/static/themes-v3/default/images/default/home/bg-generic.jpg?1516194360

Patients Troubles du comportement alimentaire

8 réponses

62 lectures

Sujet de la discussion



Posté le

Bonjour, je viens ici car, j’ai souffert pendant 4 ans d’anorexie et maintenant je souffre d’orthorexie. J’aimerai savoir si certains d’entre vous avaient guéri et si oui comment ? 
Aussi j’aimerais savoir comment concilier TCA et vie sociale/familiale « harmonieuse ». C’est difficile de ne pas être compris par les autres, je me sens un peu comme un vilain petit canard..

J’ai bien entamé mon chemin vers la guérison mais ai encore beaucoup de blocages, notamment vis à vis du regard des autres..

Début de la discussion - 30/11/2020

Orthorexie et vie sociale


Posté le

Bonjour @Barbouille.6‍ , 

Je vous remercie pour l'ouverture de ce sujet emoticon Timide.

J'invite ici quelques membres avec qui vous pourrez échanger : @Lisamht‍ , @Missmodea‍ , @LeïkoNyna‍ , @VAL9294‍ , @Anneso70‍ , @JulieCa‍ , @Cleeaa‍ , @Mariemertz‍ , @Alysaé‍ , @Jojoko‍ , @Hélènacnx‍ , @Chaperlipoupette‍ 

Connaissiez-vous l'orthorexie ?Avez-vous déjà vécu une situation similaire ?

D'avance merci pour vos témoignages, 

Belle journée,

Doriany de l'équipe Carenity

Orthorexie et vie sociale


Posté le

Je te comprends.. moi aussi je ne me base que sur « ce que pourrait penser les autres ». J aimerai leur donner la meilleure impression possible, quitte à modifier mon physique en fonction des goûts et modifier aussi mon comportement selon mon interlocuteur. Je ne sais pas si cela te parle? En gros je ne sais pas assumer ni mon physique, ni ma personnalité,  j en suis même a me demander comment je suis en réalité, au fond.

personnellement je faisais de l anorexie sous toutes ses formes ( plusieurs crise  restrictives graves, une dans l hyper dépense énergétique aiguë) mais toujours dans le but de perdre le plus possible, jusqu’à disparaître (?). Puis j ai basculé il y a 6 ans dans la boulimie vomitive... depuis j ai été une fois de plus hospitalisée mais cette fois je ne compte pas lâcher le combat. J ai plus ou moins rechuter après que l on m ai laisser mon autonomie, et mes journée sont rythmées par la confrontation entre le désire de me remplir pour tout redonner jusqu à la dernière miette et l envie de « garder AU MOINS une petite chose » ( je travaille l acceptation de m autoriser à garder, ce qui est très dur, garder de la nourriture est pour moi synonyme de « garder de la vie »). Parfois je dois m y reprendre à plusieurs fois: une bouchée de trop, psychologiquement, et je retourne au toilettes... même si cela n est qu un pépin de raisin ou un verre de sirop. Mais je ne lache rien...

ce que tu as écris me parle car j ai du coup bien remarqué que je ne m autorise qu à garder non seulement qu une certaine quantité mais aussi et surtout qu une espèce d aliment, très pure, très naturelle.

Et toi comment se traduit ton orthorexie?

Comment fonctionne tu exactement avec la nourriture? Que ressent tu quand tu t alimente/ou pas? Quelle emprise a t elle sur ton comportement avec les autres?

Bien à toi.. courage.

Leiko Nyna

Orthorexie et vie sociale


Posté le

Bonjour @LeïkoNyna‍  tout d'abord merci de ta réponse.. ça me bouleverse de te lire j'en ai des frissons.

Moi aussi je suis dans ton cas pour ce qui est de montrer une version parfaite de soi-même que ce soit au niveau du physique et du comportement.. Malheureusement j'ai l'impression d'être un vilain petit canard car j'ai des projets/envies/croyances (non religieuses) que ma famille ne comprend pas et j'ai peur qu'ils me prennent pour une folle et encore plus du fait de mon contrôle sur l'alimentation..

Il y a cependant des jours où je m'assumes. Je suis en bonne phase de guérison (plus que quelques petits kilos à prendre pour un IMC normal mais le travail psy est encore compliqué). Je travail en ce moment sur mon lâcher-prise sur le contrôle de l'alimentation (le miens se traduit surtout par la qualité des aliments, même si j'arrive à m'accorder quelques sucreries..) et du sport à outrance. Comme tu peut le voir j'ai, comme toi, souffert d'anorexie avant de basculer dans l'orthorexie (je ne me faisait pas vomir).

Personnellement j'ai dû mal à m'autoriser les plaisirs de la vie (quels qu'ils soient.) car j'ai l'impression de ne pas les mériter..

Le fait que tu ne t'accordes pas de raison de vivre me rend triste pour toi. Je suis sur que tu es une personne attachante et bienveillante.. La preuve par ta réponse. Je ne connait pas ton passé ni ton histoire avec la cause de tes TCA mais saches que je suis de tout coeur avec toi pour ta guérison. Tu peut y arriver.

Pour tes questions, je n'ai pas de périodes où je ne m'alimente pas. J'ai assez avancé dans la guérison pour ne pas y songer même si la restriction est parfois présente (pas en extrême).

Je te souhaites plein de courage !

Barbouille.

Orthorexie et vie sociale


Posté le

Courage à toi aussi! Tu vas y arriver. 😚 Une fois que tu as 18, le tout est de ne plus redescendre. Si déjà tu n as pas/plus de fase ou tu ne t apporte RIEN, c est une très bonne chose. Le plaisir est vital, et TOUT le monde, toi la première, y a le droit.

