https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/maladies-cardiovasculaires.jpg

Patients Maladies cardiovasculaires

2 réponses

51 lectures

Sujet de la discussion

Membre Carenity
Posté le

Bonjour  je voudrais des renseignements, ce n'est pas pour moi mais mon conjoint , voilà il a eu un infarctus voilà maintenant un an et depuis 3 mois , il fait crises d angoisses sur crises d angoisses , j aimerais que quelqu'un me rassure  à il panique à chaque fois il va en clinique et ils ne trouvent rien

Début de la discussion - 15/02/2019

Angoisses post traumatiques liées à un infarctus
Membre Carenity • Animatrice de communauté
Posté le

@pseudo-masqué‍ bonjour, je sais que ce n'est pas du tout le même contexte, mais peut-être avez-vous quelques conseils sur le stress post-traumatique à donner à @pseudo-masqué‍ ? 

@pseudo-masqué@pseudo-masqué@pseudo-masqué@pseudo-masqué@pseudo-masqué‍ n'hésitez pas à partager vos conseils contre les angoisses et le stress !

Belle journée à tous,

Louise

Angoisses post traumatiques liées à un infarctus
Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

@pseudo-masqué Bonjour, n’y a-t-il pas de suivi psychologique prévu dans le cadre du suivi post-opératoire ? Il est manifestement courant que ce type d’operation génère de l’anxiété.

Si des médecins l’approuvent quelques séances de thérapie brèves (EMDR) peuvent être utiles. De même que deux ou trois séances d'hypnose eriksonienne qui visent à rééquilibrer nos «ruminances». Les effets peuvent être quasi instantanés. Il faut toujours un minimum d’ampathIe avec les intervenants.

Sous un angle plus orienté confort, un kinédit pratiquant l’ostheopatie peut travailler sur l’equilibre corps/mental. La technique est supposée douce, mais la encore, il faut veiller à l’avis médical ou le réaliser en milieu médical. J’espere que Cela vous aide un peu. 

Vous pouvez trouver des conseils selon les symptômes à partir d’une petite application à télécharger en recherchant EPSD OU ESPT Vétéran Canada. De nombreux conseils très pratiques sont donnés par catégorie de symptôme (relaxation, sophrologie, digestion de réseau personnel de soutien, ...). Annoncez d’emblée à votre mari que seule une partie de l’application peut lui être utile. Utilisez la vous même d’abord pour qu’elle ne soit pas elle-même source. Vous comme lui avez été confrontés à l’idée de mort imminente porteuse naturellement d'inquiétudes. Donc une ou deux démarches de couple seraient également certainement bénéfiques. Tout cela est à étaler dans le temps selon sa réceptivité. Laisser entendre que cela vous est également utile n’est pas maladroit. Il n’a pas à prendre sur lui la totalité du ressenti existentiel. Bon courage !