/static/themes-v3/default/images/default/home/bg-generic.jpg?1516194360

Patients Herpès génital

8 réponses

66 lectures

Sujet de la discussion



Posté le

J'aimerai en savoir plus sur les diverses causes psychologiques possibles de l'herpès génitale: je viens d'aller sur différents sites qui explique ce que l'herpès pourrait signifier: angoisse de séparation,...

HERPÈS buccal – ou FEU SAUVAGE
L’herpès, éruption cutanée groupée de vésicules inflammatoires, est communément appelé feu sauvage ou bouton de fièvre. Ce virus très contagieux touche un pourcentage élevé de notre population et, en plus, il persiste dans le corps pour le reste de la vie.

Il y a quelque chose qui « m’empoisonne » l’existence, un lien entre la peau et le système nerveux qui se fait mal : « c’est pour cela que ça fait mal ».
Même après plusieurs années de « sommeil », il peut réapparaître. Les éruptions du virus herpès simplex (HSV) provoquent des ulcères affectant surtout la bouche, les lèvres ou les parties génitales.
Plusieurs causes sont reliées à l’herpès. Cela peut être de la frustration parce que je n’ai pu réaliser certains désirs et je me sens quelque peu « impuissant », « incapable ». Je peux vouloir éloigner quelqu’un pour ne pas me laisser embrasser : je le juge ou je veux le punir. J’ai besoin de me retirer (au sens propre comme au sens figuré) pour un certain temps, la pression étant trop forte ; ce peut être face à ma vie sexuelle ou face au travail ou à la famille.
Je peux m’en vouloir d’avoir dit certaines paroles blessantes et j’ai maintenant tendance à ramper. J’ai eu à me défendre et je peux regretter les paroles dites. Je peux porter un jugement sévère sur une personne du sexe opposé et le généraliser à tout l’ensemble (par exemple : « Les hommes sont tous… »).
Autant de manières pour me garder à distance des autres, car les régions où l’herpès se développe sont habituellement les lèvres et les parties génitales, lieux de base pour la communication personnelle, verbale ou affective avec les autres personnes. Les ulcères peuvent m’indiquer que je vis une peine émotionnelle et mentale (car le tissu mou et les fluides sont impliqués), que je vis une grande douleur intérieure qui veut se faire jour.
Comme c’est avec les lèvres que j’embrasse les personnes aimées (conjoint, enfants, parents,etc..), l’herpès – buccal m’indique que je peux vivre une séparation avec l’une d’entre elles. Le  » contact au niveau de la peau des lèvres a été retiré pour quelque raison que ce soit et l’herpès apparaît.
J’avais des projets, mais je ne peux plus les réaliser. C’est difficile pour moi de partager mes convictions. J’ai donc l’impression que ce sont les autres qui dirigent ma vie et cela ne me convient pas.
Sur le nez (plus rare), l’herpès m’indique que je peux vivre de la rage liée au fait qu’on pense, dans mon entourage, que j’ai «le nez fourré partout».
Les éruptions semblent étroitement liées au stress et aux situations conflictuelles, spécialement quand je fais quelque chose à contrecœur ou lorsque je vais à l’inverse de mes sentiments intérieurs (comme lorsque j’ai une expérience sexuelle avec une personne avec laquelle je ne veux pas être).
L’herpès peut aussi me donner le message que je vis un chagrin, une lassitude face à la vie, un manque d’amour-propre. Ce virus apporte sur la table toutes les questions de honte, de culpabilité, de compromis et de reniement de soi qui sont reliées à la sexualité (en observant la partie du corps affectée, je pourrai en trouver la cause). Je dois m’interroger face à l’intimité que je vis avec mon partenaire et voir quelles sont les frustrations, les peurs ou les déceptions qui je vis face à lui. Est-ce que je vis de la honte face à ma sexualité ? Est-ce qu’elle est satisfaisante ou n’est-elle devenue qu’un plaisir charnel dénué du sens profond qu’elle devrait contenir ?

