Radiothérapie et cancer de la prostate

La radiothérapie est un traitement utilisant la radiation pour détruire les cellules cancéreuses. Il existe plusieurs types de radiothérapie dont deux sont utilisés dans le traitement du cancer de la prostate.
/static/themes-v3/default/images/default/info/maladie/intro.jpg

La radiothérapie externe s’attaque directement à la prostate en traitant le cancer de façon locale au moyen de rayons. La radiothérapie externe est donc recommandée pour les cancers de la prostate qui sont localisés et sans métastases.

Via une source externe, une machine soumet la prostate à des rayons pour supprimer les cellules cancéreuses et stopper leur prolifération. Les rayons traversent la peau pour cibler la zone cancéreuse.

La curiethérapie ou radiothérapie interne consiste quant à elle à implanter directement dans la prostate des éléments radioactifs. Le rayonnement très localisé de ces éléments provoque alors une suppression des cellules cancéreuses.

Les séances de radiothérapie se déroulent sous la supervision d’un radiothérapeute ou d’un oncologue. Étalée sur plusieurs semaines, la fréquence des séances est quotidienne, de l’ordre de 4 à 5 séances par semaine.

La radiothérapie est proposée aux patients pour qui la chirurgie n’est pas envisageable (problèmes pulmonaires ou cardiaques) ou à ceux qui y sont simplement opposés. La radiothérapie externe est indiquée en particulier pour les patients dont le cancer de la prostate est localisé et à un stade peu avancé ou intermédiaire. De plus, en cas de cancer à haut risque et localement avancé, elle peut être associée à de l'hormonothérapie.
La curiethérapie, peut elle aussi proposée dans le cas d'un cancer de la prostate à plus faible risque et localisé.

Le traitement du cancer de la prostate par radiothérapie

Bien que n'entraînant normalement pas de douleurs au moment de la radiothérapie, certains effets secondaires liés aux rayons appliqués peuvent se faire ressentir une fois le traitement effectué. Ils peuvent concerner les organes avoisinants et entrainer des conséquences sur la vessie, le rectum…

Les effets secondaires de la radiothérapie peuvent être les suivants :

- Sensibilité et douleur de la peau, là où les rayons sont passés pour traiter la partie de la prostate atteinte par des cellules cancéreuses.
- Perte de pilosité au niveau des zones traitées qui peut être temporaire ou durable en fonction de l’intensité des radiations subies.
- Fatigue.
- Troubles de la miction (pour uriner) et de l’érection.
- Diarrhée causée par la destruction de cellules saines si les rayons sont passés par la vessie ou les intestins.

En règle générale, les effets secondaires disparaissent ou du moins diminuent une fois que les cellules saines endommagées ont pu se régénérer. Cette résorption des effets secondaires est en général effective quelques semaines après la fin du traitement par les rayons. Si les effets secondaires persistent, il est alors conseillé de consulter un médecin.

La curiethérapie est souvent proposée dans le cas d'un cancer de la prostate à plus faible risque et localisé. Cependant, il existe certaines contre-indications. Un poids trop élevé de la prostate (au delà de 50g), des problèmes de mobilité des hanches, ou encore des troubles urinaires sévères ne permettent pas cette intervention.

Vous souhaitez en savoir plus concernant cette maladie ?

Rejoignez les 151 000 patients inscrits sur la plateforme, informez-vous sur votre maladie
ou celle de votre proche et échangez avec la communauté

Rejoindre

C'est gratuit & anonyme