Causes et facteurs du rhumatisme psoriasique

Absence de marqueur clinique
Il n’existe pas de marqueur clinique identifié pour le rhumatisme psoriasique. Étant donné la ressemblance avec d’autres rhumatismes et l’absence de consensus sur le diagnostic, la recherche médicale n’a pas pu identifier de marqueur clinique clair.

Le psoriasis, facteur de rhumatisme psoriasique

Une crise de rhumatisme psoriasique (RP) est souvent causée par une crise préalable de psoriasis. Parfois, le patient subit simultanément une crise psoriasique cutanée et une crise rhumatoïde psoriasique. Dans de rares cas, le psoriasis cutané intervient après les rhumatismes. Le RP est donc une maladie des articulations qui provient du psoriasis. Toutefois, le psoriasis n’est pas un facteur déclenchant de rhumatisme psoriasique chez 100 % des malades. Une minorité de personnes (8 à 15 %) souffrantes de psoriasis développent ou développeront un RP.

Le facteur héréditaire ?

Une maladie auto-immune

La recherche médicale n’a pas éclairci les causes du rhumatisme psoriasique. Les médecins savent qu’il s’agit d’une maladie auto-immune qui dérègle le système immunitaire, avec pour conséquence une inflammation cutanée chronique.

Une perturbation dans l’environnement du patient

La crise de rhumatisme psoriasique serait provoquée par une infection ou une perturbation dans l’environnement du malade. Encore méconnus, ces infections et perturbations dans la vie du patient seraient le facteur déclenchant du dérèglement immunitaire. A chaque dérèglement du système immunitaire, la crise chronique de rhumatisme psoriasique survient.

Commentaires

S’inscrire pour laisser un commentaire