«
»

Top

La neurostimulation électrique transcutanée (TENS) : tout savoir !

Publié le 3 mars 2022 • Par Candice Salomé

La neurostimulation électrique transcutanée (TENS) est une technique qui consiste à utiliser un courant électrique afin de soulager la douleur. Elle consiste à transmettre des impulsions électriques près de la zone douloureuse par l’intermédiaire d’électrodes placées sur la peau. 

Mais alors, quel est le mécanisme d’action de la technique TENS ? Pour quelles pathologies est-elle recommandée ? Comment bien l’utiliser ? Peut-elle être prise en charge ? 

On vous dit tout dans notre article ! 

 La neurostimulation électrique transcutanée (TENS) : tout savoir !

Qu’est-ce que la neurostimulation électrique transcutanée (TENS) ?

La neurostimulation électrique transcutanée (TENS) est une technique non-médicamenteuse et non-invasive destinée à soulager la douleur à l’aide d’un courant électrique de faible tension transmis par des électrodes placées sur la peau. Cette technique consiste à envoyer de petites impulsions électriques vers un nerf spécifique dans le but de modifier la transmission neuronale et d’empêcher le signal de la douleur de parvenir jusqu’au cerveau.  

L’acronyme TENS vient de son appellation anglaise “Transcutaneous Electrical Nerve Stimulation”. 

L’appareil auquel sont reliées les électrodes et qui génère le courant voulu est appelé “neurostimulateur”. On retrouve ces appareils dans une grande majorité de cliniques de physiothérapie ou de physiatrie. Il existe également des petits appareils fonctionnant à piles et transportables sur soi. 

Comment fonctionne la neurostimulation électrique transcutanée (TENS) ? 

L’appareil de neurostimulation (TENS) est composé d’un générateur d’impulsions électriques lié à des électrodes placées directement sur la peau du patient. Il fonctionne par le biais de petites impulsions électriques qui stimulent les mécanismes responsables de l’émission de la douleur. 

L’action de l’appareil TENS est triple : 

  • Il bloque la transmission du message de la douleur vers le cerveau, on appelle cela le Gate Control. L’appareil TENS va générer des impulsions électriques qui activent des fibres nerveuses de plus gros calibre et plus rapides que celles utilisées pour véhiculer la douleur. Ainsi, un message de fourmillement est transmis au cerveau par l’intermédiaire de la moelle épinière et masque le signal douloureux pendant la durée de la séance. Le principe du Gate Control a été décrit en 1965 par deux scientifiques canadiens : Ronald Melzack (psychologue) et Patrick Wall (physiologiste).  
  • Il stimule la production d’endorphines. Les endorphines sont une substance analgésique naturellement sécrétée par le corps. Cette augmentation entraîne un effet antalgique général. 
  • Il améliore la circulation sanguine

En milieu hospitalier, le TENS est proposé comme traitement alternatif aux médicaments de la douleur chronique. Il peut également être utilisé en autonomie au domicile du patient. 

L’appareil TENS emploie un courant électrique de faible voltage dont l’intensité varie de 10 milliampères à 30 milliampères. La fréquence des pulsations, quant à elle, se situe entre 40 et 150 Hertz (pulsation par seconde). 

Généralement, les électrodes sont au nombre de 2 ou de 4 et sont fixées sur la peau à l’aide d’un ruban adhésif. Ces dernières sont placées près de la région douloureuse ou, selon les cas, le long du trajet d’un nerf spécifique ou à d’autres emplacements stratégiques. 

Le patient ajuste ensuite le neurostimulateur de façon à trouver l’intensité, la fréquence et la durée des pulsations qui le soulagent au maximum tout en lui causant le minimum d’inconfort. 

Les réglages de l’appareil, mais aussi la durée et la fréquence des séances de traitement, varient considérablement d’un patient à un autre. 

Dans certains cas, l’effet anti-douleurs se fait immédiatement ressentir. Dans d’autres, il faudra attendre 30 minutes ou 1 heure de traitement avant de ressentir un effet bénéfique sur les douleurs. 

De plus, pour certaines personnes, l’effet anti-douleurs peut disparaître aussitôt l’appareil interrompu quand, pour d’autres, le soulagement se prolonge plusieurs heures voire plusieurs jours après l’arrêt du traitement. 

Pour quelles pathologies la neurostimulation électrique transcutanée (TENS) est-elle recommandée ? 

La neurostimulation électrique transcutanée (TENS) est une thérapie non-médicamenteuse, non-invasive et sans effet secondaire permettant de soulager les douleurs chroniques

Selon la HAS, la douleur pour être dite “chronique” doit : 

  • Être persistante ou récurrente, 
  • Durer au-delà de ce qui est habituel pour la cause initiale présumée, notamment si la douleur évolue depuis plus de 3 mois, 
  • Ne répond suffisamment aux traitements médicamenteux, 
  • Conduire à une détérioration significative et progressive des capacités fonctionnelles et relationnelles du patient dans ses activités quotidiennes. 

