sommes encombrants. Nous ne respectons pas les standards de la société. Et si c'était la société qui se trompait. Si la richesse d'un être humain était ses rondeurs, sa générosité visuelle ?

Tiens un anecdote : 1ère cure thermale Rh avec une obésité grade 1. On parlait entre curistes et une gentille dame se met, sans vraiment de raison mais à mon attention, à parler de régime. Intinctivement, je réponds à son agréssion.

Mais pourquoi vous me parlez de régime ? vous trouvez que je suis trop grosse ? et bien je vais vous dire : ma grand-mère m'a appris que quand on possédez quelque chose il fallait en prendre soin. Donc, j'ai mon gras et j'en prend soin.

Nous ne devons pas maigrir pour les autres, parce qu'on gâche de paysage mais pour nous, pour notre santé, pour ceux qu'on aime.

Nous sommes nous, notre gras participe à notre personnalité.

Début de la discussion - 19/07/2012

Censure et préjugés


Posté le
Bon conseiller

Je relance le sujet !

Censure et préjugés


Posté le

Mais tout le monde s'en fout.

Censure et préjugés


Posté le
Bon conseiller

C'est dommage, nous essayons de relancer certains sujets qui ne prennent pas...
En espérant que d'autres personnes réagiront à cela.. !

Censure et préjugés


Posté le

Bonsoir,

Même sous couvert d'anonymat, je n'ai pas forcément honte d'en parler même si je n'en suis pas fière non plus.

Le pire dans tous cela c'est cette souffrance propre à chaque individu qui nous pousse à nous gaver de nourriture ainsi.

Même en ayant conscience des dégâts et des conséquences que cela peut avoir sur la santé au long terme pour ma part je n'arrive pas à me calmer ... Un jour viendra qui sait ...

Je vous souhaite une bonne fin de soirée.

Censure et préjugés


Posté le

Les mêmes préjugés existent sur les petits, les trop grands, ceux qui ont des grandes oreilles ou de l'acné... La société est faite d'une multitude de différences. Pour ma part, je ne brandis pas mon obésité comme un porte drapeau d'une quelconque communauté. Je ne ressens aucune fierté d'être telle que je suis. Mais je ne ressens aucune honte non plus. Je ne souhaite pas être comme toutes les filles que l'on voit sur toutes les unes de magazines à l'approche des vacances d'été notamment. En revanche, je veux perdre du poids pour ma santé, pour pouvoir dormir mieux, pour enfin trouver des fringues pour m'habiller comme je le souhaite. Et oui, c'est insupportable d'entrer dans une boutique pour "gens normaux" et de voir les vendeuses vous reluquer de bas en haut comme si vous les insultiez pour avoir osé poser un pied dans la boutique en question. C'est insupportable effectivement mais je me dis que, même si je remplis pas les critères de base, je suis quand même une belle personne car ce que j'ai dans mon coeur et dans mon âme sont des trésors inestimables que les grincheux de tous poils peuvent m'envier et dont ils ne pourront jamais me débarrasser.

Censure et préjugés


Posté le

je ne suis pas obèse mais je vous comprend je vous dirait simplement de faire attention sur les impacts que vous pourriez avoir

ça me fait plaisirs que tout le monde puisse parlait de son problème filou 59

Censure et préjugés


Posté le

je suis obèse (j'aime pas ce mot) mais je ne mange pas toute la journée et encore moins la nuit, je dirais même que je mange moins que la plupart des personnes de mon entourage qui sont de corpulence normale, on m'a fait faire un tas de régimes dont certains etaient totalement idiots pouvant créer des carences (comme  n avoir comme seule nourriture qu'une poudre hyperprotidique diluée dans de l'eau) ou avec des amphétamines (eh oui !!) et tous inefficaces, j'ai donc décidé de m'accepter comme je suis et depuis les gens m'acceptent bien mieux ou alors c'est moi qui ne prête plus attention à leur regard, leur remarques

Bon courage à toutes et tous

Censure et préjugés


Posté le

bonjour oranne je suis d'accord avec toi je n'aime pas le mot obèse je dis fort ou forte filou59

Censure et préjugés


Posté le
Bon conseiller

Les médecins qui nous demandent de maigrir en faisant un régime sont ceux qui ne connaissent pas vraiment le problème !

Les vrais spécialistes de l'obésité ont un abord différent.

Je suis en obésité morbide, je m'en passerais bien ! Les dizaines de kilos que j'ai perdus dans les régimes sont tous revenus très vite et avec des copains en plus.

J'ai une amie qui s'est mise en colère à l'hôpital, un chirurgien gastro-entérologue lui disait qu'elle devrait se mettre au régime d'une manière pas très gentille. Elle a fait la grève de la faim pendant 4 jours et a ensuite demandé à être pesée, elle n'avait rien perdu. Quand elle l'a dit au chirurgien, il est parti en claquant la porte. Bon, elle ne lui avait pas dit gentiment non plus !

Pour les autres, pas tous mais beaucoup, nous sommes des personnes qui mangent trop, qui ne sont pas raisonnables. C'est vrai qu'on n'est pas très à la mode !

L'autre jour, j'ai voulu aller dans un magasin pour acheter un vêtement en cadeau pour ma petite-fille, la vendeuse, une espèce de haricot vert de 20 ans, m'a dit, avant que j'ouvre la bouche :" Si c'est pour vous, nous n'avons rien.". Elle ne m'a rien vendu, c'est sur, mais elle m'a entendue !

Il est bien loin le petit 38 de ma jeunesse, je n'étais pas malade à cette époque !

Francine

Discussions les plus commentées