Anticoagulants ou antiplaquettaires, besoin de vos avis

https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/maladies-cardiovasculaires.jpg

Patients Maladies cardiovasculaires

21 réponses

221 lectures

Sujet de la discussion



Posté le

Bonjour à toutes et à tous,

J'ai fait un AIT (donc AVC sans séquelles) suite à une dissection de la carotide en février 2021 (la veille de mes 60 ans !)

Comme j'avais déjà fait une thrombose veineuse à 40 ans au niveau de la veine centrale de l'œil (ici aussi heureusement sans séquelles ) j'étais placé sous antiplaquettaire (Plavix) depuis une vingtaine d'années.

Suite à ma dissection récente le neurologue de l'hôpital m'a arrêté  Plavix  pour me mettre sous anticoagulant (Coumadine) avec un INR cible de 2.5 pour 6 mois

Sachant que je suis très stable au niveau de mon INR, je me sens en sécurité sous Coumadine (par rapport au risque de récidive d'AVC) et je souhaite donc le conserver mais le neurologue veut me faire retourner sous Plavix sachant que je prenais ce médicament lorsque  j 'ai fait mon AIT????

Il me dit, les anticoagulants ce n'est pas à vie.....

Quelqu'un prend il des anticoagulants depuis de nombreuses années? Dois je prendre un autre avis?

Merci de votre réponse

Bien cordialement

Début de la discussion - 25/10/2021

Anticoagulants ou antiplaquettaires, besoin de vos avis


Posté le

@xerius  

Bonjour,

Je suis sous anticoagulant depuis 11 ans  (A.I.T. et embolie pulmonaire ). J'ai pris Préviscan pendant 10 ans. Puis à la suite de 3 interventions chirurgicales digestives l'an passé ( suppression du sigmoïde, poche pendant 6 mois, éventration.. dur dur)  impossible de stabiliser mon taux d'INR. On m'a donc passé sous Xarelto. J'ai aussi le bonheur de profiter des douleurs de la fibromyalgie  ou (douleurs neuropathiques) qui ne font que s'amplifier. Tout le corps y passe. C'est une horreur !

Et sous anti-coagulant on ne peut pas prendre d'anti inflammatoire. !!!

Je vis souvent l'enfer. Malgré les difficultés j'essaie de marcher tous les jours, rééducation mobilité en piscine , (mes jambes sont très douloureuses, particulièrement à la face interne des cuisses; le kiné s'obstine à m'étirer ;) homéopathie, efferalgan 1000, CBD huile de massage. La cure thermale m'a soulagée un temps

Mon médecin généraliste m'a mise sous CYMBALTA. Inondée de transpiration et prise de tremblements, j'ai arrêté au bout de 4 jours. Impossible de rajouter de telles manifestations aux douleurs existantes.

J'ai plein d'envies mais mon corps a vite fait de me rappeler à l'ordre.

J'attends beaucoup du bracelet REMEDEE LABS et des gouttes d'huile de CBD à mettre sous la langue (si compatible avec anticoagulant)

J'ai RV chez le rhumatologue jeudi 28 et je vais lui poser ces questions (encore une espérance lors de cet entretien)

Heureusement, j'ai de délicieux enfants et petits enfants, d'adorables amis.

J'ai toutefois bien conscience que l'avancée en âge et la maladie ne passionnent personne. J'essaie donc d'être le plus discrète possible quant à mes maux.

Tous les matins je me dis : Courage, profites des instants de répit (je les savoure à 300/100 ) car je les sais rares.

Cordialement

Anticoagulants ou antiplaquettaires, besoin de vos avis


Posté le

Bonjour @xerius‍, 

Je vous remercie de l'ouverture de ce sujet. 
@Camelia72‍, je vous remercie de votre contribution. 

Je vous invite à lire les avis et déposer le vôtre sur le médicament Plavix, cliquez-dessus.
Même chose pour le médicament Coumadine.

J'invite quelques membres à participer : @Nel0605‍, @rosy22 ‍, @Elodu52‍, @Marc74‍, @ALEX33‍, @kikivolvo‍, @souris74‍, @Fanette072‍, @beffay‍, @VIKINGS‍, @racing‍, @Jeff71‍.

Prenez-vous ou avez-vous pris l'un de ces deux traitements ? Quels sont vos avis ? Quels conseils donneriez-vous ? 

Merci de vos retours et belle fin de journée.
Claudia de l'équipe Carenity

Anticoagulants ou antiplaquettaires, besoin de vos avis


Posté le

@Camelia72 

Bonjour et merci pour votre réponse.

Vous avez répondu à ma question, les anticoagulants peuvent donc être pris au long cours,...je ne comprends pas très bien cette réticence des médecins à les remplacer par des antiplaquettaires type aspirine qui sont selon moi bien moins efficaces dans la prévention des récidives d'AVC.

Je vois que vous avez eu pas mal de soucis mais vous m'avez l'air d'un tempérament optimiste et bien entourée, je vous souhaite donc de continuer des jours paisibles.

Bien cordialement

Anticoagulants ou antiplaquettaires, besoin de vos avis


Posté le

@xerius @Claudia.L  Bien sûr que les anticoagulants peuvent être prescrits éternellement ; selon les pathologies, ils sont la seule bonne réponse. Ensuite c'est au cardiologue d'en décider. Effectivement, ce sont des médicaments contraignants pour le patient.

Les anti agrégants plaquettaires peuvent aussi être prescrits au long cours et parfois, ils sont aussi associés à des anticoagulants quand ça s'impose et dans ce cas, bien sûr qu'il peut y avoir des risques hémorragiques, mais c'est aussi pour éviter celui de thromboses. Donc le spécialiste prend ses décisions en fonction des pathologies et des facteurs de risques et de résistances de ses patients.

