«
»

Top

Les hormones du bonheur : les comprendre et les stimuler !

Publié le 23 janv. 2023 • Par Claudia Lima

Les hormones sont des substances produites par une glande, elles régulent de nombreuses fonctions du corps telles que la croissance, la température, le sommeil, le stress ou encore l’humeur... 
Parmi ces hormones, on retrouve celles dites du “bonheur”.  

Quelles sont-elles ? À quoi servent-elles ? Comment sont-elles produites ? Comment les stimuler ? 

Vous souhaitez des réponses ? Lisez notre article ! 

Les hormones du bonheur : les comprendre et les stimuler !

Que sont les hormones du bonheur ?  

Les hormones sont produites par les glandes et les organes du système endocrinien composés de l’hypophyse, de l’hypothalamus, de la thyroïde, du thymus, des glandes surrénales, du pancréas et des testicules ou des ovaires. Les hormones permettent de transmettre des messages chimiques dans l'organisme et ont une action de stimulation ou d’inhibition d’une fonction de l’organisme.  

Les hormones interviennent ainsi dans de nombreux processus du corps humain tels que la nutrition, la croissance, la reproduction, le sommeil et l’humeur. 

Les neurosciences ont permis d’identifier des hormones du “bonheur”, elles ont la particularité d’être responsables du bien-être d’une personne. Ces hormones du bonheur sont la dopamine, la sérotonine, l’ocytocine et l’endorphine. Chacune d’elles est sécrétée dans des situations spécifiques et est liée à l’activation d’émotions positives. Elles sont fondamentales pour maintenir une bonne santé physique et mentale

Ces hormones sont en réalité des mécanismes de survie pour l’Homme. Elles sont importantes pour notre bonheur et disposent d’un avantage... nous pouvons les stimuler !  

La dopamine, qu’est-ce que c’est ?   

La dopamine est liée au plaisir immédiat et à l’action, c’est l’hormone de la récompense

Elle est indispensable à l’activité du cerveau. Les effets de la dopamine varient selon les neurones, mais elle est impliquée dans le contrôle des mouvements, de l’attention, du sommeil, de la mémoire, de la cognition, du plaisir et de la motivation.  

Elle est libérée par notre cerveau lorsque celui-ci associe une expérience ou une activité au plaisir et aussi lorsqu’il y a l’espoir d’une récompense. Par exemple : manger du chocolat, réussir un exercice de mathématiques ou faire une belle prise de pêche. Chez nos ancêtres, la dopamine libérait de l'énergie lorsqu’ils étaient sur le point de satisfaire un besoin vital (chasser, cueillir). Cette libération d’énergie provoque une sensation agréable et diminue le cortisol, l’hormone du stress. 

La dopamine sert aussi à stocker les informations qui mèneront au renouvellement de ce plaisir. Elle dirige le circuit de récompense du cerveau. Les addictions sollicitent fortement le circuit de production de dopamine. 

Si le taux de dopamine est équilibré, elle est source de motivation et de concentration pour atteindre ses objectifs. Si le taux est bas chez une personne, celle-ci peut souffrir de procrastination et manque d’enthousiasme. Au niveau physiologique, une carence dopaminergique est responsable d’un dysfonctionnement du système nerveux, retrouvée notamment dans la maladie de Parkinson où ce sont les récepteurs de cette hormone qui font défaut. Si le taux de dopamine est trop élevé dans certaines zones du cerveau, il peut y avoir des symptômes associés à la schizophrénie

Comment stimuler la dopamine ? 

  • Se donner des micro objectifs atteignables et se féliciter à chaque étape,  
  • Pratiquer une activité physique,  
  • Pratiquer une activité créative,  
  • Écouter de la musique,  
  • Consommer des aliments qui augmentent l’apport en tyrosine (acide aminé précurseur de la dopamine) comme des fromages à pâte dure, de la morue, des amandes, des avocats, du curcuma... ou directement des gélules de tyrosine, 
  • Oser l’aventure et les challenges. 

La sérotonine, qu’est-ce que c’est ?  

La sérotonine est liée à la régulation de l’humeur, c’est l’hormone du bien-être

Elle est utilisée par tous les principaux organes du corps en plus du cerveau. Elle est impliquée dans la régulation du sommeil, de la satiété, des comportements, de l’anxiété ou encore de l’apprentissage. Elle est produite par notre cerveau à partir d’un acide aminé, le tryptophane, mais notre corps n’en synthétise pas. 

La sérotonine est responsable du sentiment de paix et de sécurité que nous ressentons lorsque nous nous sentons reconnus à notre juste valeur, lorsque notre estime de nous-même est bonne. Ce sentiment agréable nous fait nous sentir serein et optimiste

Souvent, la sérotonine est liée aux phénomènes de dépression. En cas de carence, les personnes sont plus irritables et impulsives. C'est pourquoi il existe une classe de médicaments antidépresseurs que sont les inhibiteurs de la recapture de la sérotonine (ISRS) comme fluoxétine ou sertraline

La carence en sérotonine peut engendrer des fringales avec un besoin de consommer des aliments riches en sucre et caloriques. 

Comment stimuler la sérotonine ? 

  • Exprimer sa fierté lors de l’accomplissement d’une tâche ou d’une activité,  
  • Pratiquer le lâcher prise, faire de la méditation,  
  • Pratiquer une activité physique,  
  • S’exposer à la lumière du jour ou faire de la luminothérapie,  
  • Bien s’hydrater,  
  • Consommer des aliments riches en tryptophane et en vitamine D (riz complet, bananes, œufs avec jaune coulant, chocolat noir à 80%, légumineuses, etc.), 
  • Utiliser certaines plantes médicinales (griffonia, millepertuis) et compléments alimentaires qui empêchent la sérotonine d’être réabsorbée. 

