/static/themes-v3/default/images/default/home/bg-generic.jpg?1516194360

Patients Douleurs chroniques

5 réponses

48 lectures

Sujet de la discussion

24052012
Posté le

Bonjour,

Perso, ici c'est la psychose mais que faut il faire entre le médecin qui vous dit être personne "vulnérable" et les courses et les enfants à aller chercher à l'école? Comment vivez vous les choses? Est ce vraiment une bonne idée de déscolarisé son enfant (quand ce n'est pas imposé)? Déjà qu'on a une vie "limitée" à cause de nos différentes maladies, si en plus on reste reclus chez soi, cela risque d'entacher le moral. 

A vous de me dire. 

Début de la discussion - 13/03/2020

Vivre avec le coronavirus et ses douleurs chroniques
camilleD
Posté le

@chantale@12byron@24052012@lovelyso@Spyder45@DEPRIMETTE@lily45@broca75@basstyle@philouteries@MissMoi@SladeWilson@chantou@bsaid50@jadetem@maraîcher‍ 

Bonjour à toutes et à tous,

Que pensez-vous des mesures actuelles prises par le gouvernement concernant le Coronavirus COVID-19 ? Comment concevez-vous les mesures de mise en "quarantaine", autrement dit d'isolement ? En avez-vous parlé avec votre/vos médecin(s) traitant(s), que vous a-t-il recommandé vis-à-vis de votre pathologie et de vos traitements ?

Bel échange et belle journée,

Camille de l'équipe Carenity

Vivre avec le coronavirus et ses douleurs chroniques
12byron
Posté le

bonjour

J'en ai parlé avec mon entourage, c'est a dire mon fils qui a un psoriasis   érythrodermique actuellement soigné, ma fille dont le mari est handicapé depuis 10 ans .Quant moi greffée, et diabétique et ayant 79 ans, j'ai conscience que cela peut être grave , mais tout en prenant des précautions-que je prend depuis ma greffe c'est a dire toujours se laver les mains, avoir le maxi d'hygiène, et de propreté, je ne vois pas ce que je peux faire de plus.Des amis m'ont proposé de faire des drives et de me les amener, j'éviterai les cinémas, les endroits ou on a signalé des cas de coronavirus, mais je ne vais pas m'arrêter de vivre pour autant. il ne faut pas tomber dans la psychose, et vivre normalement. J'ai la chance d'habiter dans une petite ville du sud, pas trop polluée, avec de petits magasins.

J'évite depuis longtemps les supermarchés ou on achète bien trop souvent des choses inutiles et qui, bien souvent pour les promos sont des arnaques, style 3paquets de café a 4,5 euros alors que le paquet seul fait 1,3euros

Revenons a une vie pépère une vie simple, sans cette foule parfois délirante et qui se fout sur la tronche au moindre dérapage.

j'ai entendu l'autre jour des entretien entre un psy et un journaliste, oui les gens ne sont pas heureux, parce que trop demandeur de trop de choses, on ne  sait plus regarder un beau ciel, la beauté d'un paysage ou d'une fleur ou a un instant de sérénité. Revenons a des choses simples, seulement le plaisir de la vie de petits bonheur s, et l'amour de son prochain

merci de m'avoir lu, la vie est belle, bonne fin d'après midi

Vivre avec le coronavirus et ses douleurs chroniques
12byron
Posté le

depuis le 13, confinement total, j'ai la chance d'' habiter une maison, ce qui fait ce que sors dehors prendre l'air, 

mais ça se limite a cela.je pense que ce sera dur dans la durée

Vivre avec le coronavirus et ses douleurs chroniques
valous
Posté le

je sais que ceux n est pas facile en cette periode surtout pour les gens malades moi je me suis fait arreter de bosser car je suis assistante maternelle et avec deux parents qui bosse en milieu hospitalier  eu en plein dedans et je les felicitent .    moi j ai fait une monter de tention et depuis je voit flou et j ai des filaments devant les yeux  je sais que c est du a hypertention  il faut que je reste le plus calme possible car je suis en attente de greffe renal et faut pas que le moral baisse .  j ecoute de la musique douce et essai de me detendre .  je me dit aussi que pour les enfants  ils ont leur parents  avec eux car avec la vie que les gens menent il y a des parents qui n arrivent pas a voir leur enfants  meme sous le meme toit la ca va rapprocher  les gens .  la polution va descendre .  part contre je ne comprend  pas la reaction de certain gens qui ne comprennent pas qu ils faut rester chez eux beaucoup de gens sont egoiste  et des fois completement fou dans les magasins  .  j ai surtout une penser a tout ses gens qui sont a hospital et souvent  seul car ils ne peuvent pas voir leur famille et aussi ceux qui meurt seul ca doit etre tres dur  donc pour ceux qui m  ont lu  je souhaite bon courage et surtout profiter de la vie et de vos proches . 

  What do you want to do ? New mailCopy
Vivre avec le coronavirus et ses douleurs chroniques
24052012
Posté le

Rebonjour. Ma question c'était plutôt comment arrivez vous à gérer la douleur (sans aucune "aide" car plus de kiné, plus de spécialiste, rdv annulés) et en plus la charge des enfants au quotidien car le conjoint travaille? Perso je n'en peux plus, j'augmente les doses de morphine car j'en ai en "stock" et je dois me mettre des bouillotes à m'en brûler la peau pour tenir. Je pense pas tenir longtemps à ce rythme. Je fais de plus en plus de tachycardie. Dites moi. A vos plumes!