Symptômes du syndrome des yeux secs

Les symptômes classiques du syndrome des yeux secs sont la sensation d’un corps étranger dans l’œil, de fatigue (paupières lourdes) et de sécheresse.

/static/themes-v3/default/images/default/info/maladie/intro.jpg?1516194360

Quand le film lacrymal perd ses caractéristiques, les symptômes classiques du syndrome des yeux secs sont la sensation d’un corps étranger dans l’œil, de fatigue (paupières lourdes) et de sécheresse, qui sont associés à des sensations de brûlure, et quelques fois même à des démangeaisons et une diminution de l’acuité visuelle. Un éclairage intense peut augmenter les symptômes du patient et même provoquer une photophobie.

Il faut aussi préciser qu’au début, les symptômes sont peu apparents, et le patient a donc tendance à les négliger. Si la sécheresse oculaire empire, le symptôme le plus sévère est la douleur aux yeux, qui est due à la présence d’une inflammation de la cornée. Cette inflammation est souvent définie comme « filamenteuse » en raison de son aspect : les paupières, en se déplaçant de haut en bas frottent contre la superficie de l’œil qui n’est pas lubrifiée. Ce frottement créé des filaments constitués des cellules de l’épithélium cornéen. La douleur aux yeux est alors provoquée par ces filaments qui sont liés à des cellules qui sont encore innervées : ainsi, chaque clignement de l’œil tire ces cellules et provoque la douleur.

Autres manifestations de la sécheresse occulaire

La perte de la structure normale de la superficie oculaire entraine aussi la diminution de l’acuité visuelle et la sensation d’une présence d’un corps étranger dans l’œil, car la paupière sent la superficie sous-jacente rugueuse (non lubrifiée). Cette sensation stimule un réflexe associé de larmoiement, créant alors un contresens apparent dans le diagnostic : le patient, malgré le fait qu’il ait une sécheresse oculaire, présente une hypersécrétion de larmes. Le liquide lacrymal est cependant très aqueux, et évapore donc rapidement, laissant la cornée exposée à l’action d’agents extérieurs. Beaucoup de personnes affectées de syndrome des yeux secs souffrent aussi de troubles à la gorge, au sinus paranasal : de congestion nasale ou sinusite, de toux chronique, de rhumes fréquents, allergies saisonnières et de mal de tête.

Tous ces symptômes augmentent dans des environnements secs, venteux ou présentant un chauffage ou de l’air conditionnée.

Sources : SNOF

Dernière mise à jour : 20/02/2018

avatar Équipe éditoriale de Carenity

Auteur : Équipe éditoriale de Carenity, Rédaction

L'équipe éditoriale de Carenity est composée de rédacteurs expérimentés et spécialistes du domaine de la santé qui ont pour objectif de proposer une information impartiale et de qualité. Nos contenus éditoriaux sont... >> En savoir plus

Fiches maladies