Attitude à acquérir pour progresser : J’accepte de cesser de me juger et de juger sévèrement les autres. J’apprends à m’ouvrir aux autres. Je me fais de plus en plus confiance dans mes relations intimes. Je m’aime davantage et le soleil revient dans ma vie. Je suis fier d’être qui je suis.
Source : Le Grand Dictionnaire des malaises et maladies – Jacques Martel

Début de la discussion - 09/07/2018

Les causes psychologiques


Posté le

L’HERPÈS ou on n’a jamais assez de bisous
decodage 2 Commentaires revue n°18 1 décembre 2012


La maladie
L’herpès est une maladie infectieuse, contagieuse et récurrente, due au virus Herpes simplex, qui touche principalement la peau et les muqueuses. Le virus se transmet par contact direct avec les lésions. Après la primo-infection, le virus reste présent dans les ganglions nerveux, ce qui entraîne des récidives de la maladie au même endroit. Un herpès buccal se manifeste par une sensation de cuisson, une rougeur et des vésicules douloureuses remplies d’un liquide transparent autour de la bouche et du nez (bouton de fièvre). Les vésicules s’ouvrent puis laissent une croûte jaunâtre qui tombe sans laisser de cicatrice. Un herpès génital est une maladie sexuellement transmissible. L’herpès est surtout redoutable chez les sujets immunodéprimés (dont le système immunitaire est affaibli par une maladie ou un traitement).

L’étymologie
Le mot herpès vient du latin d’origine grecque « herpès » = dartre, de « herpeton » = reptile, ce nom venant du fait du caractère rampant des lésions. Au niveau conflictuel aussi, il y aura une notion de devoir ramper pour obtenir quelque chose.

L’écoute du verbe
Herpès = air / pèse. Il y a, non pas de la rumba, mais de la lourdeur dans l’air. Qu’est-ce qui gronde ? D’où vient le tonnerre ? Nous sommes face à un conflit de puanteur, particulièrement si l’herpès est situé à la base du nez. Par exemple, ma mère vient me rendre visite pour la première fois dans ma nouvelle maison. Que dira-t-elle ? Que sentira-t-elle ? J’espère un compliment et j’aurai droit à des critiques.

Le sens biologique
En cas d’herpès labial particulièrement, le conflit à l’origine de la maladie concerne un ou des baisers, en lien avec une séparation. On recherchera donc tous les stress en relation avec une histoire de baisers, de bises, d’embrassade. Par exemple, une femme a un herpès chronique chaque année durant les fêtes de Noël : seul son père l’avait embrassée durant sa vie (son mari et son fils ne sont pas câlins) et il est mort pendant les fêtes de fin d’année. Je n’ai pas mon quota de bisous. Autre exemple : mon grand-père est mort et je n’ai pas pu l’embrasser car j’étais à l’étranger, or j’aurais voulu l’embrasser une dernière fois.
Christian Flèche remarque que l’herpès se situe à la limite de la peau et de la muqueuse, donc à la limite entre l’intérieur et l’extérieur. C’est pourquoi le conflit est relatif à une séparation semi-intime ponctuelle. « Je ne vois pas quelqu’un assez longtemps ». « Je te vois – je te quitte. »
La maladie concerne l’épiderme, mais aussi les nerfs, qui sont touchés par des conflits de projet ou d’ordre. Par exemple, j’attends le baiser sur le quai de la gare et il n’arrive pas. Il s’agit d’une frustration face à un désir inassouvi.
Un herpès nasal est lié à une odeur, par exemple l’odeur de la terre pour un paysan. Un herpès génital est lié à la sexualité. Conflit d’absence de contact sexuel ou de désir sexuel impossible à assouvir. Un herpès anal ou fessier est lié à l’identité. Chaque fois que je prends ma place dans une nouvelle identité (exemple : quand je deviens père ou quand je sors mon premier livre), je ne suis pas embrassé, j’attends les bisous et je reçois des baffes. Pour un herpès génital et/ou fessier, recherchez aussi les histoires de cul, de fesses, qui se passent dans la rupture. Tu pars ou tu restes ? Décide !
Il existe également une tonalité de souillure et/ou de culpabilité dans le conflit à l’origine de l’herpès. Par exemple, c’est l’histoire d’une femme qui reste avec son mari alors qu’elle ne l’aime plus et ne le désire plus : chaque fois qu’elle revoit son amant, elle solutionne son conflit de séparation intime.

