Fiche Cancer des os

Le cancer des os est un cancer qui peut survenir à la fois à l’âge adulte et lors de l’enfance. Selon l’âge d’apparition du cancer des os, la forme prise par ce cancer sera différente.
/static/themes-v3/default/images/default/info/maladie/intro.jpg

Cancer des os

Ainsi, les jeunes adultes et les enfants auront une probabilité plus grande d’avoir une tumeur maligne osseuse primaire. Ce type de tumeur correspond à une dégénérescence des cellules osseuses, du cartilage ou du tissus fibreux. Cette forme de cancer est dite primaire, car elle se manifeste par une prolifération anormale des cellules, et ce directement au niveau des os.

L’ostéosarcome est un type de tumeur maligne primitive assez fréquente. Cette tumeur cible ainsi plus spécifiquement les jeunes entre 10 et 25 ans. Elle se localise en général aux bras, genoux et cuisses. Dans la moitié des cas, l’ostéosarcome touche au fémur, os proche du genou. Néanmoins, les tumeurs osseuses malignes primitives sont plus rares. Par an en France, il n’y a que 65 personnes qui sont affectées par ce cancer.

Voici deux autres types de cancer osseux de type primaire:
- Le fibrosarcome : C’est un cancer qui affecte, lui, le tissu osseux. Les membres longs (os) sont plus souvent affectés par le fibrosarcome. - Le sarcome d’Ewing (ou tumeur d’Ewing) : Cette tumeur osseuse est très rare et touche principalement les enfants et jeunes adultes. Plusieurs os peuvent être le foyer de développement de ce cancer. Les os du pelvis seront pour 30% des cas le lieu initial du cancer, et pour 20% ce sera les os du thorax. Le fémur, les vertèbres, les tibias et l’humérus seront aussi concernés selon les patients. Le sarcome d’Ewing a aussi un risque élevé pour le développement de tumeurs métastasiques à d’autres organes.

Les métastases osseuses sont, elles, des cancers, dont le foyer d’origine est un autre organe. Le cancer s’est ensuite généralisé et a migré vers les os. Ce type de cancer des os se retrouve plus souvent chez les adultes.

Le symptôme principal du cancer des os est la douleur. Les douleurs ressenties ne sont pas toujours présentes, notamment en cas de tumeurs bénignes, mais peuvent être très intenses. Leur intensité peut varier au cours de la journée. Les conséquences des douleurs osseuses sont une fatigue importante, de la fièvre et encore une perte de poids.

Selon sa localisation, la tumeur osseuse pourra entrainer une modification perceptible de la structure du squelette ou encore une masse sous-cutanée. De plus, des troubles neurologiques associés à des problèmes de motricité et de réduction de la sensibilité, ainsi que des problèmes articulaires pourront découler de la tumeur osseuse. Tendinites et fractures sont aussi susceptibles de survenir.

Plusieurs types de tumeurs osseuses

Alors que l’amputation a longtemps été une solution, en particulier dans le cas de l’ostéosarcome, les nouveaux traitements et techniques modernes ont permis de rendre exceptionnel le recours à cette opération.

La chimiothérapie est ainsi aujourd’hui le traitement principal du cancer des os. Elle peut servir de traitement unique, ou être une étape avant la chirurgie. En effet, si la tumeur osseuse est peu avancée, les cellules cancéreuses peuvent être éradiquées. Si la tumeur est plus avancée, la chimiothérapie peut alors aider à limiter la taille de la tumeur avant d’opérer.

La chirurgie est préconisée dans les cas où la tumeur peut être extraite sans risques majeurs. Sa localisation est donc essentielle pour déterminer si la chirurgie est envisageable ou non. La chirurgie permet aussi de renforcer un os, préalablement affaibli par une métastase.

Enfin la radiothérapie peut aussi permettre une action plus ciblée dans certain cas de cancer des os comme notamment le sarcome d’Ewing.

Pour les métastases, l’association de plusieurs traitements peut être proposée. La radiothérapie suivie d’une chimiothérapie ou d’une hormonothérapie offre une solution de traitement. Le stade, l’étendue des métastases permet de déterminer, selon les cas, le traitement choisi.

La chimiothérapie, très utilisée pour traiter le cancer des os, entrainera des effets secondaires. Nausées, vomissements, troubles de l’appareil digestif tel que diarrhées ou constipation et perte de cheveux peuvent être des manifestations de ces effets indésirables.

Pour y pallier, des solutions permettent de les corriger et atténuer. Il s’agit souvent de traitements médicamenteux parallèle ou d’adaptations alimentaires.

Sources :
- Ligue contre le cancer,
- Orphanet

Cancer des os sur le forum

Forum
23/11/2017 à 18:18

Un membre a réagi à la discussion L'âge de son cancer

Voir sa réponse
Forum
23/11/2017 à 17:27

Un membre a réagi à la discussion L'âge de son cancer

Voir sa réponse
Voir le forum Cancer des os

Enquêtes Cancer des os

  • Je partage mon expérience
  • J'échange avec d'autres patients
  • J'obtiens des informations

La communauté Cancer des os

  • 8 membres

  • 8 membres

  • 8 membres

Rejoignez les 150 000 patients

inscrits sur la plateforme

Rejoindre

C'est gratuit & anonyme

Les médicaments pour Cancer des os

Médicament

CISNAF

En savoir plus
Médicament

MEDROL

En savoir plus
Voir plus de médicaments