Symptômes du cancer colorectal

Les symptômes du cancer colorectal (cancer du côlon et du rectum) sont très variables et dépendent de plusieurs facteurs tels que l’emplacement de la tumeur, sa taille, ou encore la présence ou l’absence d’obstruction ou saignement
/static/themes-v3/default/images/default/info/maladie/intro.jpg

Dans la majorité des cas, les polypes ne montrent pas de symptômes ; dans 5% des cas seulement, les polypes peuvent donner lieu à de légères pertes de sang détectables grâce à un examen des selles pour la recherche de sang occulte. Dans certains cas, le patient peut aussi observer les saignements à l’œil nu, mais il faut quand même effectuer le test des selles.

Les symptômes du cancer colorectal sont similaires à ceux de beaucoup d’autres maladies de l’estomac ou de l’intestin. C’est pour cela que les premiers symptômes comme la fatigue, le manque d’appétit occasionnel, et certaines conditions plus graves comme l’anémie et la perte de poids, sont souvent négligées par le patient. Parfois, une constipation obstinée, alternée avec des diarrhées, peut constituer la sonnette d’alarme. Le patient peut aussi souffrir de douleurs abdominales qui doivent le pousser à aller consulter au plus vite.

Des symptômes du cancer colorectal imperceptibles

Le manque de symptômes propres au cancer colorectal entraîne souvent le diagnostic tardif de celui-ci, et réduit alors les chances de survie. Il est donc important de consulter son médecin dès l’apparition d’un ou plusieurs de ces symptômes.

Le cancer colorectal survient dans la majorité des cas dans le sigmoïde (c'est-à-dire la première partie du colon lui-même) et dans le rectum ; dans 25% des cas, c’est le côlon ascendant qui est touché, tandis que la localisation du cancer colorectal dans le côlon transverse et descendant, ne survient que chez une personne sur cinq environ.

Au moment du diagnostic, environ un tiers des cancers colorectaux présentent déjà des métastases au niveau du foie, et dans tous les cas, une partie des personnes touchées par le cancer colorectal présentera une diffusion de la maladie au niveau du foie, car les deux organes sont étroitement liés au niveau de la circulation sanguine.

Lorsque la masse cancéreuse devient très importante, elle peut causer un blocage intestinal. Le patient peut alors présenter une douleur abdominale intense, avec des nausées, des vomissements et l’incapacité à émettre des gaz ou à déféquer. Ces symptômes représentent une urgence médicale et la chirurgie s’impose dans les plus brefs délais.

Vous souhaitez en savoir plus concernant cette maladie ?

Rejoignez les 151 000 patients inscrits sur la plateforme, informez-vous sur votre maladie
ou celle de votre proche et échangez avec la communauté

Rejoindre

C'est gratuit & anonyme