État d’angoisse et stress

https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/fibromyalgie.jpg

Patients Fibromyalgie

1 réponse

20 lectures

Sujet de la discussion


Posté le

Bonjour

Je ne sais pas si je poste au bon endroit mais j’ai besoin d’écrire et d’échanger. Sachez avant toute chose que je compte me faire suivre une fois ma situation plus stable, je vous explique. 

Jusque là j’etais un garçon paisible de 26 ans, les choses étaient simples, presque routinières. Mon père se plaignait de douleurs thoraciques avec sensations d’etouffement depuis 3 mois, il a eu fait des analyses multiples : ECG (5 en tout), analyses sanguines, bilan cardiologique, ostéopathe, kinésithérapeute.... etc etc etc...

Il s’avère ensuite que ses crises de douleurs se sont aggravées en syncopes. On nous a parlé de malaise vagal du à de l’angoisse etc. Le problème c’est que j’ai été témoin de ces crises un peu tard. Je ne pouvais me fier qu’aux dires de ma mère, inquiete et paniquée. 

Puis j’ai été témoin de ces épisodes syncopaux et je savais intimement que ce n’était pas vagal. Nous sommes allés aux urgences (dans différents endroits) à plusieurs reprises ou plein de tests ont étés pratiqués excluant toujours le coeur. Bien que pour moi c’était évident que le problème venait de la, impossible de se faire entendre.

Pour synthétiser il s’avère que le pire est arrivé, une syncope plus grave occasionnant un infarctus s’est produite. 

J’ai du pratiquer le massage cardiaque moi même à mon père inanimé, sans vie ni pouls, le visage tuméfié et gris, froid...

Ces images m’ont choqué. 

Mon entourage me dit que je lui ai sauvé la vie car le samu est arrivé, à pris le relai et au bout de 15 minutes de massages, chocs, adrénaline ont réussi à relancer le coeur. 

Je me sens fatalement abattu, mon père est actuellement dans le coma artificiel, mes nuits sont entrecoupées par des visions de ses crises. 

Je me dis que j’aurai du faire plus, insister auprès des médecins pour le coeur, me débattre contre eux jusqu’à ce qu’ils cèdent et trouvent...

J’ai peur, en fait je suis terrifié à l’idée de perdre mon père, chaque détail me rappelle à lui et très sincèrement j’ai peur que ma mère parte dans la foulée s’il s’avérait que mon père vienne à mourir ou soit dans un état végétatif. 

J’ai peur de ne pas supporter tout ça et de moi même tomber sévèrement dans une dépression. 

J’ai peur de mal avoir exécuté mon massage cardiaque et il s’avère que c’est lui qui sera déterminant pour la suite des événements... l’attente du réveil m’est très douloureuse et je supporte une pression importante car je ne tolèrerai pas mon échec... je suis brisé. 

Si vous êtes arrivé jusqu’ici merci d’avoir pris le temps de me lire

Début de la discussion - 12/02/2019

État d’angoisse et stress

Posté le

.