Blépharite : tout savoir

La blépharite est une inflammation des paupières, qui ont comme devoir de protéger les globes oculaires d’éventuelles attaques externes.

/static/themes-v3/default/images/default/info/maladie/intro.jpg?1516194360

Blépharite : tout savoir !

Qu’est-ce que la blépharite ? Définition

La blépharite correspond à une inflammation de la paupière. C’est un phénomène qui peut être aigu ou chronique et peut se positionner sur les deux faces de la paupière (antérieure ou postérieure). Le plus souvent, la blépharite concerne les deux faces de la paupière en même temps (mixte).

La paupière est un organe de l'œil qui va permettre de protéger l'œil des agressions extérieures. La paupière supérieure, mobile, doit pouvoir couvrir totalement l'œil pendant le clignement et le sommeil. Elle contribue aussi à l'étalement du film lacrymal.La paupière inférieure est plus statique et participe avec la paupière supérieure au drainage des larmes en permettant leurs évacuations vers le nez. Les paupières sont constituées du muscle orbiculaire qui joue un rôle fondamental dans la pompe lacrymale. 

Les glandes de Meibomius sont placées à l'intérieur de la paupière et vont permettre la bonne hydratation de l'œil et peuvent être touchées lors d’une blépharite. 

Tout le monde peut être touché par une blépharite, il n’y a pas d’influence de l’âge ou du sexe sur cette pathologie. 

Symptômes de la blépharite

En fonction des causes qui l’ont provoquée et des symptômes qui se manifestent, la blépharite se divise en blépharite ulcéreuse, causée par des infections bactériennes, et en blépharite squameuse ou séborrhéique, causée par des allergies ou des maladies de la peau, par l’alimentation ou un affaiblissement.

Les premières manifestations de la blépharite sont la sensation d’avoir un corps étranger dans l’œil, des démangeaisons, un larmoiement intense, une sensibilité à la lumière, et dans certains cas des rougeurs et le gonflement des paupières. Si la blépharite est de type ulcéreuse, on peut observer la formation de petites pustules au niveau des follicules pilaires des cils ; en s’ouvrant, les pustules forment des ulcères qui cicatrisent en créant des croûtes qui peuvent saigner lorsqu’elles sont grattées.

Si la blépharite est non ulcéreuse, des squames gras se forment sur les bords des paupières, et ont tendance à se reformer dès qu’ils sont retirés. La blépharite squameuse peut à son tour être divisée en d’autres typologies, parmi lesquelles on retrouve les plus communes :

  • La blépharite rosacée : causée par de l’acné rosacée. Cette forme est très fréquente parmi les femmes adultes.
  • La blépharite allergique : souvent provoquée par des cosmétiques ou des médicaments, où sont souvent présents des conservateurs ou des substances qui peuvent être allergisantes.
  • La blépharite irritative : elle est provoquée par une surexposition aux rayons ultraviolets, la poussière, la lumière, etc.

Causes et facteurs de risque de la blépharite

Il existe de nombreux facteurs qui peuvent provoquer la blépharite :

  • Des infections bactériennes : la bactérie responsable de l’inflammation est presque toujours le staphylocoque, qui attaque les follicules des cils et les glandes de Meibomius, en altérant la sécrétion normale de sébum et en infectant ainsi l’œil.
  • Les maladies de la peau : la dermatite séborrhéique et l'acné rosacée, par exemple, peuvent provoquer une blépharite.
  • Les allergies : elles affaiblissent l’œil, en l’exposant alors aux risques d’inflammations.
  • Les troubles alimentaires : le diabète, une alimentation déséquilibrée, des inflammations intestinales chroniques peuvent être à l’origine de troubles de sécrétion de l’œil, et par conséquence, d’infections oculaires.
  • Les facteurs environnementaux : la fumée de cigarette, le vent, la poussière, une fatigue visuelle, l’utilisation excessive de lentilles de contact, sont des facteurs qui favorisent l’irritation de l’œil et peuvent être à l'origine d’une inflammation.

La blépharite se produit :

  • Quand une altération du fonctionnement normal des glandes du bord des paupières est présente.
  • Le niveau de graisse présent sur le bord libre de la paupière augmente. Ceci est responsable de la prolifération de bactéries qui irritent la surface oculaire et peuvent altérer le film lacrymal et être à l’origine d’une sécheresse oculaire.
  • Si la graisse bloque les glandes il peut alors se développer un orgelet qui peut s’enkyster et donner lieu à un chalazion.

Le diagnostic de la blépharite

C’est un diagnostic qui la plupart du temps est clinique. On retrouve une rougeur aux niveaux de la base de la paupière de l'œil, des croûtes ou un œdème peuvent également être présents. Un flou visuel, des troubles visuels, un larmoiement et une sensation de gêne oculaire sont des signes orientant le diagnostic.

Un médecin généraliste peut poser le diagnostic de blépharite. Lorsque la blépharite est à un stade assez avancé, le patient peut consulter un ophtalmologiste qui lui prescrira un traitement adapté.

Les traitements de la blépharite

Les traitements se basent sur le maintien d’une hygiène oculaire adéquate, utile pour le traitement, mais aussi pour la prévention des infections oculaires.

Les traitements de la blépharite vont dépendre de la forme de la maladie, mais comportent cependant :

  • Application de compresses imbibées d’eau tiède durant 5-10 minutes. La chaleur va permettre de fluidifier le liquide contenues dans les glandes qui sont obstruées dans la blépharite.
  • Faire ensuite un massage des paupières pour aider à éliminer les fluides.
  • Nettoyer et désinfecter les paupières avec des produits adaptés aux yeux.

Lorsque la blépharite est due à une bactérie, une crème antibiotique peut être prescrite. 

Il est recommandé de ne pas utiliser de cosmétiques pendant cette période.

Des larmes artificielles peuvent être utilisées pour diminuer la sensation de sécheresse oculaire. 

Certaines plantes sont connues pour avoir des vertus apaisantes c’est le cas de la camomille. Le bleuet quant à lui soulage des irritations oculaires, ce qui fait de lui un bon allié pour lutter contre les blépharites de manière naturelle. On le retrouve dans de nombreux collyres par exemple.

Si à la suite du traitement prescrit par l’ophtalmologiste le patient a toujours des symptômes de blépharite, il doit se rendre chez l’ophtalmologiste pour une nouvelle consultation.

Vivre avec la maladie

La blépharite n’est pas une pathologie invalidante. Il est important d’avoir une bonne hygiène oculaire lorsque l’on est sujet à des blépharites de manière récurrente ou de manière chronique.

Certains types de blépharite peuvent être contrôlés, c’est le cas de la blépharite allergique ou irritative. Il est important de connaître l’origine de la blépharite lorsque le phénomène se produit de manière récurrente ou chronique pour pouvoir la prendre en charge. 

En savoir plus sur la blépharite

avatar Clémence Arnaud

Auteur : Clémence Arnaud, Assistante Marketing Digital

Clémence ARNAUD est actuellement stagiaire au sein de l'équipe marketing digital. Son rôle consiste à animer et modérer la communauté pour que les utilisateurs aient la meilleure expérience possible sur la... >> En savoir plus

Fiches maladies

Blépharite sur le forum

Voir le forum Blépharite

Les médicaments pour Blépharite

Médicament

FUCITHALMIC

En savoir plus
Médicament

MAXIDROL

En savoir plus
Médicament

NATACYN

En savoir plus
Médicament

AUREOMYCINE

En savoir plus
Voir plus de médicaments