/static/themes-v3/default/images/default/home/bg-generic.jpg?1516194360

Patients Anorexie

9 réponses

34 lectures

Sujet de la discussion

Membre Carenity
Posté le

anorexique depuis 28 ans, j'ai 53 ans et subit en ce moment même ma septième crise, particulièrement violente. on doit me poser une sonde naso-gastrique d'ici quelques jours. autant les autrefois je voyais rapidement le bout du tunnel, autant cette fois c'est le trou noir. HELP !

Début de la discussion - 28/03/2019

Anorexie adulte chez l'homme
Membre Carenity • Animatrice de communauté
Posté le

@pseudo-masqué@pseudo-masqué@pseudo-masqué@pseudo-masqué@pseudo-masqué@pseudo-masqué@pseudo-masqué@pseudo-masqué‍ bonjour à tous, n'hésitez pas à partager votre expérience pour aider notre membre.

@pseudo-masqué‍ n'hésitez pas à cliquer sur "Retour à la liste des sujets" en haut de cette page pour lire les précédentes discussions créées par nos membres et y participer.

Passez une belle journée

Anorexie adulte chez l'homme
Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

Bonsoir je fais de l'anorexie depuis 1996 ensuite j'ai fait un burn-out  et s'était pire car non seulement je ne supporte plus les odeurs de cuisine ; mais je suis écarté de toute ma famille ; car jamais de repas de famille ; a Noêl je suis seule chez moi ; jamais de resto; et je n'en peux plus car ; il faut dire que je fais de la dépression depuis l'âge de 14 ans et j'ai eu 69 ans aujourd'hui et je ne m'en sort pas du tout ; le moral n'est pas bon du tout quant a mes enfants ils m'ont toujours vu malade alors pour eux cela fait parti de la normalité ; mais pas pour moi ; le jour de la fête des mères cette année ; j'ai fait une crise d'angoisse très très forte et une crise de tétanie ; je me suis retrouvée aux urgences ; car je ne pouvais ni parler ; ni marcher ; ils m'ont laisser sortir au bout de 4h30 et m'entendre dire a ma fille votre maman va très bien ; elle est comme une jeune fille alors que j'avais ma tête qui tournait dans tous les sens et ma fille me tenait par la taille pour sortir des urgences ; car je n'arrivait pas a marcher seule ; et a ce jour je vais un peu mieux mais j'ai toujours ma tête qui tourne il faut que je fasse attention a mes gestes  je ne sais pas si vous vous rendez compte de la façon dont on est soigné; mais je peux vous dire que s'est fini j'ai dit a ma fille s'il m'arrive quoi que se soit ne m'emmène plus dans ses urgences là ; c'était l'horreur j'étouffais ils ne m'ont même pas pris ma tension ; j'ai des enfants qui le problème est que je ne vois pas souvent mes enfants car certain sont loin de chez moi et les 3 qui pourraient venir me voir je les vois très peu ; j'ai des enfants qui m'ont toujours vu me battre ; et beaucoup travailler alors le jour ou je suis tombée j'ai fait très fort car j'avais perdue 14kg en 1 mois et j'avais 7 de tension ; a 7h moins le quart le   matin avant de commencer ma journée de travail et depuis ; je ne m'en sort plus je n'ai plus envie de rien je ne sors que par obligation sinon je suis chez moi seule voilà ma vie ; je sais qu'il y a toujours pire que soi car je travaillais dans un hôpital ; mais être laisser de côté comme cela aussi bien par mes enfants et petits enfants pour moi c'est plus possible SVP si vous vivez la même chose que moi dites le moi car jusqu'à maintenant je n'ai trouvé personne qui ai le même problème de santé que moi je vous remercie à l'avance .Bonne soirée .Homeline

Anorexie adulte chez l'homme
Membre Carenity
Posté le

@pseudo-masqué 

Bonjour Jailkeeper.

Je reçois ta détresse avec puissance tant elle me parle. L'anorexie/boulimie, c'est 30 ans de ma vie ! Depuis seulement 1 an 1/2, j'en suis guérie. Un déclic qui m'a permis de comprendre ce qui se jouait pour moi. J'ai trouvé la faille de mon profond mal-être. Que dis-je la béance d'où coule une hémorragie ! Une hémorragie de quoi selon toi ??

Aujourd'hui, je refuse la vacuité de ces décennies à remplir un panier percé ! Je veux que ce qui fut ma faiblesse devienne ma force ! Je sais que les ressources pour s'en sortir sont nulle part ailleurs qu'en nous ! Je sais aussi qu'il est nécessaire d'être accompagnée, soutenue pour parcourir ce chemin de découverte de soi, de rencontre vers soi ! Elle est là la clé.

Mes pensées t'accompagnent dans cette nouvelle épreuve que tu peux regarder soit comme un échec soit comme un levier pour apprendre, pour guérir ! Il y a une petite flamme en toi. Elle est faible, vacille, mais elle est bien présente. Garde l'espoir au creux de toi ! Je suis de tout coeur avec toi !

Coline

Anorexie adulte chez l'homme
Membre Carenity
Posté le

@pseudo-masqué 

Sorry ! Je n'avais pas vu la date de ton post ! Cela ne retire en rien mes propos ! Comment te sens-tu aujourd'hui ?

Anorexie adulte chez l'homme
Membre Carenity
Posté le

@pseudo-masqué 

Bonjour Homeline,

je suis une femme de 51 ans qui a connu l'anorexie/boulimie pendant 30 ans. Je me reconnais dans ton témoignage, à savoir l'isolement, l'état anxio-dépressif et surtout le besoin sans fond des autres, de leur amour. Crois-moi, j'en ai connu des douleurs intenses, des terribles sorties de route, des désespoirs abyssaux !! Je l'ai senti ce vide interne et profond qui laisse passer tous les courants d'air et ne retient RIEN !

