Qu'est ce que l'anorexie ?

L’anorexie mentale est une pathologie complexe et répandue, aux causes encore mal connues. Elle affecte principalement les jeunes filles mais parfois aussi les hommes et les adultes.
/static/themes-v3/default/images/default/info/maladie/intro.jpg

L’anorexie mentale, communément appelée anorexie est un trouble du comportement alimentaire (TCA), à distinguer de l’anorexie dite « médicale ». C’est une pathologie complexe, aux causes inconnues, qui affecte principalement les adolescentes, même si les hommes et les adultes sont, dans une moindre mesure, également touchés. Une image dégradée de son propre corps, l’incidence du contexte familial et l’influence de la société sont souvent incriminés pour tenter d’expliquer l’anorexie mentale.

L’anorexie est caractérisé par un poids corporel en-dessous de la normale, et une image corporelle déformée. Les personnes souffrant d’anorexie contrôlent leur poids au moyen de jeûne volontaire, de laxatifs, de vomissements, d’exercice physique et autres mesures restrictives, comme des diurétiques et médicaments amaigrissants.

Dans la majorité des cas, les patients refusent la définition de maladie. C’est pour cela que l’on parle d’image corporelle déformée et dans certains cas, les formes graves d’anorexie sont inclues dans la catégorie des psychoses : car la perception de la réalité est altérée.

Chez les personnes anorexiques, la hantise de grossir ou la volonté obsessionnelle de maigrir sont au centre des préoccupations quotidiennes.
Dans les cas d’anorexie « médicale », le patient perd l’appétit alors que dans l’anorexie mentale, il lutte contre la faim, qu’il éprouve toujours mais qu’il tente de maîtriser par divers procédés. L’anorexie mentale se caractérise donc généralement par un contrôle des prises alimentaires et de leur composition. Elle s’accompagne souvent d’une frénésie, tant dans l’activité physique que dans l’activité intellectuelle.

Deux schémas d’anorexie mentale se distinguent actuellement :
- Anorexie mentale de type restrictif : le sujet restreint de manière drastique son alimentation, sans recourir à des purgatifs ou à des vomissements. - Anorexie mentale accompagnée de crises de boulimie, vomissements parfois accompagné d’une prise de purgatifs.

Commentaires

S’inscrire pour laisser un commentaire