«
»

Top

6 choses à savoir sur la santé mentale !

Publié le 25 avr. 2022 • Par Berthe Nkok

La santé mentale est un élément essentiel de la santé et va bien au-delà de l'absence de maladie mentale ou d'incapacité. Elle a très souvent été négligée car ses troubles sont peu connus et ne présentent pas de symptômes apparents. Cependant, elle est fragile et pour la préserver au mieux, il faut savoir et comprendre ce que c’est. 

Qu’est-ce que la santé mentale ? Quels en sont ses troubles ? 

Découvrez 6 faits que vous ignorez peut-être sur les troubles de la santé mentale dans notre article !

6 choses à savoir sur la santé mentale !

Selon lOMS, la santé mentale est "un état de bien-être où chacun peut atteindre son potentiel, surmonter les défis de la vie normale, travailler avec succès et de manière productive et contribuer à la communauté". 

Selon les chiffres de la prévalence mondiale, la dépression toucherait environ 300 millions de personnes à travers le monde, et les troubles de l’anxiété concerneraient presque 4% de la population mondiale. Deux pathologies qui constituent l’essentiel des problèmes de santé mentale. 

Malgré le fait que les restrictions liées à la pandémie se soient atténuées, la santé mentale des français reste une préoccupation majeure. Selon une étude, 47 % des français souffrent de symptômes dépressifs, et plus d'un quart sont suspectés d'avoir un trouble anxieux généralisé. Pourtant, la santé mentale reste un mal méconnu des français qui peinent à identifier ses symptômes. 

Quelles sont les variantes de la santé mentale ?

Santé mentale positive : cela comprend le bien-être, le développement personnel, les ressources psychologiques et la capacité de l'individu à jouer un rôle social.

Stress psychologique réactif : il est causé par des situations stressantes et des difficultés existentielles (deuil, échecs relationnels, échecs scolaires, etc.), mais n'indique pas nécessairement un trouble mental. Cependant, les symptômes anxieux ou dépressifs sont généralement des situations d'accidents de la vie ou de stress circonstanciel et peuvent être temporaires. Dans la plupart des cas, les personnes souffrant de détresse mentale ne reçoivent pas de soins spéciaux. S’il fait suite à un événement temporaire et stressant, il est considéré comme une réponse adaptative normale. D'autre part, s’il devient intense et persistant, il peut être un indicateur de trouble mental.

Affections psychiatriques : elles sont de durée variable, plus ou moins sévères et/ou invalidantes. Liées à une classification diagnostique basée sur des critères et un traitement ciblé, elles nécessitent une prise en charge médicale. Les conséquences associées aux affections psychiatriques peuvent être graves : handicap, décès prématuré, discrimination et exclusion.

La santé mentale des français s'est détériorée en raison de la crise sanitaire. Selon une étude menée par Harris Interactive sur la Mutualité Française, 95 à 97% des médecins généralistes, psychiatres et psychologues ont augmenté leurs consultations sur l'anxiété, l'isolement, la dépression et les troubles du sommeil en 2020. 

Il faut savoir qu’en France :  

  • Une personne sur cinq est touchée par la maladie mentale chaque année, soit 13 millions de personnes ; 
  • Le taux de suicide est de 13,2 pour 100 000 habitants. C'est l'un des plus élevés d'Europe (10,5 en moyenne). 
  • Un français sur cinq a déjà pensé qu’il vaudrait mieux qu’il soit mort, ou a songé à se blesser. C’est ce que révèle une étude Ipsos, réalisée en septembre 2021 pour la Fondation Fondamental, une fondation de recherche dédiée à la lutte contre les maladies mentales. 

Selon cette étude, l’état de santé mentale des français reste très préoccupant, en dépit de la fin des restrictions liées à la Covid-19. Sont principalement concernés : les jeunes. En outre, la méconnaissance des maladies mentales par les Français semble agir comme un facteur aggravant.

Quels sont les 6 faits que vous ignorez peut-être sur la santé mentale et ses troubles ?

Les troubles de la santé mentale écourtent la durée de vie de ceux qui en souffrent

Les maladies mentales réduisent l'espérance de vie de ceux qui en sont atteints. Ce qui en résulte est la mort naturelle, la difficulté à prendre soin de son corps ou encore le suicide. 

La schizophrénie réduit l'espérance de vie des victimes de 10 à 20 ans, les troubles bipolaires de 9 à 20 ans, la dépendance à l’alcool ou aux drogues de 9 à 24 ans et la dépression chronique de 7 à 11 ans. En comparaison, l'espérance de vie des gros fumeurs (1 paquet ou plus par jour) est réduite de 8 à 10 ans.

L’anxiété fait partie des maladies psychiques et peut se manifester sous plusieurs formes

L'anxiété peut être diffuse, persistante, irrationnelle et affecter la plupart des situations quotidiennes. C'est ce qu'on appelle le trouble anxieux généralisé.  

L'anxiété peut également se concentrer sur une ou plusieurs situations très particulières, dont la présence provoque des symptômes sévères. Ce sont des phobies.  

Parfois, la peur se concentre en quelques minutes pendant une très courte période. En l'absence de signes avant-coureurs, elle est violente et provoque des symptômes pouvant imiter une crise cardiaque aiguë, une maladie pulmonaire ou un trouble neurologique. Il s'agit d'un trouble panique, également connu sous le nom d'attaque de panique ou crise d’angoisse

Dans certains cas, l'anxiété ne provoque pas ces types de symptômes, mais conduit à l'exécution d'actions répétitives visant à les soulager temporairement. Ce sont les troubles obsessionnels compulsifs (TOC).