L’ocytocine, qu’est-ce que c’est ?   

L’ocytocine est liée aux relations affectives et amoureuses, on l’appelle également l’hormone de l’amour

L'ocytocine est un neuropeptide, l’association d'acides aminés. Elle est sécrétée par l'hypothalamus. Elle joue un rôle majeur dans les rapprochements humains, mais aussi durant la grossesse et l'accouchement puisqu’elle favorise l’attachement entre une mère et son enfant.  

L’ocytocine participe au plaisir ressenti au cours d'une relation sociale. Lorsqu’elle est libérée, cette hormone aide à diminuer les niveaux de cortisol, l’hormone du stress. Elle favorise l'estime de soi, la générosité, l’empathie et renforce aussi les relations et les liens émotionnels. Elle est sécrétée grâce au temps passé en famille, aux compliments reçus, à la gentillesse. Elle est plus élevée chez les personnes en couple

Physiologiquement, cette hormone participe à l’éjection du sperme chez l’homme et favorise les contractions de l'utérus et la progression des spermatozoïdes jusqu'à l'ovule chez la femme. Au cours de la grossesse, elle assure la tonicité de l’utérus et au moment de l’accouchement, elle induit le déclenchement des contractions. Elle permet ensuite l'éjection du lait lors de l'allaitement du nourrisson. 

Comment stimuler l'ocytocine ? 

  • Passer du temps avec ses proches,  
  • Faire des câlins, des gestes tendres, masser ou se faire masser, le toucher est une source de sécrétion d’ocytocine importante, 
  • Avoir des relations sexuelles et des orgasmes,  
  • Faire confiance et être digne de confiance,  
  • Caresser ses animaux,  
  • Privilégier les ambiances conviviales, 
  • Consommer des aliments riches en oméga-3 pour aider à déclencher la sécrétion. 

L’endorphine, qu’est-ce que c’est ?   

L’endorphine est une hormone synthétisée par l'hypophyse et l'hypothalamus. C’est l’hormone de la relaxation et de l’euphorie

Il n’y a pas une, mais des endorphines, elles ont des propriétés analgésiques semblables à celles de la morphine. Une douleur physique est ce qui va provoquer une libération d’endorphines qui vont masquer temporairement cette douleur. La sensation devient agréable un court instant et permet d’oublier la douleur et de réagir (par exemple : se mettre à l’abri en cas de danger). Les endorphines sont produites aussi lors d’un effort continu, comme faire une randonnée ou du vélo. Elles génèrent un sentiment de calme et d’euphorie. Elles nous amènent à nous dépasser malgré les douleurs physiques. Elles sont également produites lorsque l’on rit

Comment stimuler l'endorphine ? 

  • Pratiquer une activité sportive, surtout les sports cardio, au moins pendant 30 minutes, 
  • Oser les sports extrêmes 
  • Rire, aller voir des spectacles humoristiques,  
  • Pratiquer des loisirs,  
  • Pleurer pour libérer des tensions,  
  • S’étirer quotidiennement,  
  • Pratiquer de la cohérence cardiaque, 
  • Avoir une activité sexuelle, 
  • Utiliser la neurostimulation transcutanée (TENS) dans certains cas,  
  • Consommer des aliments riches en tryptophane et en vitamine D. 


Le bonheur est ainsi surtout le résultat d’un phénomène biologique : la sécrétion des hormones du bonheur que sont la dopamine, la sérotonine, l’ocytocine et les endorphines.  

Le taux de ces hormones, pour chacun, dépend en partie des gènes, il dépend également des actions effectuées individuellement. Toutefois, même si les hormones du bonheur sont importantes pour notre survie et nous procurent des émotions agréables, il ne faut pas les dissocier des émotions désagréables associées à la peur et au stress, tout aussi indispensables à notre équilibre. 

Cet article vous a plu ?

Cliquez sur J’aime ou partagez votre ressenti et vos interrogations avec la communauté en commentaire ci-dessous !

Prenez soin de vous !
35

1 commentaire


Abderrahime84
le 29/01/2023

Bonjour,

Je suis épileptique depuis que j'ai 11 ans et aujourd'hui je suis âgé de 47 ans.

J'ai reçu une boule de pétanque dans la tête et je suis fais des crises généralisées depuis tout petit.

Je souffre beaucoup car je fait des crises généralisées et je suis souvent hospitalisé car je perds connaissance.

Je suis marié mais on a pas d'enfant, je pense que ça apporterait un peu plus de bonheur d' être parent qui sait peut être un jour Inchallah.

J'ai beaucoup étudié dans ma.vie mais les crises au travail m'ont empêchées d'avoir une carrière professionnelle.

J'espère que les personnes malades d'épilepsie gardent le moral et sourire on est que de passage profitez de l'instant présent et soyez heureux. Il y a des personnes malades qui sont dans situations bien difficile à supporter.

Donc Hamdoullah, il faut garder le sourire je souhaite à toutes les personnes malade d'épilepsie de garder le moral et le sourire au plaisir de vous lire.

Abdé



Vous aimerez aussi

Tout savoir sur la médecine régénérative !

Tout savoir sur la médecine régénérative !

Lire l'article
Comment accepter le diagnostic de sa maladie chronique ? Les membres Carenity répondent !

Comment accepter le diagnostic de sa maladie chronique ? Les membres Carenity répondent !

Lire l'article
10 bruits du corps expliqués !

10 bruits du corps expliqués !

Lire l'article
Pourquoi pleure-t-on ?

Pourquoi pleure-t-on ?

Lire l'article

Discussions les plus commentées