https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/maladies-cardiovasculaires.jpg

Patients Maladies cardiovasculaires

Angor prinzmetal
Membre Carenity
Posté le

Douleurs entre les 2 seins comme un gros poids manque d’air  qui passe avec natyspray.  

Angor prinzmetal
Membre Carenity
Posté le

BOnsoir 

jé Suis éncore a l'hôpital et arret du risordan pour voir si crise. Ce jour petite crise pàs de natispray express pour voir si réellement de l'angor de primzmetal . Et La écg normal et Troponine négative DOnc je n'y comprend rien 

si pouvez m éclairer

merci et BOnne fin de we 

Angor prinzmetal
Membre Carenity
Posté le

Moi mes symptômes sont pointé au niveau de la poitrine gauche douleur dans la nuque et fourmi dans Le Bras gauche ! Et presque à chaque fois il s’agit de stress !  

Angor prinzmetal
Membre Carenity
Posté le

BOnjour 

merci pour votre retour . Et on a déjà vu sur l électrocardiogramme le décalage du signal ? 

Merci pour votre retour

bien à vous 

Angor prinzmetal
Membre Carenity
Posté le

Il n’y a jamais eu de décalage pour moi ! J’ai tous fait en examens échographie de stress scanner coronarien et 5 coronographie ! Les première Coro etai normales après il ont voulu faire Coro avec injection de metergin mais il n’ont pas pu l’injectez car pendant la Coro je faisais une crisse ! Ducoup injection dé natyspray en intraveineuse et là le spasme a céder ducoup retour à la maison mais avec une autre Coro pour le test au methergin ! Et à l’autre Coro pareil gros spasme pendant l’examen Ducoup pas d’injection mais là il on bien vu le spasme donc traitement et retour à la maison mais à chaque fois rien a l’ecg 

Angor prinzmetal
Membre Carenity
Posté le

Merci pour votre retour et ils concluent ? Quoi. 

Angor prinzmetal
Membre Carenity
Posté le

Il en conclu angor de prinzmetal ! J’ai juste les parch de trinitrine nicorandil et tildiem et depuis je vis conpletement normalement ! J’ai juste arête le cafer et le coca que je consommais énormément et j’ai arrêter de fumer autrement je vis normalement et je ne ffait presque plus de crisse

Angor prinzmetal
Membre Carenity
Posté le

Merci pour votre retour. Heureusement que vos electros ont toujours été Bien . Portez vous bien . cordialement 

Angor prinzmetal
1

Membre Carenity
Posté le

effectivement on a du mal à se dire que l'on est malade à y croire, c'est le déni, j'étais dans ce cas, infarctus "silencieux" en octobre 2018 je pensais pas que c'était ça et n'ai pas appelé le 15 ou allé au urgence, mais rappel à l"ordre fin octobre je me sentais essoufflé pour un rien avec douleur dans le dos et sur le coté gauche puis raideurs dans la nuque avec sueur froide je suis allé au urgence le matin du 1 novembre 2018 et la diagnostique, vous avez fait un infarctus monsieur mais qui date donc début octobre vu la description que je leur fais. mais ils ne savent pas pourquoi me laisse sortir dans la soirée avec un traitement en attendant que je fasse une scintigraphie, faite 15 jours plus tard puis celle d'effort 15 jours après, résultat positif mais au repos aucun problème à l'effort. demande de coronarographie je rentre à l'hôpital le soir et le matin je part pour faire la coro et la rien le cardio pendant qu'il fait la coro me dit les artères sont en parfaites état bonne nouvelle puis soudain je sent un chaleur monter dans la gorge, je m'entend leur dire que je ressent quelques choses de bizarre mais personne me répond, puis je me sent bien tout est lumineux, je me dis mais que font ils il m'ont pas répondu je me sent léger puis soudain je ressent comme si je tombe et un énorme coup de batte de baseball sur la poitrine et je me sent rebondir sur la table je hurle ouvre ouvre les yeux et regarde le moniteur mon coeur bat à 59 et vois l'infirmière avec dans les mains les défibrillateurs, ils ont tous l'air paniqué je demande ce qui ce passe et on me répond c'est bon tout va bien vous êtes revenu c'est le principal. j'insiste et leur dis que je comprend pas pourquoi personne ne m'a répondu quand je leur ai dis que je ressentais quelques chose de pas normal et là on me répond "mais vous n'avez jamais parlé monsieur" je leur dit que si je suis pas fou, je vous ai dis que je ressentais quelques choses de bizarre, l'infirmière reste stupéfaite "NON MONSIEUR, VOUS N'AVEZ JAMAIS PARLÈ " sur ce je demande ce qui s'est passé et toujours pas de réponse, je commence à m’énerver et insiste pour savoir ce qu'il y a eu, finalement un cardiologue vient et me dit "ce n'est rien juste une petite fibrillation mais tout va bien". on me remonte à l'étage de cardio, je vois l'infirmière et lui dis ce qui c'est passé elle ne me croit pas car rien leur a été signalé et écrit dans la fiche de suivit du coup je lui montre les traces rouges de brulures laissées sur mon torse. après on me dit que je n'ai rien et peux partir de suite qu'ils ont appelé une ambulance qui va me ramener chez moi (suis à 60 kilomètre de l’hôpital). avant de partir le médecin passe me voir me donne une nouvelle ordonnance et m'explique qu'il ne sera pas fait mention de l'incident de défibrillation dans le compte rendu car ce n'était rien et cela était une chose courante. entre le moment ou je suis sorti de la table de coro et mon départ il s'est passé à peine une heure. bref l’expérience m'a légèrement traumatisé. finalement au bout de deux mois (aprés la coro je voulais plus en voire un blouse blanche) finalement j'ai vu un nouveau cardio qui me diagnostic un prinzmetal et me met sous molsidomine 1mg 3x/jour cela allait mieux je commençais à me demander si j'avais vraiment des problèmes cardiaques, j'ai commencé à prendre le traitement de façon dilettante, pas à l'heure et parfois en oubliant de prendre jusqu'a une vive douleur dans la poitrine le jour de la fête des mères obligé à prendre du natispray et attendre que ça passe sinon obligé d'encore devoir aller au urgence. la crise est passé mais pendant une semaine mal grès la prise des médicaments 2 à 3 heures après j'avais des douleurs dans la poitrine jusqu'à une autre crise aigu avec douleur irradiant jusque dans le bras gauche, des fourmis dans le petit doigt gauche et avec de forte angoisse à nouveau natispray et l'attente de voire si ça passe. depuis je suis passé de 1 mg 3x par jour à 4x par jour et ça va beaucoup mieux.c'est une maladie insidieuse on a l'impression que tout va bien et d'un coup ça vous prend, la cause le stress trop de stress je trouve ça toujours bizarre mais bon faut ce faire une raison, reste plus qu'à apprendre à gérer le stress et le dompter aussi j'ai remarqué qu'il valait mieux utilisé son portable du coté droit car souvent à gauche ça me fait de petit pique dans la poitrine et vous? 

Angor prinzmetal
1

Membre Carenity
Posté le

BOnjour

je vous remercie pour votre retour. Maladie pàs facile à diagnostiquer

crise ce we 

Bien à vous