Troubles de l'érection et maladies cardiovasculaires

Après un accident cardiaque, les patients sont fréquemment concernés par des troubles de l’érection. Face à la maladie, ces troubles passent bien souvent au second plan. Pourtant, ils ont un réel impact sur la qualité de vie.
/static/themes-v3/default/images/default/info/maladie/intro.jpg?1516194360

Il existe des liens entre les maladies cardiovasculaires et les troubles de l’érection.
Des troubles de l’érection fréquents peuvent indiquer que les vaisseaux sanguins du pénis sont en mauvais état. Ce mauvais état est une preuve possible d’anomalies plus générales au niveau coronarien.
Ainsi, les troubles de l’érection peuvent être un signe annonciateur d’une maladie cardiovasculaire qui n’est pas encore déclarée.

Les patients déjà concernés par une maladie cardiovasculaire sont aussi fréquemment touchés par des dysfonctions érectiles. En effet, des maladies comme l’hypertension entraînent une modification de la paroi des artères. Le sang a alors plus de difficultés à circuler et l’érection est altérée.

Qui plus est, de nombreux médicaments destinés à traiter les maladies cardiovasculaires sont parfois à l’origine de ces troubles de l’érection. Cependant, ces effets indésirables ne sont pas systématiques.

Que faire en cas de dysfonctions érectiles ?

1. En parler rapidement à son médecin
Des troubles fréquents de l’érection peuvent être les premiers signes d’une maladie cardiovasculaire potentiellement grave.
Pour les patients souffrant d’une maladie cardiovasculaire, ces troubles ne sont pas une fatalité. Le médecin pourra proposer des traitements, parfois médicamenteux, qui pourront réduire ces troubles.

A l’inverse, le patient ne doit jamais arrêter un traitement prescrit pour soigner une maladie cardiovasculaire sans en parler au préalable à son médecin. Dans le cas contraire, non seulement il ne réglera pas ses problèmes d’érection mais en plus il prendra un vrai risque d’aggravation de sa maladie

2. Adopter une meilleure hygiène de vie
Le manque d’activité physique, la consommation de tabac ou d’alcool sont autant de facteurs qui augmentent le risque de troubles de l’érection. Il est donc conseillé d’adopter une hygiène de vie plus saine pour réduire la fréquence des dysfonctions érectiles.

3. Ne pas se focaliser uniquement sur sa pathologie et sur ses traitements.
Parfois les troubles de l’érection du patient souffrant d’une maladie cardiovasculaire sont aggravés par une baisse de libido. Pour des raisons liées à sa pathologie ou par peur de ne pas y arriver, le patient peut tout faire pour éviter les rapports sexuels avec son partenaire.
Ces rapports devenant plus rares, la confiance et le désir s’amenuisent détériorant un peu plus la qualité de la vie du patient. Il convient donc de ne pas rompre le dialogue avec son partenaire et ne pas hésiter à se faire aider par un professionnel de santé.

4. Penser au dépistage de l’apnée du sommeil
L’apnée du sommeil est une cause fréquente de troubles de l’érection. Le dépistage de ces apnées est d’autant plus important que cette pathologie est un facteur de risque d’infarctus du myocarde.

Dernière mise à jour : 27/09/2019

avatar Équipe éditoriale Carenity

Auteur : Équipe éditoriale Carenity, Rédaction

L'équipe éditoriale de Carenity est composée de rédacteurs expérimentés et spécialistes du domaine de la santé qui ont pour objectif de proposer une information impartiale et de qualité. Nos contenus éditoriaux sont... >> En savoir plus

Actualité - Maladies cardiovasculaires