Un appareil TENS s’utilise dans le but de soulager des douleurs nerveuses, musculaires ou articulaires, souvent chroniques et aussi diverses que larthrite, le mal de dos, la migraine, une douleur au pied, des contractions lors d’un accouchement, ou encore comme traitement auxiliaire pour gérer les problèmes de douleurs traumatiques post-chirurgicales. 

L'appareil TENS est-il remboursé par l’Assurance Maladie ? 

Certains appareils d’électrostimulation pour le traitement de la douleur sont conventionnés par l’Assurance Maladie. Il vous faudra néanmoins une prescription médicale. C’est un médecin d’une structure de lutte contre la douleur chronique qui peut rédiger ce type de prescription. 

L’Assurance Maladie peut prendre en charge les appareils de neurostimulation transcutanée. Seuls quelques modèles sont pris en charge, il faut donc se renseigner en amont sur les modèles conventionnés. 

Ces derniers peuvent être pris en charge à hauteur de 60% de sa valeur et dans la limite maximum de 112,05€ TTC. Les 40% restants sont généralement pris en charge par la mutuelle. 

Il est a noté que l’Assurance Maladie rembourse non seulement l’achat de l’appareil TENS (dans les conditions énumérées ci-dessus) mais aussi les frais de location de l’appareil médical. Vous pouvez donc choisir d’acheter ou de louer votre appareil TENS. 

Pour profiter du remboursement de votre appareil TENS, le matériel médical choisi doit être conventionné par l’Assurance Maladie et doit donc bénéficier du code LPP adéquat. 

Cet article vous a-t-il été utile ? 

Cliquez sur j’aime ou partagez votre ressenti et vos interrogations avec la communauté en commentaire ci-dessous !       
 
Prenez soin de vous !     

38
avatar Candice Salomé

Auteur : Candice Salomé, Rédactrice Santé

Créatrice de contenus chez Carenity, Candice est spécialisée dans la rédaction d’articles santé. Elle a une appétence particulière pour les domaines de la psychologie, du bien-être et du sport.

Candice est... >> En savoir plus

17 commentaires


véro6339
le 03/03/2022

je l''ai testé et c'était pire donc j'ai tout arrêté


Thalie1412
le 03/03/2022

Ah mince, si c'est pire sa craint..

Je ne connaissais pas, j'en parlerai à ma rhumato voir ce quel en pense.

Merci pour cette article Candice😃


LiliMai
le 03/03/2022

Bonjour lorsque mes douleurs ne me permettent pas de faire une séance de rééducation « physique » ma kiné me soulage avec cette technique de neuro stimulation suivie de quelques étirements si je le peux . Cela me fait un bien fou! Un moment pour soi….


bibi4384
le 03/03/2022

Bonjour, j'ai le Tens depuis de nombreuses années, avant que le diagnostic soit posé, je l'utilise en complément des séances de kinésithérapie. Parfois je suis soulagée, d'autres fois soit accentue les douleurs, je pense que cela dépend des types de douleurs : tendineuses, musculaires...

Pour ma part, je fais de la balnéothérapie 2x par semaine, j'ai une séance en cabine selon le site de la douleur, je fais du yoga, je crois que c'est ce qui me calme le mieux.

Au fil des années, j'ai appris à vivre avec mes douleurs, c'est plus la fatigue que j'ai du mal à gérer.

Actuellement on a rajouté de la pressothérapie, 1 h de sport sur ordonnance pour retravailler l'ensemble de mes muscles, l'équilibre et surtout ma coordination. Sinon, je marche tous les jours entre 1h30 et 2h et j'essaye d'avoir une bonne hygiène de vie ; il n'y a que le tabac que je n'arrive pas à supprimer.

Je pense qu'il faut multiplier les solutions anti-douleur et faire la liste de ce qui nous fait du mal ou du bien.


genevieve1212 • Membre Ambassadeur
le 03/03/2022

utilisé en complèment du kéné sa m'aide à me soulager des douleurs et pareil du mal à supporter cette fatigue constante

Vous aimerez aussi

Interdire le cannabis thérapeutique, un refus de soins ?

Douleurs chroniques
Migraine

Interdire le cannabis thérapeutique, un refus de soins ?

Lire l'article
Le cannabis thérapeutique, autorisé à la fin de l'année 2018 ?

Douleurs chroniques
Migraine

Le cannabis thérapeutique, autorisé à la fin de l'année 2018 ?

Lire l'article
Les douleurs du genou touchent de plus en plus de monde

Arthrite

Les douleurs du genou touchent de plus en plus de monde

Lire l'article
Voir le témoignage

Discussions les plus commentées

Fiches maladies