Les traitements de l’herpès génital

/static/themes-v3/default/images/default/info/maladie/intro.jpg?1516194360

L’herpès ne se guérit pas   

L’herpès génital est une pathologie qui ne se guérit pas. Les traitements actuels permettent de raccourcir la durée des crises et de limiter la contagion. Mais malheureusement, le patient porteur du virus de l’herpès sera confronté à des crises qui surviendront à n’importe quel moment de son existence.    
De la même manière, il est important de souligner qu’il n’existe pour le moment aucun vaccin qui permette de se prémunir de cette pathologie.


Le rôle des médicaments antiviraux   

Le traitement de l’herpès génital est principalement basé sur des médicaments antiviraux par voie orale comme l’aciclovir ou le valaciclovir. Ces médicaments vont alors bloquer la reproduction du virus, permettant ainsi de raccourcir les crises et limiter la contagion.

En général, un traitement de 3 à 10 jours suffit. Ceci étant, il convient de commencer le traitement le plus rapidement possible après l’apparition des premiers symptômes. Toutefois, dans la grande majorité des cas, il n’y a pas lieu de se traiter. Le traitement n’est indiqué qu’en cas de nombre de poussées important, supérieur à six par an. Dans les autres cas, la prise d’un traitement au tout début d’une poussée, c’est à dire avant l’apparition des vésicules permet de raccourcir la poussée d’environ 24 heures. Le traitement n’est donc pas indispensable.

Un traitement au long cours peut vous être proposé en cas de poussées très fréquentes. Ce traitement vous soulagera pendant sa durée mais il n’élimine pas le virus.

L’inefficacité des antiviraux locaux    

Contrairement à l’herpès labial, les antiviraux locaux (crème, pommade) ne sont pas utilisés pour soigner un herpès génital car ils sont inefficaces.

De nouveaux traitements prometteurs

Jusqu’à présent les traitements proposés aux patients agissaient uniquement sur les crises et non sur les symptômes. Cependant, des traitements à base de triglycérides oxydés ont fait depuis peu leur apparition. Ces derniers sont indiqués dans le traitement symptomatique de l’herpès. Ces traitements locaux sous forme de gel permettent de soulager la douleur pour le patient et l’aide ainsi à mieux supporter la maladie.

Source : Eurekasante.fr

Dernière mise à jour : 02/07/2018

avatar Équipe éditoriale Carenity

Auteur : Équipe éditoriale Carenity, Rédaction

L'équipe éditoriale de Carenity est composée de rédacteurs expérimentés et spécialistes du domaine de la santé qui ont pour objectif de proposer une information impartiale et de qualité. Nos contenus éditoriaux sont... >> En savoir plus

Fiches maladies

Actualité - Herpès génital