«
»

Top

Régimes : quelles sont les conséquences de l’effet “yoyo” sur la santé cardiaque ?

Publié le 11 juin 2022 • Par Berthe Nkok

Des restrictions alimentaires soudaines peuvent entraîner une perte de poids, mais une fois l'objectif atteint, les vieilles habitudes reprennent très souvent le dessus et, par conséquent, le poids perdu refait rapidement surface.

Les fluctuations de poids, encore appelées “effet yoyo”, affectent non seulement le moral mais aussi la santé cardiaque.

Mais alors, qu’est-ce que l’effet yoyo ? Quelles sont les conséquences sur la santé cardiaque ? Comment l’éviter ?

On vous dit tout dans notre article !

Régimes : quelles sont les conséquences de l’effet “yoyo” sur la santé cardiaque ?

Qu’est-ce que l’effet yoyo ?

En réduisant considérablement le nombre de calories que vous consommez, votre corps est contraint de réduire ses besoins, tout en consommant moins d’énergie au repos. Or, pour que le corps puise dans ses réserves (et donc, pour perde du poids), il faut qu’il dépense plus de calories qu’il n’en ingère. Mais alors que le métabolisme s’adapte pour continuer à fonctionner avec un apport calorique plus faible, le poids se stabilise. Et lorsque vous recommencez à manger comme vous le faisiez avant votre régime, vous ingérez plus de calories que vous n'en brûlez et vos kilos reviennent : c’est l’effet yoyo.

Un fort effet yo-yo est généralement le résultat d'un régime drastique dans lequel trop peu de calories sont consommées pendant une période donnée. Lorsque l’apport calorique quotidien est drastiquement réduit, l'effet yo-yo est inévitable et vous connaîtrez une prise de poids rapide après un régime.

Quelles sont les conséquences de l’effet yoyo sur la santé cardiaque ?

Les fluctuations de poids excessives, dues à la réduction et à l'augmentation de l'apport calorique, augmentent le risque de développer un diabète de type 2, ainsi que des maladies cardiaques et rénales. C’est ce que révèle une nouvelle étude menée par des chercheurs de l’Université de Georgetown à Washington et présentée lors de la réunion annuelle de l'American Physiological Society.

Les scientifiques ont mené une expérience sur des rats. Cette dernière a notamment montré que la perte et la prise de poids à répétition détériorent leurs fonctions cardiaques et rénales.

Pour parvenir à leurs résultats, les chercheurs ont divisé les 16 rats observés en deux groupes. Le premier groupe a reçu une quantité normale de nourriture tout au long de l'expérience, l'autre groupe a subi un régime restreint en trois cycles, équivalent à 60 % de leur apport alimentaire quotidien normal, suivi d'un régime alimentaire normal de trois semaines. Pendant la période de restriction alimentaire, les rats ont perdu 20 % de leur poids corporel. Cependant, leur poids est finalement revenu à la normale.

À la fin de l'expérience, les chercheurs ont utilisé des ultrasons pour évaluer la fonction cardiaque et rénale et des tests sanguins pour évaluer la sensibilité à l'insuline.

Résultats : la perte de poids et les gains subséquents ont aggravé la fonction cardiaque et rénale des rongeurs.

Alina da Souza, auteure principale de l'étude, explique que les animaux qui ont perdu puis repris du poids se sont avérés avoir une mauvaise fonction cardiaque et rénale à la fin de l'expérience. Ils avaient également plus de résistance à l'insuline (2,6 fois plus élevés que dans le groupe témoin) entraînant une glycémie élevée, signe précurseur du diabète de type 2. Malgré le fait que les animaux semblent être en bonne santé après avoir récupéré de leur régime, leur cœur et leur métabolisme ne le sont pas.

Les scientifiques souhaitent désormais poursuivre leurs recherches pour mieux cerner les effets à long terme des régimes, notamment lorsque la perte de poids est rapide.

Comment éviter l’effet yoyo ?

L'effet yo-yo est un véritable problème lorsqu'il s'agit de perdre du poids. Cependant, il est tout à fait possible d'éviter l'effet yo-yo mais il faut s'y prendre différemment pour perdre du poids.

Evitez les régimes draconiens

Les régimes draconiens sont des régimes de restriction calorique extrême. Dans de nombreux cas, il est conseillé de consommer 1 000 calories au lieu de 2 000 pour les femmes et 2 500 pour les hommes.

Bien sûr, vous perdez du poids, mais pas parce que vous avez perdu de la graisse. Tout d'abord, vous perdez beaucoup d'eau. De plus, le corps ne compense pas le manque d'énergie en utilisant la graisse corporelle, mais en s'appuyant sur la masse musculaire. Les cellules sont donc détruites une à une et en résultat, vous vous sentez faible et manquez d'énergie.

Ne mangez pas moins, mais mieux

Très souvent, il est recommandé de manger moins pour perdre du poids, mais une petite explication s'impose. Si vous êtes en surpoids, il est naturel de manger moins. Mais ce n'est pas tout, bien manger est encore plus important.

