«
»

Top

La luminothérapie : qu'est-ce que c'est et quels sont ses effets bénéfiques sur la santé ?

Publié le 18 nov. 2021 • Par Courtney Johnson

Nous avons tous connu ce sentiment de "déprime hivernale" lorsque les saisons passent de l'automne à l'hiver. Et pour certaines personnes, ces "blues" peuvent être encore plus graves, sous la forme d'un trouble dépressif majeur à tendance saisonnière. La luminothérapie est souvent prescrite pour traiter la dépression saisonnière, mais saviez-vous qu'elle peut être efficace pour traiter d'autres problèmes de santé ? 

Alors, qu'est-ce que la luminothérapie exactement ? Quand est-elle prescrite ? Quelles sont les maladies qu'elle traite ? 

On vous dit tout dans notre article !

La luminothérapie : qu'est-ce que c'est et quels sont ses effets bénéfiques sur la santé ?

Qu'est-ce que la luminothérapie ?

La luminothérapie, également appelée photothérapie ou héliothérapie, est un traitement médical utilisant la lumière naturelle ou artificielle pour traiter un problème de santé. 

La luminothérapie est utilisée pour améliorer notre santé depuis des siècles, les premières preuves remontant à l'Égypte et à l'Inde anciennes, où les gens utilisaient la lumière du soleil pour traiter des affections telles que le vitiligo. 

À l'ère moderne, la photothérapie a été mise au point par le médecin et scientifique danois Niels Ryberg Finsen à la fin du XIXe siècle. Motivé par son propre diagnostic de la maladie de Niemann-Pick, Finsen a utilisé la lumière du soleil et les rayons ultraviolets (UV) pour traiter le lupus vulgaris, un type de tuberculose affectant la peau. Son travail de pionnier lui a valu le prix Nobel de physiologie en 1903

Aujourd'hui, la luminothérapie s'est étendue à une variété d'applications, utilisant la lumière du soleil, les lampes halogènes, les ampoules fluorescentes ou les diodes électroluminescentes (DEL). Le type de thérapie et le type de lumière utilisé dépendent de l'affection. 

Quels problèmes de santé la luminothérapie peut-elle traiter et comment ? 

Lorsque vous pensez à la luminothérapie, la dépression saisonnière peut vous venir à l'esprit. Mais, en fait, la luminothérapie est utilisée pour traiter un certain nombre d'affections. 

Celles-ci peuvent inclure : 

Troubles de l'humeur et du sommeil

Trouble dépressif majeur (TDM) à tendance saisonnière


La photothérapie est le plus souvent utilisée pour traiter le trouble affectif saisonnier, que l'on appelle désormais le trouble dépressif majeur (TDM) à tendance saisonnière. Il s'agit d'un type de dépression qui survient à une période particulière de l'année, généralement pendant les mois d'hiver où la lumière du soleil est moins intense. 

La luminothérapie pour le TDM à tendance saisonnière utilise un caisson lumineux, ou une boîte spécialement conçue pour diffuser une lumière douce continue de 2 500 à 10 000 lux (un lux est une mesure de la luminosité).

La recherche a proposé quelques théories pour expliquer l'efficacité de la luminothérapie sur la dépression, notamment :

  • Elle agit sur l'horloge biologique en équilibrant le rythme circadien du cerveau (l'horloge de 24 heures du corps). 
  • Elle contribue à la stabilité et à la régularité du sommeil 
  • Elle augmente la vigilance 
  • Elle équilibre l'activation de la sérotonine dans le cerveau, un acteur important de la régulation de l'humeur. 

Le traitement est généralement prescrit de l'automne au début du printemps, et la luminothérapie habituelle commence par des séances matinales de 30 minutes avec 10 000 lux, bien que cela puisse varier en fonction du patient. Plus le caisson lumineux est puissant, plus la séance sera courte. 

La luminothérapie est également étudiée pour d'autres types de dépression, mais les chercheurs ne s'accordent pas encore sur son efficacité. 

Troubles du sommeil

Comme nous l'avons mentionné plus haut, il a été constaté que la luminothérapie a un impact sur l'horloge interne de notre corps qui régule nos cycles de veille et de sommeil. Parfois, ce rythme circadien est perturbé et doit être réinitialisé. 

La photothérapie peut être prescrite aux personnes qui présentent des troubles du sommeil liés au rythme circadien, comme le syndrome de retard de phase du sommeil (DSPS). Les patients atteints de ce syndrome, comme son nom l'indique, ont des phases de sommeil retardées de plusieurs heures par rapport à ce qui est considéré comme "normal", ce qui signifie qu'ils ne peuvent souvent s'endormir que très tard dans la nuit ou peu avant le lever du soleil. La luminothérapie peut aider à réguler leur horaire de sommeil pour retrouver des heures de sommeil plus normales.

Maladies de la peau

La luminothérapie peut également être utilisée pour traiter un certain nombre d'affections cutanées, en particulier celles qui n'ont pas répondu aux traitements standard ou qui sont de nature inflammatoire. 

