/static/themes-v3/default/images/default/home/bg-generic.jpg?1516194360

Patients Maladie de Parkinson

5 réponses

88 lectures

Sujet de la discussion

Membre Carenity
Posté le

@pseudo-masqué‍ sujet qui a rien à voir avec l'apnée obstructive 

je voudrais savoir si des personnes ont ce problème , je dors pas plus de 5h par nuit et très mal, les causes seraient du au traitement qui provoquerait des apnées centrales, on me l'a diminué, qui induit une dégradation en journée;

Début de la discussion - 24/10/2019

Manque de sommeil du à apnée centrale ?
Membre Carenity • Animatrice de communauté
Posté le

Bonjour @pseudo-masqué‍,

Pouvez-vous me préciser le traitement que vous prenez actuellement, pour que je puisse taguer des membres qui pourront répondre à vos interrogations ?

Merci à vous, bonne journée !

Camille de l'équipe Carenity

Manque de sommeil du à apnée centrale ?
Membre Carenity
Posté le

Bonjour @pseudo-masqué‍ ,

le sommeil dégradé est apparu 4 ans avant le diagnostic et la prise de traitement.

je prends du sifrol lp 1,05 et 3 modopar 125 par jour, j’ai essayé de le remplacer par du mucuna pendant 1 mois, mais mon état c’était dégradé, 

merci de votre message 

Manque de sommeil du à apnée centrale ?
1

Membre Carenity • Animatrice de communauté
Posté le

@pseudo-masqué@pseudo-masqué@pseudo-masqué@pseudo-masqué@pseudo-masqué@pseudo-masqué@pseudo-masqué@pseudo-masqué@pseudo-masqué@pseudo-masqué@pseudo-masqué@pseudo-masqué@pseudo-masqué@pseudo-masqué@pseudo-masqué@pseudo-masqué@pseudo-masqué@pseudo-masqué@pseudo-masqué@pseudo-masqué‍ 

Bonjour à toutes et à tous,

N'hésitez pas à partager votre avis sur les traitements Sifrol et Modopar avec notre membre @pseudo-masqué‍, notamment en ce qui concerne les troubles du sommeil et l'apnée.

Bel échange et bonne journée !

Camille de l'équipe Carenity

Manque de sommeil du à apnée centrale ?
Membre Carenity
Posté le

Bonjour @pseudo-masqué‍ 

Pour ma part, je prends 3 x 125mg Modopar/jour et 0.375mg Sifrol/jour car ce dernier, que je prenais à plus haute dose avait, chez moi, des effets secondaires sous forme de troubles d'achats compulsifs.

Le Sifrol m'a été  prescrit contre les jambes sans repos dont je souffrais chaque soir. Maintenant il arrive encore que je ressente les symptômes vu le faible dosage...

Je suis comme toi. Après environ 5 heures de sommeil, impossible de dormir malgré la fatigue très présente et malgré le fait que je bouge le maximum en journée....

C'est épuisant à la longue, oui.

Pourtant je suis au "début" de la maladie étant diagnostiquée que depuis cette année après 3 ans d'errance diagnostic.

Les troubles dysautonomiques sont pénibles pour moi.

Hypotension hortostatique, vessie neurogène, troubles du comportement en sommeil paradoxal, jambes sans repos, pertes d'équilibre sans lien avec ma pression artérielle, douleurs, épuisement et maintenant troubles sphinctériens "arrière" inopinés et subits... accompagnent ma perte de dextérité des doigts et les difficultés de concentration. Parfois les émotions sont labiles... fatigue ou symptômes ?!? Je ne le sais pas, mais je sais que je dois me battre contre cette maladie et que je réussis à garder ma motricité (marche sans moyens auxiliaires).

Je me repose parfois en journée

mais je sais que je le paie la nuit suivante donc je fais comme ma 2ème neurologue (spécialisée en troubles du sommeil) me le conseille... hygiène de sommeil à travers le respect d'horaires stricts.

Vu que je souffre de grave stridor je dors avec un C-PAP, machine qui lutte contre ce stridor ET contre les apnées obstructives ET centrales... pas simple à gérer quand on remue  constamment🤗

Pour la nuit j'ai du Rivotril 2mg pour lutter contre les TCSP.

Je pense fort à toi! Accroche-toi et place l'énergie qui te reste à te battre mentalement contre les symptômes..

Bien à toi, bises

Manque de sommeil du à apnée centrale ?
1

Membre Carenity
Posté le

@pseudo-masqué‍ 

bonsoir 

on a beaucoup de points communs, je tremble très peu que le pouce. J'ai été voir un ORL pour mes troubles du sommeil mais rien de concret, il m’a conseillé de voir avec mon neurologue, à qui ce n’est pas sa préoccupation, c’est un symptôme de la maladie fut sa réponse. 

Merci de votre réponse, le plus grand combat dans cette maladie c’est d’être entendu 

bien à vous