/static/themes-v3/default/images/default/home/bg-generic.jpg?1516194360

Patients Maladie de Parkinson

2 réponses

43 lectures

Sujet de la discussion



Posté le

Bonjour a toutes et tous, mon époux souffrait de trouble bipolaire depuis trois ans traité allait beaucoup mieux son état s'est subitement dégradé mi juin 2016 plus aucune motivation affalé dans son fauteuil la je vois bien qu'il faut agir rapidement par le biais du médecin traitant il préconise une consultation psychiatrique 23 aout 2016) qui confirme une rechute et le remet sous traitement EFFEXOR 75 x 2 par jour et LAMICTAL a dose progressive pour arriver a ce jour a LAMICTAL 100 x 2 par jour je constate quand meme que son comportement est étrange et je prends un rendez vous chez un neurologue le 13 septembre 2016 qui pose le diagnostic immédiat de Parkinson, je lui demande bien entendu comment il peut etre aussi formel (perte du ballant d'un bras perte de l'odorat gestes désordonnés troubles attentionnels marionnettes) je signale aussi que je fournis au neurologue un scanner cérébral un bilan biologique et aussi IRM centré sur les hippocampes examen normal hormis une légère diminution du cortex hipocampique, mise d'emblée sous AZILECT 1 a midi et MODOPAR 62,5 a dose progressive soit 1 gélule pendant 7 jours puis 2 les 7 jours suivants et a ce jour 3 par jour matin midi et soir, une amélioration est certes constatée mais sont apparus des spasmes musculaires s'il fait une sieste et une agitation pendant le sommeil, il ne veut toujours pas sortir (amaigrissement) j'ai contacté le neurologue "il faut surement réadapter le traitement" la le rendez vous est fixé au 27 octobre et je ne manquerais pas de vous tenir au courant aussi je souhaite a toutes celles et ceux atteints par cette maladie si ce n'est pas facile de s'accrocher fortement bien sur le conjoint doit etre tres attentif et ca prend du temps et de l'energie mais pour le moral c'est important il faut aussi du moins avec mon conjoint ne pas le brusquer la il se braque et je n'en tire plus rien il sait ce qu'il a mais dans ce malheur lui aussi fait des efforts la il ne reste qu'a attendre

J'espère sincèrement le meilleur pour tous 

Bien cordialement

Début de la discussion - 10/10/2016

Parkinson


Posté le

moi même atteint de Parkinson sans autres troubles que la salivation, j'ai une certaine expérience de "l'accompagnant"

côtoyant depuis 30 ans des personnes handicapées physiques, je suis persuadé qu'il est INDISPENSABLE de parler et surtout trouver une personne qui sache ECOUTER et fuir les YAKA, IFAUT QU'TU, MOI A TA PLACE.

à chacun son métier

echanger via Carenity est un minimum

bon courage

Pesmes

Parkinson


Posté le

Merci pour ton message, mon époux a d'autres troubles que la salivation a savoir petits troubles de déglutition ralentissement psycho moteur mais va mieux pas de temblements sauf si l'objet est lourd il prend ses repas tout seul se lave et se rase mais son amaigrissement l'a perturbé il en parle moins maintenant depuis qu'il prend ce traitement MODOPAR 62,5 et AZILECT 1 a midi il y a une bonne amélioration de ses symptomes prochaine consultation chez le neurologue le 27 septembre je te tiens au courant

Nous allons mettre en place des séances de kinésithérapie

A bientoit

Discussions les plus commentées