«
»

Top

Apprendre à gérer son diabète pendant les fêtes : alimentation, glycémies et proches

10 déc. 2018 • 13 commentaires

Comment gérer son diabète pendant les fêtes ? Quelles précautions faut-il prendre ? @pseudo-masqué‍ a accepté de nous raconter son Noël !

Apprendre à gérer son diabète pendant les fêtes : alimentation, glycémies et proches

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

J’ai 55 ans, diabétique insulino-dépendant depuis 1996, j’ai aussi de l’arthrose cervicale, de l’arthrose lombaire et un rétrécissement du canal lombaire. Je suis célibataire et sans enfant.

Aimez-vous particulièrement les fêtes de Noël ?

Oui, cela permet de passer un bon moment en famille et de voir les têtes réjouies des petites nièces et petits neveux lorsqu’ils ouvrent leurs cadeaux. On sera une bonne vingtaine à la maison, je ne serai pas isolé pour les fêtes.

Noël est souvent l’occasion de grandes tablées. Comment gérez-vous votre diabète pendant ces repas ?

Je fais plus attention à mon diabète qu’avant. J’ajuste mes doses d’insuline suivant mes glycémies. Il m’arrive de faire des petits écarts mais je contrôle.

Dès 1996, je n’avais pas vraiment eu de régime et la première année a été dure à gérer, avec des hypoglycémies assez fréquentes. L'insuline n'était pas la même qu’aujourd’hui. C'était encore en flacon et on utilisait des seringues jetables. J’ai dû arrêter certains légumes comme les haricots en grain, lentilles, pois cassés, oignons, trop indigestes pour moi.

Pour gérer au mieux mon diabète, j'évite de trop manger de desserts, des oranges de temps en temps, un yaourt, un gâteau. Si je fais trop d’excès, la glycémie monte, je ressens de la fatigue. Pour éviter des hyperglycémies ou des hypoglycémies, je fais des contrôles fréquents, jusqu’à 6 du lever  au coucher et 1 pendant la nuit si je me relève. En ce qui concerne mon diabétologue, maintenant il ne consulte plus ses patients que tous les 18 mois. Je fais aussi une prise de sang complète, HBA1C tous les trois mois. Je vois un cardiologue et un angiologue 1 fois par an.

Quels conseils donneriez-vous à un diabétique avant les fêtes ?

Ne pas oublier de s’amuser, d’en profiter, tout en faisant attention !

Contre les calculs rénaux, surveillez-vous votre alimentation et ce que vous buvez ?

Pour mes calculs rénaux, mon urologue ne m’a donné aucune consigne particulière concernant mon alimentation, simplement de boire beaucoup d’eau !

Vous indiquez être sujet au stress. Entre les cadeaux, les préparatifs, etc., votre stress est-il décuplé à Noël, ou, au contraire, attendez-vous cette période avec impatience ?

Le stress est de plus en plus fréquent, pas très facile de vivre avec un frère qui a des problèmes d’alcool…

Un mot de la fin ?

Bonnes fêtes de fin d’année à toute l’équipe Carenity et à tous les membres !

Bonnes fêtes à tous ! N'hésitez pas à commenter ce témoignage pour échanger sur Noël emoticon bashful

avatar Louise Bollecker

Auteur : Louise Bollecker, Community Manager France & Content Manager

Community Manager de Carenity en France, Louise est également rédactrice en chef du Magazine Santé pour proposer des articles, vidéos et témoignages centrés sur le vécu des patients et qui portent leur voix. Forte d'une formation pluridisciplinaire axée sur le journalisme, elle coordonne la rédaction des contenus des plateformes Carenity et facilite l'expérience des membres sur le site.

>> En savoir plus

Commentaires

le 22/12/2019

ben je confirme le diabète de type 1 ne guéri pas et en changeant d'alimentation on peut juste diminuer l'insuline, je ne vous parle pas à vous précisément justement, je dis que si on veut on peut, mais il faut vouloir, bizarrement je ne fais bondir que les diabétiques quand je parle de ça aux personnes atteintes de SEP, ou de fibromyalgie on me dit merci, on m'agresse pas... Par contre pour le diabète de type 2 si on supprime le sucre et qu'on continue à manger de fruits ça fini par guérir, je confirme car je ne suis pas un cas unique, allez dans les groupes facebook comme "diète cétogène & diabète" ils sont 954 diabétiques à dire la même choses que moi, donc je ne suis pas unique dans ce cas. il y a d'autres groupes comme "diabète et alimentation" 900 personnes aussi plus un autre de 300 personnes etc... Mon toubib m'a dit, c'est tellement évident qu'en suppriment le sucre le diabète disparaît que je ne le dis pas les malades sont libres de le faire ou pas, j'imagine qu'il a dû avoir beaucoup de personnes diabétiques qui se sont agacés quand il leur a dit d'arrêter le sucre, alors il dit plus rien... Il m'a félicité c'est tout...

le 22/12/2019

A Noël je ne fais pas d'écart j'ai trouvé des recettes de gateaux juste sucré par les fruits, je sais pas mais ma mère ne rajoutait pas du sucre sur ses tartes aux pommes et elles étaient savoureuses, je ne me prive pas j'ai juste une alimentation différente qui m'a permis d'arrêter 5 médicaments et c'est vrai que ça m'agace de voir toutes ces personnes malades alors que la solution est là, il faut juste ouvrir les yeux, moi aussi j'ai été comme ça, mon médecin ne m'a pas dit d'arrêter le sucre et que je pouvais manger tout les fruits j'ai trouvé l'info auprès du spécialiste de lyme qui soit dit en passant est aussi un toubib. J'ai trouvé la solution et quand j'en parle on m'agresse c'est dingue quand même...

le 22/12/2019

et quand on voit que les poudres au chocolat contiennent 70 % de sucre je me dis qu'on devrait appeler ça du sucre aromatisé au chocolat, voilà, les supermarchés nous empoisonnent il suffit de regarder les étiquettes pour le comprendre, surtout les pourcentages car il donne des noms bizarres pour qu'on ne comprennent pas que c'est du sucre comme dextrose de blé par exemple c'est le sucre du blé tout ce qui fini par "ose" et si c'est pas des mots qui finissent par "ose" c'est des E103 ou n'importe quel chiffre qui suit derrière le E. Dans les supermarchés on en mange pas de la nourriture on mange de la chimie, ils gagnent des sous à nous bousiller la santé et je trouve ça horrible !

Vous aimerez aussi