Vivre avec l'anorexie

Lorsque dans la famille il y a des enfants ou des adolescents qui manifestent des troubles alimentaires tels que l’anorexie, les parents doivent être attentifs à leur comportement envers la personne anorexique, et respecter quelques conseils.
/static/themes-v3/default/images/default/info/maladie/intro.jpg

Lorsque dans la famille il y a des enfants ou des adolescents qui manifestent des troubles alimentaires tels que l’anorexie, les parents doivent être attentifs à leur comportement envers la personne anorexique, et respecter quelques conseils :

- Ils peuvent chercher à améliorer la communication entre les membres de la famille, et en particulier avec la personne anorexique ;
- Ils doivent éviter de culpabiliser la personne pour la pousser à changer son comportement alimentaire ;
- Ils doivent éviter de se rendre responsables du trouble alimentaire, mais plutôt chercher à être une ressource constructive pour le mal-être et les souffrances de la personne anorexique ;
- Ils doivent se rappeler que le trouble du comportement alimentaire n’est que l’apparence d’un trouble psychologique beaucoup plus profond qui peut s’être développé dès le plus jeune âge ;
- Ils ne doivent pas insister et discuter si la personne refuse de manger;
- Ils doivent éviter de centrer l’attention de la famille essentiellement sur la personne anorexique ;
- Ils ne doivent pas renoncer à la vie sociale de la famille en s’isolant des amis pour cacher le problème, et ainsi empêcher la personne anorexique de trouver un support psychologique supplémentaire ;
- Si la famille a l’habitude de manger à table avec tous les membres de la famille réunis, il est recommandé de stimuler la personne anorexique à rester à table avec les autres membres de la famille ;
- Personne ne doit s’occuper de contrôler le poids de la personne anorexique ;
- Quand cela est possible, il est important d’aborder le sujet de la maladie avec la personne concernée, pour essayer tout doucement de lui faire prendre conscience de sa pathologie ; le sujet ne doit en aucun cas être un tabou. Il est important que le patient sache exprimer ses émotions et soit écouté.

Vous souhaitez en savoir plus concernant cette maladie ?

Rejoignez les 150 000 patients inscrits sur la plateforme, informez-vous sur votre maladie
ou celle de votre proche et échangez avec la communauté

Rejoindre

C'est gratuit & anonyme