Les médecins n'ont ils pas la main trop légère dans leurs precriptions?

https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/fibromyalgie.jpg

Patients Fibromyalgie

7 réponses

68 lectures

Sujet de la discussion


• Membre Ambassadeur
Posté le
Bon conseiller

Bonjour! Là je veux parler de ma petite fille qui, avant hier a fait une chute de cheval et s'est casé l'avant bras et déplacé des cartilages, alors elle a été opérée.

Et là elle souffre beaucoup.

On ne lui a prescrit qu'un demi anti inflammatoire et un Dafalgan 50mg quand elle a trop mal.

Et bien ça n'est pas suffisant du tout!

Pour la fibromyalgie c'est la même chose. Là je souffre beaucoup. Et que disent les médecins " On ne vous en donne pas plus parce qu'après on va vous droguer".

S'ils souffraient une journée ce que nous souffrons chaque jour, je crois qu'ils changeraient de discours!

A part ça: JOYEUX NOEL !!!!!

Début de la discussion - 25/12/2015

Les médecins n'ont ils pas la main trop légère dans leurs precriptions?


Posté le
Bon conseiller

Bon courage

Les médecins n'ont ils pas la main trop légère dans leurs precriptions?

• Membre Ambassadeur
Posté le
Bon conseiller

@angelina Bon courage à toi aussi!

Mais quand je pense que le 1re médicament que les médecins m'ont prescrit pour la fibromyalgie c'était du paracétamol et un décontractant musculaire, j'ai envie de hurler!

Bonne soirée!

Les médecins n'ont ils pas la main trop légère dans leurs precriptions?


Posté le
Bon conseiller

Pas facile Agatha.

Les médecins n'ont ils pas la main trop légère dans leurs precriptions?


Posté le
Bon conseiller

Bon courage et soutient a tous ceux qui souffrent ! je suis tout à fait d'accord les médecins ne comprennent pas nos douleurs pour eux ce sont que de petites douleurs et refusent d'admettre à quel point nous pouvons souffrir j'ai une fibromyalgie et une myasthénie depuis 12 ans je suis en poussée actuellement et toute l'équipe médicale qui me suit refuse de modifier le dosage de médicaments qui sont les mêmes depuis plusieurs années. De ce fait mes journées deviennent tristes très limitées en activités à cause des douleurs encore moins comprise de l'entourage car ça ne se voit pas plus facile de penser que c'est psychologique voire imaginaire ! De ce fait la famille autre que mon mari et mon fils m'ignorent maintenant alors je m'isole et m'occupe comme je peux et difficilement. Ils ont oublié tous les repas de Noël que je leur ai préparé avant ma maladie c'est ça quand on est en bonne santé on ne croit pas les malades !!! Il faut quand s'accrocher en espérant des jours meilleurs peut-être pour 2016 ???

Bon courage à tous

Les médecins n'ont ils pas la main trop légère dans leurs precriptions?


Posté le

C'est terrible, je te comprends mais il faut dire qu'on a déjà un mal fou à être reconnu par les médecins, alors pour la famille ce n'est pas tellement plus évident.

Si ton mari et ton fils comprennent, c'est déjà beaucoup. Peut-être qu'ils pourraient essayer de faire comprendre un peu mieux à certains membres de ta famille, ce que tu vis ???

Je te souhaite beaucoup de courage et la capacité de te réjouir de petits bonheurs tout simples

Les médecins n'ont ils pas la main trop légère dans leurs precriptions?


Posté le
Bon conseiller

Bonne année 2016 a vous tous mes amies.

loumars

Les médecins n'ont ils pas la main trop légère dans leurs precriptions?

• Membre Ambassadeur
Posté le
Bon conseiller

@nilebo Ne te biles pas. Pour moi aussi Noël a été une catastrophe. Pas exactement pour les mêmes raisons que toi mais quand même.

Ma fille, qui était chez moi à Noël, m'a hurlé dessus hier au téléphone qu'elle ne voulait plus jamais entendre parler de moi. Qu'elle me raye de sa vie. Tout ça parce que je tiens à peine debout avec la fibromyalgie.

D'ailleurs elle m'a dit aussi que je me prenais pour le nombril du monde. Alors, tu vois, ça n'est pas mieux de mon côté.

ça n'est pas la première fois qu'elle me parle comme ça! Et...elle fait du yoga pour se détendre!

J'ai pas l'air comme ça, mais je suis infiniment triste, mais avec la sophrologie, j'ai appris à relativiser et j'ai compris que ça n'est pas à moi qu'elle en veut mais à elle; ( voir le livre:" les apports toltèques".

Et le pire c'est que dans ces cas là, elle m'interdit de voir ma petite fille que j'aime tant. Mais maintenant Charlotte a 11 ans et elle va insister pour venir me voir ( j'espère..)

Bises à tout le monde!

Discussions les plus commentées