Ablation de fibrillation atriale qui n'a pas fonctionné, des témoignages ?

https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/maladies-cardiovasculaires.jpg

Patients Maladies cardiovasculaires

5 réponses

49 lectures

Sujet de la discussion


Posté le

bonjour, je suis passé a l'hosto pour une ablation atriale qui n a pas fonctionné, y a t'il d autres personnes dans ce cas et doit t'on faire une 2 opé ?

Début de la discussion - 29/10/2020

Ablation de fibrillation atriale qui n'a pas fonctionné, des témoignages ?

Posté le

Bonjour @papilonaa‍,

Je vous remercie pour l'ouverture de ce sujet emoticon Timide J'invite ici quelques membres avec qui vous pourrez échanger :
@Jeannicecil@Lezampoul@Chombier@chelmy@Florent.marin4@Freelibrefranc@Tempo30@eiram26‍ 

D'avance merci pour vos retours et conseils.

Belle journée,

Candice de l'équipe Carenity

 

Ablation de fibrillation atriale qui n'a pas fonctionné, des témoignages ?

Posté le

Bonjour @papilonaa‍

Perso, radiofréquence il y a 1.5 mois. Pour l instant pas vraiment d amélioration toujours essoufflé pour un tout petit effort 😢. Il faut attendre 3 mois pour en tirer les conséquences.. Courage 

Ablation de fibrillation atriale qui n'a pas fonctionné, des témoignages ?

Posté le

je suis passé au cardio apres 4 mois, helas l'arythmie est de nouveau presente, il me conseille de faire un 2 essais...courage de même.

Ablation de fibrillation atriale qui n'a pas fonctionné, des témoignages ?

Posté le

Courage. En janvier je serai fixé sur mon sort 

Ablation de fibrillation atriale qui n'a pas fonctionné, des témoignages ?

Posté le

Bonsoir,

Je suis nouveau sur le forum.

Mon cardio m'avait déjà proposé une ablation FA en 2012, j'avais refusé; bien m'en a pris, mes troubles avaient quasi disparus jusqu'à même ne plus prendre de traitement. Par contre au printemps de cette année, retour de l'arythmie et visite chez le cardio que je n'avais plus vu depuis 8 ans... Là rebelote, batterie de tests (ECG, holter, ...) et re-proposition d'ablation en stipulant que j'avais des prédispositions à ça et autant profiter de mon "jeune" âge (60ans qd même) et de la faible ampleur de mes arythmies pour faire l'intervention avec cerise sur le gâteau le bénéfice de ne pas m'ingurgiter des anti bloquants pendant des années...J'ai donc rencontré un rythmologue qui m'a quasi convaincu à l'exception prêt que je ne l'ai pas senti à l'aise quand je lui ai demandé si dans tous les "risques" énoncés il n'y en avait pas un qui concernait la possibilité de voir les troubles s'accentuer au lieu de les voir diminuer ou au pire stagner (je parle du moyen et long terme) ...Sur ce point je l'ai senti un peu évasif et il a pour moi trop vite écarté la question...Donc par avance merci de me faire part de votre retour d'expérience en espérant que ce cas de figure n'existe pas.