La guérison
L’herpès, comme toutes les maladies virales, apparaît en effet après la solution du conflit, durant la phase de réparation de l’endroit du corps qui a été touché par le conflit actif. L’épiderme ou la muqueuse s’étaient creusés à ce moment, comme s’ils partaient à la recherche de plus de contact. Après la solution, l’herpès arrive comme une punition pour réparer tout ça brutalement.
La symbolique
L’herpès est intimement lié à la relation et au risque de séparation qui va avec toute relation. Il touche donc de préférence les personnes qui ont du mal à prendre ce risque, à vivre le risque de séparation inhérent à toute histoire d’amour. Dès qu’on aime, on risque en effet d’être un jour séparé de l’objet aimé. Mais ce serait vraiment bête de se passer de l’amour pour cela, vous ne trouvez pas ?
Bernard Tihon



Les causes psychologiques


Posté le

- L'herpès est intimement lié à la relation et au risque obligatoire de séparation qui va avec, c'est mal vivre le risque de séparation inhérent à toute séparation.

Les causes psychologiques


Posté le

Je me reconnais vraiment dans cette angoisse de séparation personnellement, c'est une angoisse de chaque instant dans ma vie.

Les causes psychologiques


Posté le

Symbolique de l'herpès: tout ce qui se rapporte à l'inflammation renvoie à une colère non exprimée.

au niveau de la bouche et des lèvres:

-culpabiliser d'avoir dit ou de ne pas avoir dit quelque chose

-se sentir impuissant,incapable de dire et d'exprimer certaines choses

-vouloir éloigner quelqu''un, ne pas se laisser embrasser

-ou au contraire, être frustré de ne pas pouvoir embrasser quelqu'un, être frustré par une séparation

-avoir de la difficulté à s'exprimer, à exprimer ses convictions, à réaliser ses projets

- chagrin et lassitude face à la vie

au niveau génitale:

-culpabilité par rapport à la sexualité(à cause de l'éducation par exemple) auto-punition avec l'herpès

-frustrations par rapport à sa vie sexuelle :absence ou insatisfactions dans les rapports

-si vie sexuelle épanouissante et satisfaisante, l'herpès peut être à le signe de frustrations ou de culpabilités anciennes qui remontent à la surface et qui ont été refoulées par le passé

Les causes psychologiques


Posté le

L'herpès vaginal, selon la croyance populaire, provient de la culpabilité sexuelle et du désir inconscient de s'autopunir. L'herpès génital peut apparaître s'il y a absence de contact sexuel. Je pouvais avoir un conjoint et l'on s'est séparé. Ou alors, nous pouvons être séparés physiquement, par exemple si l'un des deux est parti en voyage d'affaires pour une certaine période de temps. Le contact physique avec la peau de mes organes sexuels étant absent, et parce que je vis cette « séparation » très difficilement, je manifesterai mon malaise avec un herpès vaginal. Il se peut aussi que ma frustration soit vive en rapport avec mes relations sexuelles, soit qu'elles ne sont pas satisfaisantes ou au contraire, qu'elles soient pleinement satisfaisantes et qu'elles fassent remonter des souvenirs malheureux. Autrement dit, je peux me demander pourquoi j'ai été autant d'années à vivre de l'insatisfaction alors qu'aujourd'hui, cela va si bien, pourquoi n'ai-je pas connu cela avant ? Dans l'éducation religieuse populaire, on allait jusqu'à prétendre que c'était voulu par Dieu pour nous punir. Le sentiment de honte m'amène même à vouloir nier, à ne pas accepter J,., mes organes génitaux. Les parties génitales ont été des boucs émissaires de bien des religions. ]'aime mon corps et je me réjouis de ma sexualité. Dieu m'a créé à son image. Je m'émerveille de la beauté que je suis

