Rhinite non-allergique

La rhinite non-allergique se produit lorsque la muqueuse nasale devient gonflée et enflammée, généralement due à la fois au gonflement des vaisseaux sanguins et à une accumulation de liquide dans les tissus nasaux.

/static/themes-v3/default/images/default/info/maladie/intro.jpg?1516194360

Les vaisseaux sanguins à l'intérieur du nez aident à contrôler l'écoulement de mucus par l'expansion et le rétrécissement des voies nasales.

Le gonflement de la muqueuse nasale provoque la congestion et stimule les glandes de mucus dans le nez, ce qui provoque les symptômes typiques de l'obstruction nasale, catarrhe (une accumulation de liquide dans les cavités nasales) et écoulement nasal.

Si vous avez une rhinite non-allergique, les symptômes peuvent être constants ou peuvent aller et venir tout au long de l'année.

Les symptômes comprennent:
• Un écoulement nasal,
• Un nez bouché,
• Des éternuements (bien que ce soit moins grave que dans la rhinite allergique),
• Une légère pression nasale et douleurs.

La rhinite atrophique peut aussi se développer. Elle se localise à l'endroit où les membranes qui tapissent l'intérieur du nez deviennent minces et dures (atrophie). Cela provoque un certain nombre de symptômes tels que:
• Croûtes nasales,
• Une odeur nauséabonde produite par la croûte,
• Saignements de nez, si le malade essaie d'enlever ses croûtes,
• Perte d’odorat.

Il y a plusieurs causes possibles de la rhinite non-allergique :

Dans le cas de la rhinite virale, un virus attaque la muqueuse du nez et de la gorge, ce qui entraîne de fait une inflammation et le déclenchement de la production de mucus.

Pour des raisons qui sont inconnues, les gens atteints de rhinite vaso-motrice ont des vaisseaux sanguins au niveau du nez très sensibles. Des éléments environnementaux peuvent déclencher la dilatation des vaisseaux sanguins, ce qui conduit à une congestion et à une accumulation de mucus. Les facteurs déclencheurs courants sont les produits chimiques irritants, les changements climatiques (chute de la température), l’alcool, la nourriture épicée et le stress.

La rhinite atrophique est une maladie qui peut favoriser la rhinite chronique. A l’intérieur du nez, il y a trois arêtes d'os couvertes par une couche de tissu. Ces couches de tissu sont appelées cornets. La rhinite atrophique se produit lorsque ces cornets sont endommagés.

Les cornets peuvent être endommagés par une infection, ce qui est rare en France. Les bactéries habituellement responsables de la rhinite atrophique, connues sous le nom Klebsiella ozenae, se trouvent principalement en Inde, en Chine et en Egypte.

En France, les cornets sont le plus souvent endommagés des suites d’une opération chirurgicale, voire même supprimés.

Or, les cornets jouent un rôle important dans le fonctionnement du nez en :
- Gardant l'intérieur du nez humide,
- Protégeant l'organisme contre l'infection bactérienne,
- Régulant la pression d'air que l’on respire (par rapport à l’oxygène),
- Contenant des terminaisons nerveuses importantes qui sont utilisées pour transmettre des informations, telles que les odeurs, au cerveau;
Si un certain nombre de cornets sont endommagés ou supprimés, le tissu restant deviendra sec, friable et vulnérable à l'infection.

Si l’on a une rhinite atrophique, on peut souffrir d’un essoufflement, parce que les cornets ne sont plus en mesure de réguler la pression de l'air suffisante et les poumons doivent travailler plus pour recevoir de l'air. Beaucoup de gens perdent aussi leur sens de l'odorat (anosmie).

La rhinite médicamenteuse est causée par l'utilisation excessive de sprays nasaux décongestionnants. Elle peut également survenir comme une complication de l'abus de cocaïne.

La rhinite non-allergique peut aussi être causée par des changements hormonaux dus à la grossesse, la puberté ou la prise d’un traitement hormonal substitutif (THS) ou de la pilule contraceptive. L’hypothyroïdie est une autre cause possible.

On pense que les hormones jouent un rôle dans l'élargissement des vaisseaux sanguins du nez qui peuvent conduire à la rhinite non-allergique.

En savoir plus sur la Rhinite non-allergique

Le traitement de la rhinite non-allergique dépend du type de rhinite que le malade a développé.

La rhinite virale est causée par une infection et disparaît généralement dans les 14 jours. Ainsi, le traitement n'est souvent pas nécessaire. Les décongestionnants peuvent aider à soulager les symptômes de congestion, mais il est important de suivre les instructions du fabricant.

Si l’on est diagnostiqué d’une rhinite vaso-motrice, il est important de reconnaître les déclencheurs environnementaux potentiels et, si cela est possible, de les éviter.

Les symptômes peuvent généralement être soulagés grâce à un spray nasal contenant des corticoïdes. Cela permet de soulager la congestion en réduisant l'inflammation.

L'irrigation nasale est le traitement le plus courant pour la rhinite atrophique. Il s'agit d'utiliser une seringue pour remplir les cavités nasales avec une solution saline (un mélange de sels et de l'eau) qui permet de réduire les croûtes et le fait que le nez soit « sec ».

Les antibiotiques peuvent également être utilisés pour traiter l'infection et réduire ou éliminer la mauvaise odeur.

La meilleure façon de traiter la rhinite médicamenteuse est de cesser d'utiliser des sprays nasaux décongestionnants.

Vous souhaitez en savoir plus concernant cette maladie ?

Rejoignez les 191 000 patients inscrits sur la plateforme, informez-vous sur votre maladie ou celle de votre proche et échangez avec la communauté

C'est gratuit & anonyme