https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/fibromyalgie.jpg

Patients Fibromyalgie

6 réponses

100 lectures

Sujet de la discussion


Posté le

Bonjour à vous tous, 

devant changer mon stérilet pour cause de sa fin de vie, mon gynécologue s'y est attelé. Mais bien sûr, le fils ont décidé de s'éparpiller dans mon utérus. Rien de bien grave mais mon gynécologue préfère que je me rende en hopital de jour et me l'enlever sous anesthésie et vu mon cas, surtout en milieu stérile. 

Je dois prendre Rdv avec l'anesthésiste mais mon gygy m'a prévenu que je devais arrêter quelques médicaments pour cette opération. L'asaflow, logique mais sans effets sur un sevrage mais j'ai bien peur pour le ritrovil et le redomex. La rilatine, le plaquenil, ça je pourrai gérer

comment avez-vous vécu une opération et les médicaments? Et l'après anesthésie.

je vous remercie pour vos retours

Début de la discussion - 30/08/2016

Sevrage en vue d'une operation

Posté le
Bon conseiller

Bonjour,

J'ai vécu une chose semblable je devais me faire opérer pour pause de bandelettes pour fuites urinaires,rien de bien grave mais une anesthésie générale et la le bas blaisse car il a fallut que j'arrête mon traitement le simponi biothérapie trop dangereux car risque d'infection multiplie par 10.

je l'ai arrêter le 1er mois supportable 2eme mois douleurs très importantesympa aux sacro-illiaques surtout la nuit.

En plus tout ça pour rien car l'opération n'a pas eu lieu dépassement d'honoraires trop élevé bref l'arrêt du traitement à été négatifs au plus au point pour moi. 

Je dois quand même me faire opéré j'ai trouver un hôpital public mais j'ai le même problème et doit recommencer l'arrêt de mon traitement et cela m'angoisse. .. Je ne sais que faire je repousse ...

Sevrage en vue d'une operation

Posté le

C'est tout à fait scandaleux L'annulation de l'opération à cause des honoraires! Il aura fallu deux mois pour le dire? Il y a des différences entre le public et le privé?

Je suis allée voir ma rhumatologue lundi et je vois l'anesthesiste lundi prochain. 

nous avons de la chance en Belgique, cela doit sûrement exister en France, car nous avons des cliniques de la douleur. C'est une équipe pluridisciplinaire dont un anesthésiste qui gère les anti douleurs et autres drogues. Il n'y en a pas près de chez toi? Souvent, c'est à l'hôpital.

tes douleurs aux sacro- iliaques, as-tu des trucs pour gérer ça? Ça me réveille la nuit et parfois, j'en pleure.

pour le sevrage, tu as été suivie régulièrement pas ton médecin traitant?

je te souhaite beaucoup de courage et je ne doutes pas que tu en aies à revendre!!

7 fois à terre, 8 fois debout!

Sevrage en vue d'une operation

Posté le
Bon conseiller

Bonjour,

Je dois reconnaître que je pensais que ma mutuelle me prenais tout en charge,car bon remboursement  pour l'orthodontie de ma fille alors je leur ai envoyé le devis au dernier moment, bref....

Je suis traité avec des anti tnf ce qui réduit considérablement la douleur et je peu faire du sport.

Lors de poussés je prends de libuprofene qui fonctionne mieux surmoi que les dolipranes et le satané anti inflammatoire, malheureusement  les douleurs nocturnes je n'ai rien de précis sinon de supporter ces  douleursites. 

Je suis suivi régulièrement  par un rhumatologue par contre je vais me renseigner sur ses centres anti douleurs.

J'habite  à Lyon, suis suivi également à l'hôpital mais en cas de gros soucis....

Merci de ton information. A très bientôt. 

Sevrage en vue d'une operation

Posté le

Pour les douleurs, j'ai du tradonal et un antidépresseur redomex qui lui cible les douleurs neuropathiques. Je me bats pour ne pas avoir de la cortisone

Sevrage en vue d'une operation

Posté le
Bon conseiller

Ton médicament est un dérivés du tramadol je ne supporte pas gros vertiges et nausées. En tout cas j'ai appelé un centre anti douleurs il leur faut un courrier du médecin traitant pas de problème. Et après ils me fixerons un rendez-vous. Je pense que tu as raison d'éviter la cortisone. Pour la réponse a ta question le sevrage je l'ai fait solo et c'était pas facile. Mais je vais m'y  prendre autrement la prochaine fois. 

Nathalie 

Sevrage en vue d'une operation

Posté le

Je viens de m'apercevoir que le message n'a pas été envoyé. Donc, je le refais c'est génial que tu aies trouvé un centre anti-douleurs.Ça va te faciliter la vie.

Pour mes drogues, j'ai un anti vomitif. C'est une des seules alternatives qui me conviennent au mieux. C'est plutôt nul. 

J'ai eu un Rdv avec l'anesthésiste, elle va faire en sorte que mes médicaments ne soient pas un problème pour moi, elle est là pour trouver des solutions. Ouf, rassurée. Je dois juste éviter la rilatine le jour avant. Ce qui n'est pas un problème.