Les causes psychologiques


Posté le

L'herpès, genre d'éruption cutanée groupée de vésicules inflammatoires, est communément appelé feux sauvages. Ce virus infecte une quantité innombrable de gens et en plus, il reste dans le corps pour la vie. Même après plusieurs années de « sommeil »1 il apparaît. Le virus herpès simplex (HSV) peut faire fondamentalement éruption sous la forme d'ulcères affectant surtout la bouche, les lèvres ou les parties génitales. Plusieurs causes sont reliées à l'herpès : - Cela peut être de la frustration parce que je n'ai pu réaliser certains désirs et je me sens quelque peu « impuissant », « incapable ». -Je veux éloigner quelqu'un pour ne pas me laisser embrasser ; soit que je le juge ou que je veux le punir. -Je peux m'en vouloir d'avoir dit certaines paroles blessantes. -Je peux porter un jugement sévère contre une personne du sexe opposé et en le généralisant à tout l'ensemble (Ex. : « Les hommes sont tous ... »).
Autant de manières pour me garder à distance des autres, car les régions où l'herpès se développe sont habituellement les lèvres et les parties génitales,
lieux de base pour la communication personnelle, verbale ou affective avec les autres personnes. Les ulcères peuvent m'indiquer que je vis une peine émotionnelle et mentale (car le tissu mou et les fluides sont impliqués), que je vis un genre d'éruption ou une grande douleur intérieure. Puisque c'est avec les lèvres que j'embrasse les personnes aimées (conjoints, enfants, parents, etc.), l'herpès buccal m'indique que je peux vivre une situation dans laquelle je vis une séparation par rapport à une personne que j'avais l'habitude d'embrasser. Le contact au niveau de la peau des lèvres a été retiré pour quelque raison que ce soit et l'herpès apparaît. Sur le nez (plus rare), l'herpès m'indique que je peux vivre de la rage liée au fait qu'on pense, dans mon entourage, que j'ai « le nez fourré partout ». Les éruptions semblent étroitement reliées au stress et aux situations conflictuelles, spécialement lorsque je fais quelque chose à contrecœur ou lorsque je vais à l'inverse de mes sentiments intérieurs (ex. : lorsque j'ai une expérience sexuelle avec une personne avec laquelle je ne veux pas être). Aussi, l'herpès peut me donner le message que je vis un chagrin, une lassitude face à la vie, un manque d'amourpropre. Ce virus apporte sur la table toutes les questions de .honte, de culpabilité, de compromis et de reniement de soi qui sont reliées à la sexualité (en observant la partie du corps affectée, je pourrai en trouver la cause.) Je cesse de me juger et de juger sévèrement les autres. ]'apprends à m'ouvrir aux autres. Je me fais de plus en plus confiance dans mes relations intimes. Je m'aime davantage et le soleil revient dans ma vie. Je suis fier d'être qui je suis.

Les causes psychologiques


Posté le

Bonjour, j’aimerais un renseignement. J’ai une amie qui a récemment attrapé de l’herpès du à un rapport sexuel. Je vais aller dormir chez elle pendant une semaine, en dormant dans le mémento lit ou en allant dans l’es mémé si toilettes, même douche ect.. est ce que je risque d’être contaminé par le virus ?? Merci de vos réponses 

Les causes psychologiques


Posté le

Bonjour.

Que penses vous d'un couple de 20 ans de différence d'âge ( 39 et 59 ans) la demoiselle étant la plus jeune pas d'enfants dans le couple mais la demoiselle en veut. Les relations sexuelles sont un peu perturbées.

La demoiselle déclare des crises d'herpès anales et génitales.

Comment pourrait être expliqué le lien avec un oedipe non résolu? Une relation de rejet? Une honte une difficulté à trouver sa place au sein de la relation? Le rapport au père?

Merci

Discussions les plus commentées