En pleine forme, puis bloquée, puis dyskinesie...

/static/themes-v3/default/images/default/home/bg-generic.jpg?1516194360

Patients Maladie de Parkinson

3 réponses

68 lectures

Sujet de la discussion



Posté le

Bonjour j'ai des moments de pleine forme, je oublié ma maladie et mes médicaments (elle se rappelle vite à 5 moi lol) puis je vais être bloquée physique et prête à pleurer pour tout et rien, et dans l'impossibilité de faire quoique ce soit,  puis je gigote au point que cela met très mal à l'aise ceux qui ne me connaissent pas et c'est épuisant et à chaque fois j'en sort avec des cervicales très endolories. Mais là, si cela ne me fait pas tomber,  j abats un travail physique impressionnant, mais je 'e peux jamais savoir à l'avance comment je serai, si bien que je n'ose plus faire un tas de choses, moi qui suis très active en principe  j'en suis même venue à trouver un bon côté au confinement, je n'ai pas à me préoccuper de ce que les autres pensent de moi, cela devient grave 

Début de la discussion - 09/05/2020

En pleine forme, puis bloquée, puis dyskinesie...


Posté le

Et oui, je suis tout à fait comme vous . Dans les périodes ON, je peux, courir, danser, lessiver les murs de la cave au grenier,  j'oublie  mes médicaments et en 5mn , je me retrouve quasi grabataire, incapable de faire un pas, avec des difficultés pour parler   ….. Ce qui entraine l'incompréhension et même le doute dans l'entourage.

Hospitalisée dans un service de neuro, une aide soignante me voyant incapable de marcher même avec un déambulateur s' est écriée ;

"Arrêtez  le cinéma ! Vous marchez très bien sans aide, je vous ai vue tout à l'heure dans le couloir ".

Quand on me voit dans une période ON, même  les médecins  n'imaginent pas à quel point je  vais mal dans les périodes OFF

Et quand on me rencontre dans une période OFF personne ne peut imaginer que je sois capable de danser le rock ou de faire de la course à pied.

Il faut réussir à ne faire aucun cas de ce que les autres pensent de nous.

Je n'y parviens pas non plus

En pleine forme, puis bloquée, puis dyskinesie...


Posté le

Bonjour. Tout à fait d'accord avec vous ; il est arrivé la même chose a ma maman. Elle a été hospitaliser 4 fois en, soi-disant "centre anti-douleurs" ; elle en est ressorti avec autant de douleurs et en dépressions a chaque fois ! Elle ne veut plus jamais y mettre les pieds... La même choses avec les gens dehors. Du coup, elle ne veut plus sortir du tout.

En pleine forme, puis bloquée, puis dyskinesie...


Posté le

Bonjour , mon mari a arrêté la pompe à apokinon qui lui a fait beaucoup d'ennuis , hallucinations , douleurs , il avait maigri de 7 kgs , je devais le doucher . A présent il é repris le traitement modopar ,il a repris du poids mais  il fait beaucoup de freezing et doit bientôt voir un médecin pour un fauteuil roulant électrique car il peut être bien 1 heure puis impossible d'avancer même avec le déambulateur . Mais il ne faut pas avoir peur de sortir , nous on va continuer dés que l'on a le droit ( problémes avec le covid ) à aller dans notre mobil hôme en Baie de Somme . Les regards des autres , on s'en fout , on vit pour nous , courage à vous .

Discussions les plus commentées