«
»

Top

Le pouvoir réparateur de la sieste et ses bienfaits sur notre santé !

Publié le 10 août 2023 • Par Claudia Lima

La sieste est une pratique assez répandue et naturelle chez les humains, comme chez de nombreux mammifères. 
Aujourd’hui, elle fait l'objet d'un intérêt croissant dans le domaine de la santé et du bien-être. Des recherches ont prouvé que la sieste était un véritable trésor pour notre santé physique et mentale. En effet, ses avantages sont nombreux. 

Qu’est-ce que faire la sieste ? Quels sont ses bénéfices ? Quelles sont les bonnes pratiques ? 

Vous souhaitez des réponses ? Lisez notre article ! 

Le pouvoir réparateur de la sieste et ses bienfaits sur notre santé !

Faire la sieste : de quoi s’agit-il ? 

La sieste est définie comme un temps de repos, “un petit somme”, effectué après le repas de midi. La sieste était aussi appelée “méridienne” et correspondait au repos que s’accordaient les habitants des pays chauds vers l’heure du midi. 

La sieste peut être bénéfique à tout âge, surtout lorsque le sommeil nocturne est insuffisant et que la fatigue se fait sentir en journée. De plus, l’être humain est naturellement programmé pour se reposer à la mi-journée, autour de 13 heures, et pas plus tard que 16 heures. La baisse de vigilance que nous pouvons ressentir après le repas de midi n’a rien à voir avec la digestion. 

Néanmoins, en cas de somnolence excessive durant la journée, qui pourrait pousser à faire des siestes quotidiennement, il est recommandé de consulter un spécialiste du sommeil. 

Quels sont les bienfaits de la sieste ? 

La sieste ne se limite pas à un simple moment de repos, elle représente un outil puissant pour améliorer notre santé physique et mentale, notre productivité et notre bien-être global. 

En voici quelques avantages : 

La récupération physique 

Faire la sieste permet de récupérer au niveau musculaire et d’éliminer les métabolites toxiques, composés produits et transformés par le métabolisme de l’organisme. Cela diminue les sensations de fatigue physique et augmente la vitalité, le corps est plus en forme. 

La réduction du stress et de l'anxiété 

En s'accordant un moment de détente pendant la journée, le corps libère des hormones relaxantes. Cela favorise un sentiment de calme et de bien-être, qui aide à mieux faire face aux défis quotidiens. 

Le stress, et aussi le cortisol, est diminué, cela a des effets bénéfiques sur le cœur, avec une limitation des risques cardiovasculaires

Le renforcement du système immunitaire 

Le sommeil, en général, y compris la sieste, joue un rôle crucial dans le renforcement du système immunitaire. Le corps est mieux préparé à combattre les infections. 

La récupération cognitive 

La sieste peut améliorer la performance cognitive, la concentration, la créativité et la mémoire. Le cerveau a l'occasion de consolider les informations apprises, ce qui favorise une meilleure rétention des connaissances et des compétences. Elle facilite également les capacités d'apprentissage et la mémorisation. Elle génère une meilleure vigilance et concentration accrue. 

La stimulation de la créativité 

Le fait de se détendre favorise l'émergence d'idées nouvelles et de solutions innovantes à des problèmes. 

Quelles sont les meilleures pratiques pour une sieste réussie ? 

Il existe différents types de sieste et, pour qu’elle soit vraiment efficace en termes de récupération, il faut s’entraîner à la pratiquer correctement.   

Il est également important de choisir une durée appropriée : 

  • La sieste flash. Elle dure de 2 à 3 minutes. Elle est revitalisante, 
  • La micro-sieste. Elle dure 10 minutes, pas plus. Elle évite d’entrer dans un sommeil profond. Elle est énergisante et stimule la vigilance. Elle est efficace avant un rendez-vous important, 
  • La sieste classique. Elle dure de 20 à 30 minutes maximum. C’est un mélange de sommeil léger et profond. Elle restaure les capacités intellectuelles et physiques et renforce l’immunité, 
  • La sieste longue. Elle dure de 60 à 90 minutes. Elle est idéale pour récupérer d'une nuit précédente perturbée, pour régler une grosse dette de sommeil ou avant de prendre le volant. 

Les siestes qui durent plus de 30 minutes sont déconseillées pour les personnes qui souffrent d’insomnies chroniques, car elles risquent d'altérer la qualité du sommeil nocturne.  

Pour savoir quand faire la sieste, il faut savoir écouter ses besoins et trouver le moment qui convient le mieux, entre 13 h et 16 h. Pour cela, il faut identifier les signes de somnolence tels que la sensation de fatigue, les paupières lourdes, les bâillements ou l’envie de prendre un café, par exemple. 

 Pour une sieste réussie, il est conseillé de : 

  • S’isoler dans un endroit calme et sombre, à l’abri des écrans, 
  • Opter pour un canapé ou un fauteuil inclinable, 
  • Trouver une position confortable, 
  • Se relaxer, respirer profondément, se concentrer sur ses sensations. Des techniques d'autohypnose et de sophrologie contribuent au relâchement. 

