https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/fibromyalgie.jpg

Patients Fibromyalgie

4 réponses

51 lectures

Sujet de la discussion


anonymous avatar Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

Bonsoir à tous, en plus de tas d'autres soucis de santé, voici que mon arthrose continue à faire des siennes, les vertèbres glissant les une sur les autres ayant coincé ma moelle épinière... Résultat après IRM : il faut que je me fasse opérer pour scier les vertèbres qui se sont soudées, puis élargir le canal médullaire, bouché en régions cervicale et lombaire (on commence par cette dernière région). occasionnant d'atroces douleurs ainsi que des pertes de sensibilité à certains endroits. Qui d'entre vous a subi une telle opération ? Comment se passe-t-elle ? Quels sont les risques encourus ? (déjà le neurochirurgien m'a parlé de certains risques importants concernant les infections, l'anesthésie et l'opération elle-même). J'ai déjà bien attendu et je vais être obligée de faire faire cela rapidement. Merci de m'en dire le plus possible sur ce qui m'attend car je ne suis guère rassurée d'autant que je n'ai pas d'autres solutions que l'intervention chirurgicale. Merci de vos réponses à tous.

Début de la discussion - 18/08/2017

Canal médullaire trop étroit

anonymous avatar Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

J'espère que tu auras des réponses.

 Bon courage.

Canal médullaire trop étroit
1
anonymous avatar Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

Merci Angelina, je l'espère aussi...

Canal médullaire trop étroit

anonymous avatar Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

@Melbah

                       Bonjour !

J'ai été opérée d'un canal médullaire devenue étroit ( arthrose) en 2015.  Après avoir essayé divers médicaments pour ne plus souffrir ( morphine comprise) je me suis décidée car ....plus moyen d'éviter l'opération.Mon cas était semblable au tien  ( spondylolisthésis) mais   seule   la région lombaire était concernée. . Le chirurgien a donc élargi le canal lombaire pour donner de la place à la moelle épinière qui était coincée et causait des douleurs insupportables. Dans la foulée il a soudé les vertèbres litigieuses( L4/ L5 ) réalisant ainsi une arthrodèse. A part une brèche avec épanchement de liquide céphalo -rachidien rapidement  résolue par le chir. en cours d'opération ,tout s'est bien passé et ....à présent plus de douleurs. 6 jours d'hospitalisation .

Les risques ? Etant diabétique je n'ai pas facilité la tâche du chir .( ni celle de l'anesthésiste) mais bon .....tu sais, quand on ne peut plus reculer .... ni rester en l'état.....on avance! Je comprends que tu aies peur( je n'en menais pas large non plus!) mais si le risque 0 n'existe pas, toutes les opérations ne se terminent pas mal!

De quels risques t'a parlé ton neurochir.? Dans quelle région vis-tu? Perso, l'opération n'a pas eu lieu au CHU mais dans une clinique  où officiait un chirurgien spécialiste du rachis. Il est important que tu te renseignes sur le chirurgien: combien d'opérations de ce genre fait-il par an? Connais-tu des personnes qu'il a opérées? Ceci parce que .....il te parle plus des risques que des avantages ....Maintenant, tu es peut-être un cas très délicat dans la mesure où il faudrait intervenir sur les 2 rachis: cervical et lombaire.

 Voilà Melbah, pour débroussailler la question , mais je suis à ta disposition si tu as d'autres questions à poser et si je peux y répondre.

Canal médullaire trop étroit

anonymous avatar Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

Merci de ta réponse, Maritima. Je prends un deuxième avis avec le professeur Morel, neurochirurgien à Lyon, le 26 septembre. le docteur Njee, neurochirurgien premier consulté, m'a parlé de faire une laminectomie, opération consistant à couper "les lames" des vertèbres qui ont glissé les unes sur les autres, afin de les réaligner pour pouvoir libérer le canal. Je n'aurai pas de matériel (vis, plaques etc.) pour tenir le tout, enfin c'est l'avis du premier neurochir. Les risques évoqués : en premier, les infections, en deuxième que l'opération n'apporte pas le soulagement escompté (j'ai déjà des nerfs abîmés dans certaines zones où je n'ai plus de sensibilité, après les douleurs atroces qui me faisaient tomber, ça change...), et puisse, en cas d'échec, peut-être aggraver la situation (j'ai déjà des soucis concernant la perception de ma vessie, mais ne suis pas incontinente, heureusement), douleurs qui risquent de revenir, voire perte de la marche (?), en troisième l'anesthésie car l'opération risque d'être longue de plusieurs heures et lorsque j'ai été opérée en 2009, j'ai fait un état de sidération suite à une anesthésie (pourtant loco-régionale !!) à base de curare (carbocaïne), qui m'a conduite dans un état proche du coma où j'entendais tout sans pouvoir réagir de quelque façon que ce soit... Je suis hypertendue, (soignée par médicaments), fibromyalgique, apnée du sommeil (port de respirateur la nuit), j'ai de l’ostéopénie qui dérive doucement mais sûrement vers de l'ostéoporose.... Ce qui me préoccupe le plus en fait, c'est l'anesthésie ! Le premier docteur (Njee) a été rassurant, il a 35 ans de métier et n'a pas insisté plus que ça sur le négatif, même si c'est surtout ça que j'ai entendu et retenu, comme tu le dis, il n'y a pas de risque zéro ! Il m'a expliqué la procédure, de façon claire et compréhensible (ouverture sur une quinzaine de centimètres, scier les lames des vertèbres glissées qui bouchent le canal, réaligner lesdites vertèbres etc) il consulte et exerce au CH de Valence (Drôme), sous la responsabilité du CH de Saint Etienne qui chapeaute 15 lits de neurochirurgie. Le professeur Morel a ceci pour lui qu'il n'est pas conventionné, qu'il pratique des honoraires libres, que ces dépassements sont exorbitants, et même s'il est le meilleur de sa partie, je vais le consulter juste pour conforter l'avis du premier, car je ne pourrais pas me payer ses services, fussent-ils excellents... J'habite en région Rhône Alpes,  et l'intervention est hélas obligatoire, sinon, c'est le fauteuil roulant. Je pensais aussi naïvement que l'on me ferait la colonne vertébrale en une fois car il y a blocage de la moelle à deux endroits, mais ce n'est soit disant pas possible, dommage... Voilà... J'aurais préféré Lyon, la clinique du Parc, le professeur Morel, enfin il me semble, je ne l'ai pas encore rencontré mais sa bonne réputation le précède, mais il est hélas, trop cher pour moi ! Merci de tes conseils et si tu as d'autres choses à rajouter, n'hésite pas !

icon cross

Ce sujet vous intéresse ?

Rejoignez les 147 000 patients inscrits sur la plateforme, informez-vous sur votre maladie
ou celle de votre proche et échangez avec la communauté

Rejoindre

C'est gratuit & anonyme