Les affections couramment traitées par la luminothérapie sont les suivantes 

  • Le vitiligo 
  • Psoriasis
  • Eczéma 
  • Démangeaisons de la peau 
  • Lymphome cutané à cellules T (CTCL)  

La photothérapie pour les affections cutanées utilise la lumière UV pour ralentir l'inflammation et la croissance des cellules de la peau. Il existe trois types de photothérapie UV utilisée pour les affections cutanées : 

  • La lumière UVB à large bande : elle utilise une large gamme de rayons UVB, qui sont présents dans la lumière du soleil. 
  • La lumière UVB à bande étroite : elle utilise une gamme plus restreinte de rayons UVB de haute intensité et constitue le type de luminothérapie le plus courant. 
  • Les UVA au psoralène (PUVA) : utilise le psoralène, un composé provenant de plantes, qui aide le corps à mieux absorber les UVA. Il peut être appliqué sur la peau ou pris sous forme de pilule. Comme cette forme de photothérapie peut provoquer un certain nombre d'effets secondaires, elle constitue généralement la dernière solution après l'échec des autres traitements. 

Cancers et précancers

Pour certains cancers et précancers, un type de thérapie par la lumière, appelée thérapie photodynamique, peut être utilisé.

La thérapie photodynamique implique l'utilisation d'un médicament photosensibilisant en combinaison avec la lumière. Les photosensibilisateurs sont appliqués sur la peau, et lorsque la lumière entre en contact avec la peau, elle crée une interaction avec le médicament pour produire une sorte d'oxygène qui tue les cellules cancéreuses dans la zone affectée

Ce type de thérapie peut être utilisé pour traiter : 

  • Le cancer endobronchique (un type de cancer du poumon) 
  • Le cancer de l'œsophage
  • L'œsophage de Barrett (une complication précancéreuse du RGO). 

La thérapie photodynamique est parfois aussi appelée photoradiothérapie ou photochimiothérapie

Pour les nouveaux nés

La luminothérapie est utilisée depuis des décennies pour traiter la jaunisse et l'hyperbilirubinémie chez les nouveau-nés. Ces deux affections entraînent une coloration jaune des yeux, de la peau et des tissus du bébé. Ce jaunissement est dû à un excès de bilirubine, un pigment créé par la dégradation des globules rouges (hémolyse). 

La lumière réduit efficacement le taux de bilirubine en décomposant le pigment afin que l'organisme puisse l'éliminer correctement. 

La jaunisse est généralement traitée en plaçant le bébé sous des lampes fluorescentes ou des projecteurs halogènes en lui protégeant les yeux. Une version plus récente de cette thérapie utilise des "biliblankets", ou couvertures munies de tampons à fibres optiques ou de lampes LED qui diffusent une lumière bleue sur le corps du bébé.

Conclusion 

Comme nous l'avons illustré, la luminothérapie peut être un outil utile pour nous maintenir en bonne santé. La porte est encore ouverte à de nouvelles applications ; les scientifiques étudient actuellement la possibilité d'utiliser la photothérapie pour traiter la perte de cheveux et la rétinopathie diabétique

Il est toutefois important de noter que la photothérapie comporte certains risques. Les rayons UV peuvent endommager les cellules de la peau, entraînant un vieillissement prématuré et pouvant conduire à un cancer de la peau. En outre, des séances fréquentes de luminothérapie peuvent supprimer le système immunitaire, rendant le corps plus vulnérable aux infections, aux maladies et à certains cancers. 

La luminothérapie est également déconseillée aux personnes qui enceintes ou qui allaitent, qui ont une maladie du foie, un lupus ou des antécédents familiaux de cancer de la peau. 

Si la photothérapie vous intéresse, n'hésitez pas à en parler à votre médecin. Il ou elle pourra vous aider à déterminer si elle est adaptée à votre cas. 


Cet article vous a-t-il été utile ?  
 
Cliquez sur j’aime ou partagez votre ressenti et vos interrogations avec la communauté en commentaire ci-dessous !  
    
Prenez soin de vous ! 


32

4 commentaires


Dinadou
le 18/11/2021

Bonsoir, comme d habitude cet article a été très intéressant à lire. Merci


schnapsy
le 19/11/2021

Très intéressant, bien que je ne me sente pas concerné: j’ai beaucoup activités en plein air quelle que soit la météo, et il ne fait qd même pas nuit 24 heures sur 24…


nuagerose
le 20/11/2021

Bonjour, cela fait plaisir, de recevoir des mails interessants à lire.Merci


Nana65
le 20/11/2021

Très intéressant le sujet je savais que cela existait la luminothérapie . Mais pour l’instant je m’occupe,  

merci pour le sujet 

Vous aimerez aussi

Comment prendre soin de sa santé naturellement ?

Comment prendre soin de sa santé naturellement ?

Lire l'article
Dérouillage matinale : pourquoi cela se produit et que faire pour y faire face ? Tous nos conseils !

Dérouillage matinale : pourquoi cela se produit et que faire pour y faire face ? Tous nos conseils !

Lire l'article
Santé mentale : 10 façons simples d'en prendre soin !

Santé mentale : 10 façons simples d'en prendre soin !

Lire l'article
Quels traitements peuvent causer la chute des cheveux ?

Quels traitements peuvent causer la chute des cheveux ?

Lire l'article

Discussions les plus commentées