Pour profiter des bienfaits d'une sieste, il est indispensable d'émerger facilement, mais aussi de se sentir en forme après cet instant de repos. Il faut soigner sa phase de réveil, ne pas se redresser d’un bond, mais en douceur, comme au réveil, le matin. C’est-à-dire, s’étirer, faire bouger ses muscles, et ensuite, se redresser. 

Quelles sont les précautions à prendre et les contre-indications à la sieste ? 

La sieste ne doit pas être trop longue, car elle risque de perturber l'endormissement et le sommeil nocturne et de provoquer de potentielles insomnies. Il faut penser à programmer un réveil. 

En effet, au-delà d’une certaine durée, la sieste a tendance à être corrélée à un plus grand risque de développer des maladies. Certaines études ont démontré qu’après plus d’une demi-heure, elle commence à provoquer plus de risques de troubles du rythme cardiaque. D’autres études montrent que les longues siestes de plus d’une heure sont associées aux maladies métaboliques telles que l’obésité, l’hypertension artérielle et certaines maladies cardiovasculaires. 

Aussi, la sieste ne compense pas réellement un manque de sommeil nocturne. C’est aussi valable pour les grasses matinées du week-end. 

De trop longues siestes peuvent provoquer de la fatigue, en retardant l’heure du coucher et en détériorant le rythme circadien. C’est pourquoi la sieste doit se pratiquer avec modération.  

 

Ainsi, la sieste est une pratique bénéfique pour la santé physique et mentale. En accordant une pause au cerveau et au corps, la productivité est améliorée, tout comme la créativité et le bien-être général, mais il faut respecter certaines bonnes pratiques pour que ses bénéfices restent intacts. 

 
Cet article vous a plu ?

Cliquez sur J’aime ou partagez votre ressenti et vos interrogations avec la communauté en commentaire ci-dessous !

Prenez soin de vous ! 
116
avatar Claudia Lima

Auteur : Claudia Lima, Rédactrice Santé

Claudia est créatrice de contenus chez Carenity, elle est spécialisée dans la rédaction d’articles santé.

Claudia est titulaire d’un Executive MBA en Direction Commerciale et Marketing et continue de se... >> En savoir plus

19 commentaires


fleuro
le 10/08/2023

Très bon commentaire sur le besoin impératif du sommeil et de l insomnie . Troubles qui peuvent engendrer parfois de grosses complications sur le nerf optique ainsi que la mémoire.

Étant particulièrement concernée par cette pathologie dont je souffre depuis de très nombreuses années. Fleuro.


Camionneur59
le 11/08/2023

Bonjour je pense que la sieste est bénéfique pour ceux qui comme moi dorment 5h00.Vers 13h00 j essaye de m octroyé une sieste de 1h00 pour me requinquer un peu comme dirait l'autre.Pourquoi je dort peu ,je pense que c'est la souffrance de la journée et les médicaments qui font cela.La nuit on est au calme je m asseois dans mon fauteuil très dur et je regarde les documentaires qui passent la nuit et sa me détend.Mais je pense aussi que c'est une peur d aller au lit car je sais que de nouveau mes douleurs vont se réveiller à nouveau.pourtant j ai déjà essayé plusieurs literies mais au j ai opté pour une dur.Voila merci de m avoir lu et je souhaite que vous ne souffrez pas trop.A bientôt.



Anna13
le 12/08/2023

La sieste...que ce mot est doux à mes oreilles.

Je suis une grande adepte de la sieste. Je la fais le week-end où en vacances. Je dors au moins 1h, parfois 1h30. Heureusement car je dors très peu la nuit et ça me permets de récupérer.

Mon mari pense que la sieste est pour les fainéants et bien pas du tout mon père faisait toujours la sieste. Ma mère se reposait mais ne dormait pas. C'est en quelque sorte une tradition familiale.



aquarella
le 12/08/2023

bonjour,

le problème si on est insomniaque c'est que la sieste va amplifier l'insomnie d'après, et je pourrais passer à la nuit blanche donc même si je me traine toute la journée je m'empêche de faire la sieste


Mumu26130
le 14/08/2023

Bonjour. Pour moi la sieste est indispensable. Je me permets deux fois par jour. Un moment de pause pour permettre à mon corps de retrouver son énergie. Je me mets en auto hypnose et m’endors. Cela me fait un bien fou et me permet de retrouver une certaine énergie même si les médicaments me la troublent un peu. C’est un moment de paix et de relaxation où j’oublie. Bonne solution pour se reconditionner pour la journée. Bonne journée à tous et prenez soin de vous.

Vous aimerez aussi

Qu’est-ce qu’un essai clinique décentralisé (DCT) ?

Qu’est-ce qu’un essai clinique décentralisé (DCT) ?

Lire l'article
Les animaux de compagnie : quels sont les bienfaits sur la santé de leurs propriétaires ?

Les animaux de compagnie : quels sont les bienfaits sur la santé de leurs propriétaires ?

Lire l'article
Tout ce qu’il faut savoir sur les acouphènes !

Tout ce qu’il faut savoir sur les acouphènes !

Lire l'article
Les vasoconstricteurs oraux contre le rhume : sont-ils dangereux ?

Les vasoconstricteurs oraux contre le rhume : sont-ils dangereux ?

Lire l'article

Discussions les plus commentées