«
»

Top

Quels sont les bienfaits des épices sur la santé ?

Publié le 26 août 2023 • Par Candice Salomé

Gingembre, coriandre, curcuma, cannelle... En plus de parfumer nos plats, les épices permettent de réduire la quantité sel et de sucre lorsque l’on cuisine. Mais ce n’est pas tout, elles ont aussi de nombreuses vertus sur la santé : antibactériennes, anti-inflammatoires, anti-ballonnements...  

Mais alors, quelles épices utiliser selon nos problématiques santé ? Comment les consommer quotidiennement ? 

On vous dit tout dans notre article !

Quels sont les bienfaits des épices sur la santé ?

Depuis l’Antiquité, l’Homme travers les océans et les continents à la recherche de nouvelles épices pour cuisiner mais également pour se soigner. Utilisées depuis toujours aux quatre coins du monde pour conserver les aliments et assaisonner les mets, les épices donnent de la saveur et de la couleur aux plats. Mais elles ont aussi de nombreuses vertus pour la santé. 

Quelles épices pour quelles problématiques santé ?

Le curcuma  

Le curcuma est une épice extraite du rhizome de la plante Curcuma longa ou Curcuma aromatica. Elle est principalement cultivée en Inde et en Malaisie.  

Le curcuma est utilisé depuis des millénaires en médecine ayurvédique (médecine traditionnelle indienne). L’OMS reconnaît son efficacité dans le traitement des troubles digestifs

Le curcuma, grâce à l’un de ses composants, la curcumine, est un puissant antioxydant et anti-inflammatoire

Le curcuma est utilisé comme stimulant gastrique afin de lutter contre les brûlures d’estomac et réduire les nausées. Il sert également à soulager les douleurs intestinales, la gastrite, la pancréatite et la polyarthrite rhumatoïde

Le curcuma peut également être bénéfique pour la peau, il soulage l’eczéma et le psoriasis. Utilisé sous forme de cataplasme, il permet de soigner les rougeurs ou les plaques. 

Le clou de girofle 

Même si les recherches sur les effets du clou de girofle restent limitées, ses bienfaits sur la santé sont nombreux. Le clou de girofle renferme de nombreuses propriétés analgésiques, anti-inflammatoires et antibactériennes

Le clou de girofle peut être utilisé pour soigner les problèmes de peau tels que l’acné, les maux de dents, les allergies, l’arthrite, les migraines, les infections urinaires, ainsi que certaines affections des cheveux et du cuir chevelu (pellicules par exemple). Il soulage également les rhumatismes et les douleurs musculaires, atténue aussi les maux d’estomac comme les ballonnements, et les infections virales. 

La noix de muscade 

La noix de muscade possède des vertus digestives et aide à réduire certains troubles tels que les nausées, les maux d’estomac, les ballonnements et la diarrhée. De plus, les flatulences, la constipation, les crampes d’estomac ou les infections intestinales peuvent être limitées grâce à la noix de muscade. Véritable épice digestive, la noix de muscade favorise l’écoulement des sucs digestifs et limite, donc, les troubles intestinaux. 

Autre propriété intéressante de la noix de muscade est sa capacité à atténuer les douleurs articulaires. Ainsi, le beurre de muscade, aussi appelé beurre de Nerval, permet une application sur la peau, au niveau des zones où les douleurs se font ressentir. Riche en huiles essentielles, elle dénoue les contractures et prévient les crampes

Le safran 

Le safran a pour réputation d’apaiser de nombreux maux et affections : troubles de l’humeur, crampes, asthme, désordres menstruels, maladies du foie ou encore douleurs dentaires.  

Mais sa principale application reste son rôle bénéfique dans les troubles de l’humeur. De nombreuses études attestent de son effet sur les problématiques telles que la dépression, les baisses de moral, les insomnies, le stress et l’anxiété. En effet, certaines molécules qui le composent – la crocine et le safranal – semblent pouvoir moduler les niveaux de sérotonine, une des “hormones du bonheur”, dans le cerveau. 

Le gingembre 

Le gingembre, comme le curcuma, est un rhizome, également reconnu en Europe comme étant un “super aliment”

Le gingembre est un puissant antioxydant et protège les cellules du corps des dommages causés par les radicaux libres. Il agit sur l’ensemble de l’organisme et contribue à la santé globale et au bien-être. On lui attribue de nombreuses vertus : 

  • Il favorise la digestion,  
  • Il limite les nausées et les vomissements,  
  • C’est un puissent anti-inflammatoire, 
  • Il réduit les sensations de fatigue,  
  • Il est bénéfique pour le cœur,  
  • Il réduit les maux de tête et les débuts de migraine. 