J'ai eu un déclic l'année passée et je puis affirmer être guérie aujourd'hui ! Car ce vide, et si je le comblais par moi-même, avec mes propres ressources, avec ma propre énergie d'amour ?? Je pense sincèrement qu'elle est là la clé. Si tu veux poursuivre l'échange, je suis là.

Coline

Anorexie adulte chez l'homme
Membre Carenity
Posté le

@pseudo-masqué la phase anorexique est en partie dépassée. je ne déteste plus la nourriture comme c'était le cas. mais la dépression, génératrice d'anorexie, fait un retour en pleine force. je ne sais pas ce que me réserve l'avenir, si avenir il y a. merci pour ton commentaire

Anorexie adulte chez l'homme
Membre Carenity
Posté le

Bonjour Jailkeeper. Es-tu aidée, soutenue dans cette tourmente ? Si, l'avenir existe. Crois-moi, un avenir lumineux ! Mais il te faut un accompagnement pour trouver et oser le nouveau chemin ! Ce sont tes peurs, tes croyances limitantes, tes angoisses, ton mental qui guident ta vie. C'est à TOI de reprendre ton pouvoir ! Facile à dire, penseras-tu ! C'est bien pour cela que tu ne dois pas rester seule !! :-)

Anorexie adulte chez l'homme
Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

Bonsoir Coline cela me met du baume au coeur ce que vous avez écrit ; mais j'ai fait un burn-out en 1996 qui a aggravé ma dépression étant donner que mon traitement  pour la dépression a augmenter et ce burn -out m'a complètement déstabiliser je suis tellement seule et isolé de tout tout cela par ce que je ne supporte pas les odeurs de cuisine ; je n'ai vraiment pas le moral ; j'ai une de mes filles qui vient me voir mais elle est très dure avec moi car pour elle a partir du moment ou l'on prend des médicaments et bien on guéri ; et bien non car je fais de la dépression depuis l'âge de 14  ans  avec des hauts et des bas ce qui me démoralise c'est que je ne fais jamais de repas en famille ni de resto ni anniversaire car dès qu'il y a une petite odeur de cuisine pour moi c'est l'horreur moi qui était une cuisinière hors paire comme disent mes enfants je faisais tout moi même ; et du jour au lendemain plus rien ; j'ai personne a part ma psychiatre u des médecins experts 2 différents ; et ils m'ont dits la même chose a 46 ans Madame vous êtes usée physiquement et moralement ; mais ils ont raison car c'est tout à fait ce que je ressens depuis le burn-out ; excusez moi de me répété mais je me sens triste seule ; isolé ; pas d'amie-s  seulement ma psychiatre 1 fois par mois ; de plus je ne peux pas faire grand chose car je suis très vite épuisée  donc je fais quelques petites choses le matin pendant 2 h en tout et l'après midi c'est fini je n'ai plus d'énergie ;moi qui a tellement fait de choses dans ma vie me retrouver dans cet état pour moi c'est invivable et plus les années passent plus c'est difficile ; et personne ne voit mon mal-être  comment peut-on dire a sa Maman ohhhh arrête de te plaindre alors que le jour de la fête des Mères je me suis retrouvée aux urgences car j'avais fait une très grosse crise d'angoisse et une crise de tétanie j'avais ma tête qui tournait dans tous les sens je ne pouvait plus ni marcher ni parler ;ce qui me rend encore plus triste c'est que j'ai 6 petits enfants et je suis arrière -grand -mère de 2 petits ; l'aîné va avoir 2 ans ce mois ci et je l'ai aperçu il avait 3 semaines quand a mes petits enfants je ne l'ai vois plus ou alors le jours de leurs anniversaire et a Noêl maintenant j'arrête tout car je ne suis rien pour mes petits enfants ; pourquoi ma vie est une catastrophe depuis ma naissance et plus les années passent plus c'est difficile car j'ai toujours un petit souci  de santé qui arrive en plus de ce que j'ai déjà voilà Coline pourquoi je ne m'en sors pas car moi j'ai toujours été là pour mes enfants mes frères et soeurs  et mes parents  ; mes collègues de travail et moi  rien ; car plus les années passent et rien ne s'arrange ; en tout cas je suis ravie pour vous que les choses se passent mieux c'est formidable cela doit être un vrai bonheur votre quotidien et je vous souhaite que cela continue et de mieux en mieux .Bonne soirée Coline....homeline

Anorexie adulte chez l'homme
Membre Carenity
Posté le

Bonjour Homeline,

je suis sincèrement ravie de vous lire.

Vous écrivez : "moi j'ai toujours été là pour mes enfants mes frères et soeurs et mes parents ; mes collègues de travail et moi rien." Avez-vous été là pour VOUS ?? Avez-vous pris soin de VOUS à un moment ou à un autre de votre vie ? Que faîtes-vous pour VOUS aujourd'hui ? N'attendez pas des autres, ils ont leur vie avec des hauts et des bas. Et si vous appreniez à compter sur vous ? A vous aimer ? D'ailleurs, vous aimez-vous Homeline ? Car ici, il est bien question d'amour de soi !

Il y a une phrase bouddhiste que j'adore : "Quand on est triste, c'est parce qu'on est trop dans le passé. Quand on est inquiet, c'est parce qu'on est trop dans le futur." Être juste dans l'ici & maintenant, dans le présent. Accueillir ce qui est autour de vous (un décor, un paysage...) et EN vous (les émotions, les sensations corporelles agréables ou pas...) en laissant filer les pensées comme des nuages dans le ciel !

Homeline, il n'est JAMAIS trop tard !! Seule vous pouvez le décider ! Je vous souris en écrivant ces mots.

Coline