Symptômes du glaucome

Le symptômes du glaucome peuvent varier selon le type de glaucome. Ainsi, il est possible de ne pas avoir de symptômes ou développer des symptômes très graves.
/static/themes-v3/default/images/default/info/maladie/intro.jpg?1516194360

Dans la plupart des cas, le glaucome ne provoque pas de symptômes. Les personnes atteintes de glaucome ne peuvent donc pas s’en rendre compte avant qu’il ne soit trop tard. Quand les patients souffrent d’une diminution de l’acuité visuelle, le glaucome a généralement atteint un stade très avancé. Comme il n’existe pas de symptômes précoces de la présence du glaucome, il est alors très important pour les personnes à risque de se soumettre régulièrement à un examen ophtalmologique.

Des manifestations différentes selon le type de glaucome

Le glaucome chronique :

Les personnes affectées d’un glaucome chronique n’ont pas de symptôme, car la maladie se développe très lentement (on parle de maladie asymptomatique). Seules quelques personnes souffrent de picotements et de larmoiement anormaux. Mais l’augmentation de la pression oculaire se fait généralement de manière insidieuse, et l’endommagement du nerf optique est irréversible. Un certain nombre de fibres nerveuses sont progressivement détruites et le champ de vision va se rétrécir. Lorsque l’on fixe un objet, on perçoit celui-ci ainsi que l’environnement qui l’entoure, qui correspond au champ de vision. Les fibres nerveuses qui composent le nerf optique sont chargées de transporter de petites zones de l’image perçue, afin de les retranscrire dans le cerveau. Lorsque ces fibres sont détruites, certaines zones de l’image perçue ne seront plus transmises au cerveau : le champ de vision va donc commencer à se réduire en périphérie, et diminuer de plus en plus. Les personnes auront alors l’impression de voir à travers un tunnel, due à la disparition de la vision périphérique. La diminution de l’acuité visuelle doit alerter la personne qui doit agir le plus vite possible, car celle-ci est irréversible.

Le glaucome aigu :

Les personnes touchées de glaucome aigu développent en général des symptômes très graves qui apparaissent soudainement, car la pression oculaire augmente très rapidement. Les symptômes suivants sont souvent signe de glaucome :

- Vue trouble, surtout de nuit
- Halo autour de la lumière
- Pupille dilatée
- Durcissement du globe oculaire
- Mal de tête
- Violentes douleurs à l’œil ou autour
- Vomissements

La plupart de ces symptômes sont cependant associés à d’autres pathologies, et il arrive assez souvent que les médecins se trompent de diagnostic lorsqu’un patient se présente aux urgences suite à un glaucome aigu.

Vous souhaitez en savoir plus concernant cette maladie ?

Rejoignez les 193 000 patients inscrits sur la plateforme, informez-vous sur votre maladie ou celle de votre proche et échangez avec la communauté

C'est gratuit & confidentiel