Les maladies mentales affectent le cerveau différemment en fonction du sexe

La dépression, l'anxiété, les troubles de l'alimentation et bipolaires sont plus fréquents chez les femmes en moyenne, tandis que la schizophrénie et les complications associées à l’usage de drogues sont plus fréquentes chez les hommes

Chez les femmes, certains symptômes peuvent être causés par une maternité ou un accouchement précoce, et le "double fardeau" des tâches ménagères non rémunérées.

La dépression, principale pathologie des troubles psychiques, touche aussi bien les adultes que les jeunes (enfants et adolescents)

On estime que près de 8% des adolescents âgés de 12 à 18 ans souffrent de dépression. Mais à cet âge, la dépression est souvent négligée. Les adolescents ont des difficultés à exprimer leurs émotions et expriment leur détresse différemment des adultes, et la dépression peut être confondue avec les émotions dépressives courantes à l'adolescence.

La dépression est l’une des principales causes de suicide dans le monde

Chaque année en France, on dénombre plus de 10 000 suicides (25 par jour) et 200 000 tentatives de suicide. Par exemple, un français sur cinquante est mort par suicide et un sur vingt a tenté de se suicider au cours de sa vie.  

Le suicide touche principalement les adolescents (deuxième cause de mortalité chez les 15 - 34 ans) et les hommes (27,7/100 000 vs 8,1/100 000 pour les femmes).

Les troubles mentaux sont en grande partie temporaires et ne sont pas graves

La santé mentale est souvent associée à un déséquilibre mental. En fait, le terme couvre un éventail beaucoup plus large, de la santé à la maladie grave. La majeure partie des troubles de la santé mentale ne sont ni graves ni durables ; le plus souvent, ils sont de courte durée et d’intensité légère voire modérée


Cet article vous a-t-il été utile ?     
    
Cliquez sur j’aime ou partagez votre ressenti et vos interrogations avec la communauté en commentaire ci-dessous !     
       
Prenez soin de vous !  


46

7 commentaires


bibimet75 • Membre Ambassadeur
le 25/04/2022

Bonsoir @Berthe.N merci pour votre article très dense, vous abordez beaucoup de domaines.

Effectivement la crise sanitaire a aggravé la santé mentale des jeunes qui se sont vus "stoppés en plein vol" en quelque sorte... terrible pour cette tranche d'âge.

Je voulais ajouter que la dépression atteint plus souvent qu'on ne l'imagine les personnes âgées, on la confond facilement avec les effets du vieillissement.

Par ailleurs notre pays manque cruellement de soignants dans le domaine de la psychiatrie, et les personnes en souffrance se débrouillent comme elles le peuvent.

Voilà mes quelques remarques 🌺


Nidoiso
le 28/04/2022

La santé mentale n'est pas simple à gérer non plus pour les personnes plus âgées, avec une BPCO, une polyarthrite rhumatoïde et des colopathies fonctionnelles,,,,,,,la crise sanitaire n'a fait qu'empirer les choses, l'âge avancé n'aide pas, on se sent incompris et délaissés par le monde des soignants qui font de leur mieux. Chaque matin on se demande " que sera ma journée ? Et vivement ce soir,,,,,dormir",,,,,,et oui on se débrouille comme on peut, le chacun pour soi est hélas bien installé,,,,,

Ça fait du bien d'écrire, essayez 💞


Hookette • Membre Ambassadeur
le 30/04/2022

Bonjour @Berthe.N Je vous remercie pour cette article -

Le confinement à fait bcp de dégât sur toute générations confondus le plus dur pour nos jeunes bacheliers - Et les aidants la dessus j'en parle en connaissance de cause -


Nath1947
le 30/04/2022

Bonjour @Berthe.N merci pour ces informations. Je pense personnellement que il faudrait davantage donner la parole aux usagers de la psychiatrie pour que les mentalités changent envers les maladies mentales il faudrait créer collectivement l équivalent de ce que a été les associations Aides et Act UP pour le SIDA.


redman
le 01/05/2022

Bonjours à tous ,

Psychiatriser la souffrance mentale ne peut être une bonne chose et ne saurait être une panacée ; les temps modernes ont transformé le vécu de tout un chacun et ont bouleversé notre vie quotidienne de telle sorte que joindre les deux bouts devient un défis : le monde va vite , voir trop vite et chaque jours tous le monde est désormais confronté à la concurrence souvent déloyale ,l'argent- dieu et l'individualisme à outrance , la vitesse supersonique de la marche de nos affaires , l'incertitude quant aux lendemains qui déchantent , la méfiance érigée en mode de conduite et le retour triomphant de la guerre de tous contre tous ,légitimant Hobbs pour qui '' l'homme est un loup pour l'homme'' , illustrant l'échec de l'état civil et le retour au moyen âge avec cette inflation des conflits et guerres dans le monde .

Cet état des lieux expliquerait à mon sens la quasi totalité des trubles psychologiques et pointe vers la démarche à suivre : il s'agit pour les Humains de participer activement à la refonte de la vie en communauté en euvrant pour qu'un nouveau siècle des lumières advienne et, psychiatriser ceux qui n'arrivent pas à garder leur cérénnité face à un environnement hostile revient à les contenir dans une camisole de force chimique .

Vous aimerez aussi

Maladies chroniques : quelles sont vos relations avec vos médecins ? Les membres Carenity répondent !

Maladies chroniques : quelles sont vos relations avec vos médecins ? Les membres Carenity répondent !

Lire l'article
 Les perturbateurs endocriniens, quels sont leurs effets sur la santé ?

Les perturbateurs endocriniens, quels sont leurs effets sur la santé ?

Lire l'article
Le pouvoir des odeurs sur notre santé psychique

Le pouvoir des odeurs sur notre santé psychique

Lire l'article
Quels sont les dangers du Tramadol ?

Quels sont les dangers du Tramadol ?

Lire l'article

Discussions les plus commentées