Par contre, il y a une nouvelle mode avec arrêt quand la situation semble consolidée. Les uns crient au scandale et font des prédictions de thromboses, les autres tiennent à s'assurer de ne pas en courir le risque et ceux qui prônent cet arrêt veulent s'assurer de ne pas faire courir de risques hémorragiques. Chacun a ses raisons!!!

Personnellement je prends PLAVIX le princeps (et j'y tiens!) depuis plus de 10 ans et je ne suis pas un cobaye, je refuse de l'arrêter pour voir si tout se passe bien sans lui. Celui que me l'avait prescrit m'avait dit " ne jamais l'arrêter"...OK...et Point.

Anticoagulants ou antiplaquettaires, besoin de vos avis


Posté le

Bonjour, oui vous avez raison, à chaque pathologie son traitement.

Le hic, c'est que j'étais sous PLAVIX depuis 20 ans (thrombose à 40 ans) et cette année, j'ai fait un AVC suite à une dissection de la carotide (sans séquelle, je pense que PLAVIX a aidé mais n'a pas empêché la formation d'un caillot). Alors on me dit STOP PLAVIX et passage à la COUMADINE (anti coagulant).Je le prends depuis 9 mois, INR hyper stable à 2.7 et là, la neurologue me dit, on retourne sous PLAVIX...je ne comprends plus, on voit bien que ça n'a pas été efficace dans mon cas. Je pense que les médecins appliquent des protocoles enseignés à la fac sans prendre la peine de regarder chaque patient qui est un cas particulier.

Concernant PLAVIX que je connais bien, un très bon ami pharmacien, m'avait conseillé aussi de ne prendre que le princeps ou à défaut le générique de ZANTIVA qui est en fait exactement le même que le princeps (fabriqué par le même labo, issu de la même chaine de fabrication) .Un dernier conseil, si vous me permettez, 1 patient sur 3 (d'après mes sources) ferait une résistance à PLAVIX et on peut le vérifier facilement par une simple prise de sang. Si tel était le cas on passe à ASPEGIC.

Bien cordialement

Anticoagulants ou antiplaquettaires, besoin de vos avis


Posté le

@xerius Je crois bien comprendre. Vous étiez sous Plavix car vous aviez déjà des facteurs de risques et troubles de la circulation et de la coagulation. Mais une dissection de l'artère carotide, ce sont les membranes de ses tissus qui se désagrègent, se séparent, il se crée donc des cavités plus ou moins importantes, mais où le sang stagne. Et du sang qui stagne, même si on évite que les plaquettes fassent leur effet d'agrégant qui stoppe une hémorragie en prenant du Plavix, le sang ne circule plus bien, puisque emprisonné dans "un sac" (la cavité de dissection") et donc il y a caillot. Plus ou moins compact, mais caillot tout de même. 

Donc on ne peut pas dire que le Plavix n'a pas été efficace, il n'est pas prévu pour une telle situation. Il empêche les plaquettes d'avoir leur rôle antihémorragique, mais il n'est pas fait pour une telle situation de crise.

Après, c'est à votre cardiologue de juger et de vous expliquer les avantages et inconvénients d'arrêter l'anticoagulant et de remettre le Plavix et à vous aussi, en fonction de ce qu'il vous aura dit d'accepter ou non.

Le Plavix limite les risques de thrombose, ne vous demande pas de surveillance, de régime particulier. L'anticoagulant est plus exigeant., mais aussi la fluidité est un nouveau facteur de risque dans la vie de tous les jours et de ses petits ou plus gros accidents. Il ne faut pas que ce soit "la peur" qui fasse votre choix.

Le générique de  Zentiva, je l'ai expérimenté 1 mois pour cause de rupture de stock de Plavix. J'ai eu des hématomes à des points d'appui, pas de coups, hématomes que je n'ai jamais eu avec Plavix. Puis des douleurs gastriques terribles. C'est peut être concomitant. Il faut avoir Foi aux laboratoires pour le croire!!!! (Plavix fait chez Sanofi et Zentiva...je ne sais plus où en Bulgarie, il me semble). 

Puis, pas de chance, je suis allergique à l'aspirine donc l'Aspegic n'est pas fait pour moi. Mais je suis très contente du bon vieux Plavix tel qu'il est et m'accompagne!!!

Anticoagulants ou antiplaquettaires, besoin de vos avis


Posté le

@xerius   Pardon, j'ai appuyé trop tôt sur envoi.

Soupesez, peaufinez et prenez la bonne décision, celle qui vous convient et met l'esprit au repos sur le sujet. Puis prenez soin de vous et profitez du calme retrouvé.

Donnez nous de vos nouvelles.

Anticoagulants ou antiplaquettaires, besoin de vos avis


Posté le

Merci pour vos conseils, c'est sous COUMADINE où je me sens le plus en sécurité. J'ai bien conscience des contraintes, mais la santé (mentale et physique) avant tout.

Motard depuis plus de vingt ans, j'ai vendu ma moto, c'est vous dire....

Bien à vous.

Anticoagulants ou antiplaquettaires, besoin de vos avis


Posté le

@xerius Whoua pincement au coeur sûrement de vous séparer de votre moto et de faire une croix sur la liberté et le plaisir que son usage vous procuraient. 

C'est aussi poser des sécurités...et pas que liées à l'anticoagulant...les 2 roues petites ou grosses sont si peu respectées sur la route.

Cordialement.

Discussions les plus commentées