Evitez le sucre : nous consommons de grandes quantités de sucre, ce qui est dangereux pour notre santé. Il faut faire attention aux sucres dits "naturels", à savoir ceux présents dans les fruits et le miel. Ce sont des sucres bruts naturels, souvent présentés comme "diététiques". Bien sûr, les fruits et le miel contiennent des nutriments et des fibres, mais le sucre, qu'il soit naturel ou non, n'est pas bon pour la santé, car le corps ne fait pas la distinction entre les deux. Manger des fruits c'est bien, mais il ne faut pas en abuser.

Remplacez les glucides rapides par des glucides lents : tous les glucides que nous consommons sont convertis en glucose. Les glucides rapides sont rapidement absorbés par le corps et convertis en glucose. Cela conduit à une glycémie élevée et, à son tour, à une insuline élevée. Cependant, les regains d'énergie sont de courte durée et l'énergie supplémentaire est stockée sous forme de graisse pour une utilisation ultérieure. Il est donc préférable de consommer des glucides lents. Ces glucides sont lentement absorbés par le corps et ne provoquent pas d'augmentation de la glycémie, il n'y a donc pas d'augmentation de l'insuline. Leur énergie est libérée de manière optimale, assurant une sensation de satiété plus durable. Les glucides lents se trouvent principalement dans les produits céréaliers complets (pâtes complètes, pain complet, riz brun, etc.).

Évitez les mauvaises graisses : le corps a besoin à la fois de bonnes et de mauvaises graisses, mais nous avons tendance à consommer trop de mauvais gras au détriment du bons gras. La mauvaise graisse se trouve dans les aliments frits et de nombreux produits industriels. Compte tenu de leur omniprésence dans notre alimentation, il est impossible de les éviter complètement, et de plus, ce n'est pas nécessaire. Cependant, évitez-les autant que possible. En contrepartie, consommez du bon gras que vous pouvez retrouver dans des fruits à coques et des poissons gras (maquereau, hareng, saumon, etc.).

Limitez l’apport calorique

Le secret est de limiter l'apport calorique et de perdre du poids, sans que votre corps ne pense qu’il est en manque de nourriture, et qu’il commence à stocker des graisses et à économiser de l'énergie en prévision d'une faim à long terme.

Surveillez si vous perdez du poids et assurez-vous que ce ne soit pas trop rapide. Vous devrez peut-être ajuster votre apport calorique plus tard en fonction de ces données.

Faites plus d’activité physique

Tout d'abord, dites-vous qu'une bonne nutrition est le facteur le plus important pour perdre du poids. La bonne alimentation représente environ 70 % du travail. Il reste 30 % pour l'activité physique et le sport. Si vous souhaitez tirer le meilleur parti de votre alimentation saine, il est recommandé de faire plus d'exercice. Encore mieux, faites du sport !

Allez-y lentement mais sûrement

Perdre du poids lentement c’est en perdre durablement, ainsi, perdre 1 kg par semaine est un objectif réaliste. N’oubliez pas de vous faire plaisir de temps en temps.

Si vous suivez un régime, pesez-vous régulièrement pour vous assurer que vous perdez du poids. La chose la plus importante est d'éviter une perte de poids soudaine. Si vous perdez du poids trop rapidement, vous devez adapter votre alimentation afin que votre métabolisme ne ralentisse pas.


Cet article vous a-t-il été utile ?     
     
Cliquez sur j’aime ou partagez votre ressenti et vos interrogations avec la communauté en commentaire ci-dessous !     
        
Prenez soin de vous !   


30

2 commentaires


NOLIRD
le 14/06/2022

Votre article décrit parfaitement ce qui arrive avec l'effet yoyo, toutes les remarques sont exactement celles qui arrivent lorsque l'on veut perdre du poids surtout sans contrôle médical

Ayant payé pour le savoir je conseille à tout ceux qui veulent perdre du poids le faire sous controle de leur médecin sinon attendez vous à ce qui est expliqué dans cet article


Fritzy
le 16/06/2022

Bonjour

J'ai fait un régime avec une diététicienne et j'avais perdu 10 kg en 1 an.j'avais toujours faim les nuits je me levais pour boire de l'eau en espérant remplir mon estomac.la diététicienne était déçue car je ne perdais pas vite.elle me parlait comme une gamine.j'ai déménagé et j'ai mangé à ma faim et repris 10 kgs sans angoisse.c'est comme ça que j'ai repris confiance en moi et m'accepter comme je suis.les autres je les emmerde.

Fritzy

Vous aimerez aussi

Maladies chroniques et utilisation du CBD : qu’en pensent les membres Carenity ?

Maladies chroniques et utilisation du CBD : qu’en pensent les membres Carenity ?

Lire l'article
Groupes sanguins (O, A, B, AB) : tout savoir !

Groupes sanguins (O, A, B, AB) : tout savoir !

Lire l'article
Fortes chaleurs : quels sont les risques liés à la prise de certains médicaments ?

Fortes chaleurs : quels sont les risques liés à la prise de certains médicaments ?

Lire l'article
Hypersensibilité et hyperémotivité : quelles différences ?

Hypersensibilité et hyperémotivité : quelles différences ?

Lire l'article

Discussions les plus commentées