Traitements du syndrôme des yeux secs

Une thérapie substitutive et/ou corrective à base de collyre ou de gel (larmes artificielles) formés de substances qui possèdent une action nettoyante, lubrifiante et désinfectante, similaires aux larmes naturelles constitue aujourdd'hui le traitement de la sécheresse oculaire.

/static/themes-v3/default/images/default/info/maladie/intro.jpg?1516194360

Un médicament qui permet vraiment de soigner la sécheresse oculaire doit être une substance qui, administrée par voie orale ou systémique, stimule les glandes lacrymales principales et permette une sécrétion quantitative et qualitative adéquate.

A ce jour, aucune substance de ce type n’existe encore pour traiter la sècheresse oculaire, mais la majorité des recherches scientifiques est focalisée sur l’étude de cette possibilité thérapeutique.

Aujourd’hui, en cas d’altération du film lacrymal, on pratique une thérapie substitutive et/ou corrective à base de collyre ou de gel (larmes artificielles) formés de substances qui possèdent une action nettoyante, lubrifiante et désinfectante, similaires aux larmes naturelles.

L’auto-prescription de collyre à base de larmes artificielles est fortement déconseillée : la visite chez un ophtalmologue permet un diagnostic précis et la meilleure prescription thérapeutique en fonction du cas du patient, même si celle-ci ne résout pas toujours le problème de sécheresse oculaire.

Les différents mécanismes d’action des larmes artificielles

- Action de dilution : une carence absolue ou relative du composant aqueux du liquide lacrymal cause une concentration excessive des composants en solution. Dans ce cas, les substituts lacrymaux servent simplement à restaurer une suffisante composante aqueuse afin de diluer correctement les composants solubles des larmes. Il s’agit d’un mécanisme d’action simple, mais efficace : la dilution redonne aux larmes un effet nettoyant et humidifiant suffisant, permettant une bonne distribution des solutés, parmi lesquels l’oxygène, aux cellules de la superficie oculaire.

- Action de volume : généralement, toutes les larmes artificielles agissent aussi en restaurant le volume normal des larmes ; de simples solutions aqueuses peuvent être utilisées pour un même résultat, mais sont cependant plus rapidement évacuées et perdent alors immédiatement leur efficacité. Il est donc recommandé de recourir à des collyres plus denses qui restent dans l’œil plus longtemps. Ces produits réduisent cependant l’acuité visuelle après leur administration, mais normalement, la gêne disparait après quelques heures.

- Action stabilisante : un des mécanismes d’action les plus important et plus complexe des larmes artificielles est de maintenir et restaurer la stabilité du film lacrymal, assurant l’humidification de la superficie cornéo-conjonctive exposée et une uniforme disposition du film qui la recouvre. Les collyres, dans ce cas-là, contiennent des substances mucomimétiques, capables d’imiter au moins certaines des capacités de la mucine lacrymale (elles contiennent des substances visqueuses ou tensioactives capables de corriger l’instabilité du film lacrymal).

- Action correctrice : les larmes artificielles doivent, le plus possible, reproduire et maintenir les caractéristiques physico-chimiques des larmes naturelles. Il existe actuellement des collyres pour corriger les altérations du pH ainsi que des larmes hypotoniques pour corriger la pression osmotique excessive d’hyper-évaporation.

- Action nutritive : la plupart des collyres actuels n’apportent pas de substances nutritives au liquide lacrymal et aux tissus de ce dernier ; ils apportent surtout de l’eau et seulement quelques-uns d’entre eux en contiennent. Il appartient donc à la recherche pharmacologique de proposer des solutions lacrymales enrichies, capables de corriger et d’alimenter les tissus de la superficie oculaire.

Sources : Commission des médicaments des pharmaciens suisses ( CMPS)

Dernière mise à jour : 25/03/2017

avatar Équipe éditoriale Carenity

Auteur : Équipe éditoriale Carenity, Rédaction

L'équipe éditoriale de Carenity est composée de rédacteurs expérimentés et spécialistes du domaine de la santé qui ont pour objectif de proposer une information impartiale et de qualité. Nos contenus éditoriaux sont... >> En savoir plus

Fiches maladies