La cardamome 

La cardamome possède de nombreuses propriétés digestives. En effet, elle agit sur l’ensemble de la sphère digestive, permettant de stimuler la bile, de réduire les ballonnements et les flatulences, de soulager les brûlures d’estomac, mais aussi les diarrhées, les gastrites et la constipation. La cardamome permet de réguler la flore intestinale grâce à ses actions antimicrobiennes et antimycosiques

Elle est aussi un puissant anti-inflammatoire, analgésique et antispasmodique, et permet de lutter contre les spasmes musculaires et les douleurs qui y sont liées. 

La cardamome est riche en potassium, calcium et magnésium. Ces minéraux sont liés à la régulation du système cardiaque, au contrôle de la pression artérielle et au bon transport de l’oxygène par les globules rouges

Attention, la cardamome, lorsqu’elle est consommée en excès, peut provoquer l’apparition de troubles mineurs (nausées, maux de tête…). 

La cannelle 

Grâce à ses propriétés antioxydantes, à sa forte teneur en minéraux et vitamines, la cannelle aide à renforcer le système immunitaire et est idéale pour traiter certains maux hivernaux tels que le rhume, la toux, la grippe, etc. 

La cannelle possède des propriétés anti-inflammatoires, antibactériennes, anti-virus, antiparasitaires et antiseptiques. Elle permet donc de prévenir voire de soigner les infections et les inflammations de la flore intestinale. De plus, elle stimule les sécrétions gastriques

Comment consommer ces épices facilement ? 

Le secret de l’efficacité des épices réside dans la régularité de leur utilisation. Il faut compter, généralement, une cuillère à café d’épice par portion, que ce soit en infusion ou dans un plat, que l’on ajuste en fonction des goûts de chacun. 

En les intégrant dans vos préparations, elles relèvent le goût de vos plats à base de légumes, de viandes ou de poissons. Leurs bénéfices sont immédiats, puisqu’elles permettent de limiter grandement l’utilisation du sel (que l’on a tendance à consommer en trop grande quantité), d’éviter l’ajout de sucre, et de limiter l’ajout de matières grasses telles que la crème fraîche ou le beurre. 

Il est préférable de choisir des épices bio. Celles qui ne le sont pas ont tendance à avoir une haute concentration en pesticide du fait de leur mode de préparation.  

Il est conseillé de préférer les épices vendues séparément plutôt que les mélanges. De même, choisissez des épices fraîches ou non-moulues car elles se conservent mieux et ont de meilleurs apports nutritionnels. Grâce à un zesteur ou une râpe à épices, vous pourrez facilement les incorporer dans vos plats ou vos infusions ! 


Cet article vous a-t-il été utile ? 
 
 
Cliquez sur j’aime ou partagez votre ressenti et vos interrogations avec la communauté en commentaire ci-dessous ! 
    
Prenez soin de vous ! 

105
avatar Candice Salomé

Auteur : Candice Salomé, Rédactrice Santé

Créatrice de contenus chez Carenity, Candice est spécialisée dans la rédaction d’articles santé. Elle a une appétence particulière pour les domaines de la psychologie, du bien-être et du sport.

Candice est... >> En savoir plus

24 commentaires


dinouille
le 26/08/2023

Bonjour, merci pour ce bel article. Curcuma pas pour moi, estomac n'aime pas . Bonne journée


Nad8184
le 26/08/2023

Bonjour

J'utilise toutes ces épices car je dois cuisiner avec très peu de sel . Sauf le clou de girofle car ça fait monter la tension artérielle .

Je vous remercie de cet article intéressant


Celestine74
le 26/08/2023

Je doute que les épices soient en mesure de nous soigner, à proprement parler, ou alors il faudrait les utiliser dans des quantités bien plus importantes qu'en adjonction dans un plat ! Cela dit, c'est un petit plaisir à ne pas négliger. La cannelle est mon épice préférée. Je pourrais en mettre un peu partout, dans le sucré comme dans le salé.


dimdammeister
le 26/08/2023

Pour curcuma et le safran il y a beaucoup des contradictoires. Il faut connaitre les details...


indy13
le 26/08/2023

Est-ce qu'il n'y a pas de contre-indication pour certains épices avec un cancer du sein et un traitement d'hormonotherapie ?

Vous aimerez aussi

Comment manger sainement pendant les fêtes ?

Comment manger sainement pendant les fêtes ?

Lire l'article
D'où viennent les envies de sucre ?

D'où viennent les envies de sucre ?

Lire l'article
Quels sont les bienfaits santé et nutrition du CBD alimentaire ?

Quels sont les bienfaits santé et nutrition du CBD alimentaire ?

Lire l'article
Qu’est-ce que l’intolérance à l’histamine ?

Qu’est-ce que l’intolérance à l’histamine ?

Lire l'article

Discussions les plus commentées