C est dur d accepter le fait que même si on devient presque une machine à tuer les calories et les mauvaises graisses, que ce  corps que nous maîtrisons tant, qui ne te vois pas forcément ce à quoi nous ressemblons au plus profond de nous, qui nous correspond pas, nous suivra, quoi qu il arrive, et restera le même... il faut accepter d avoir une enveloppe charnelle, et l accepter C EST s accepter. Il n est pas notre ennemi. 😉

Je te rejoins dans la croyance d être « le vilain petit canard ».. mais si tu as fait ces choix de pensées, si tu aspires à certaines choses, si tu as choisis de penser de la sorte, c est tout à fait légitime et tu as d une part le droits d avoir tes préférences, quelles qu elles soit (tu as certainement ta raison) et d autre part ton entourages doit accepter et surtout tolérer TES CHOIX et TES goûts. Je suis moi même d une famille judaïque du côté de ma mère et catholique protestante de celui de mon père et j ai choisis le chemin du bouddhisme. « Ne pas mériter » c est le grand problème qu’il faut que l on modifie dans nos croyances... il faut chasser cette idée.

Très bonne soirée Barbouille.6 

je te soutiens.

Leïko Nyna 

Orthorexie et vie sociale


Posté le

J aimerai savoir (un point important je pense à mes yeux) si toi aussi l altruisme occupe un point crucial dans ta vie.. peut être que je me trompe, mais j imagine que nous tous/toutes avons plus d Amour et d Importance à donner à autruis qu’à nous mêmes. (Est ce par soucis de conscience? Par refus de s occuper de soi? Ou, comme je le ressens personnellement, par véritable amour de l Autre? En effet, depuis aussi longtemps que ma mémoire me le permet, j ai toujours tout donné et accompagne les personnes qui avaient, pour X raisons, besoin apriori d aide, jusqu’à être prête à tout donner) si oui, depuis quand le ressent tu (depuis quel âge)? Jusqu où cela à pu amener à te faire faire? Si non, qu elle est ta grande philosophie de vie?

Je te conseille (vraiment) de lire ce livre. Il m a aide et soutenu pendant ma période la plus sombre.. et tu verra que tout le bénéfice que tu en tirera viendra en fait de toi et toi seule. Tu fera ainsi la part des choses... et si tu veux on pourra discuter de tes impressions après. 😉

Orthorexie et vie sociale


Posté le

@LeïkoNyna 

On n’a peut-être pas choisi ce corps mais il nous correspond sûrement et notre âme a choisi de vivre tout ça pour certaines raisons. Nous devons l’accepter.

Je suis d’accord avec toi sur le fait que nos choix, quels qu’ils soient, n’ont pas à être dictés par notre entourage. Seulement c’est juste dur pour moi de ne pas être soutenue dans mes projets..

Je ne sais pas si le mérite de la nourriture est une croyance pour tous les TCA..je pense que cela dépend de notre histoire, de pourquoi on est tombé là dedans.

Oui en effet, j’ai toujours été altruiste depuis toute petite. Je ne pense pas que ce soit par soucis de conscience mais plus, comme tu dis pour s’occuper des autres au lieu de nous à cause de la maladie mais surtout (avant la maladie donc) c’est un trait de caractère qui fait de nous des personnes plus sensibles et plus vulnérables aux TCA.

Ça m’as embêté au point que l’on me dise « trop bonne trop conne ».

Qu’entend tu par philosophie de vie ?

J’ai peur des papillons mais pourquoi pas oui haha j’irai déjà voir le résumé !

Orthorexie et vie sociale


Posté le

Oui, il y a toujours une raison pour laquelle telle personne est celle qu elle est, à elle de faire en sorte d ÊTRE CE À QUOI ELLE ASPIRE. Être là plus juste avec les autres et la plus honnête possible avec elle même et ses principes.

Comme dit un certain dicton : 

« Tu es Seul maître de ton Destin. »

Ceux qui t entouré peuvent éventuellement te conseiller, te guider, te soutenir, mais c est à toi que revient le choix, le chemin à faire et le mérite! Bien sûr que cela est rassurant et motivant d être soutenu, mais ce n est point essentiel à la réussite.

Nous, personnes sensibilisées aux TCA, sommes, j ai l impression, assez ouvertes d esprit, au monde qui nous entoure ainsi qu à ses habitants. Cela peut être une force que de s occuper d autrui, redonner un sens à notre vie mais aussi nous permettre de ne plus nous occuper de nous, une sorte d échappatoire. Et c est à nous de trouver l ÉQUILIBRE.

Oh, oui! Je l ai entendue souvent aussi cette réflexion... et tellement d autres...

Je voulais dire par philosophie une leçon de vie, qui te décrit totalement, qui te représente. A travers laquelle tu te reconnais. Mais connaître ta croyance philosophique m intéresse également. ☺️

Dans le livre il n est pas du tout question de papillon, rassures toi. 😊

Celui ci reprend juste le principe de son sa transformation de la chenille jusqu’au magnifique papillon qui reprend ente l acceptation de soi. Il y a de nombreuses explications et des aides pour se recentrer, s accepter et enfin s aimer tel que nous sommes au plus profond de nous.

Je t assuré qu il ne peux que t amener du bien être.

Leiko Nyna 

Orthorexie et vie sociale


Posté le

Je suis d’accord avec toi @LeïkoNyna‍ !

Comme leçon de vie je ne voit pas trop.. j’aime bien le principe de « la goutte d’eau du colibri » mais sinon je ne sais pas..

On peut discuter par messages si tu préfères !

Discussions les plus commentées