/static/themes-v3/default/images/default/home/bg-generic.jpg?1516194360

Patients Hépatite C

4 réponses

41 lectures

Sujet de la discussion

Membre Carenity • Animatrice de communauté
Posté le

L’objectif de traitement de 80% des personnes souffrant d’hépatites virales d’ici 2030 progresse, mais des efforts restent à faire.

laboratoire

En 2016, 194 gouvernements se sont engagés auprès de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour éliminer l’hépatite virale d’ici 2030. A la veille du Sommet mondiale sur l’hépatite 2017, qui se tiendra au Brésil, le constat est positif : la lutte contre l’hépatite prend de l’ampleur. D’après les chiffres de l’OMS, trois millions de personnes ont obtenu un traitement contre l’hépatite C ces deux dernières années, et 2,8 millions de personnes supplémentaires ont commencé un traitement à vie contre l’hépatite B en 2016. C’est un record, estime l’organisation.

"Nous avons constaté une multiplication par cinq, ou presque, du nombre de pays mettant sur pied des plans nationaux visant à éliminer l’hépatite virale mortelle ces cinq dernières années", explique le docteur Gottfried Hirnschall, directeur du programme mondial de lutte contre l’hépatite de l’OMS. "Ces résultats permettent d’envisager l’élimination de l’hépatite comme une possibilité, voire une réalité." L’objectif du sommet est d’inciter davantage de pays à agir concrètement pour lutter contre l’hépatite, qui tue encore plus de 1,3 million de personnes chaque année et touche plus de 325 millions de personnes.

Pérenniser les grands succès

L’obstacle majeur reste le financement de cette lutte. La plupart des pays ne disposent pas des ressources nécessaires pour mettre en place les services essentiels de lutte contre l’hépatite, indique l’OMS. Or, le recours aux outils de dépistage et de diagnostic des hépatites B et C est indispensable pour améliorer la santé de la population. Car si l’augmentation du recours au vaccin contre l’hépatite B a permis de faire chuter de 4,7% à 1,3% le taux d’infection des enfants de moins de cinq ans, la prestation d’autres services de prévention reste insuffisante. C’est pourquoi, le taux de nouvelles infections stagne, avec, par exemple, 1,75 millions de nouveaux cas d’hépatite C chaque année.

L’accès au traitement doit également se démocratiser pour que la cible de 80% de personnes traitées soit atteinte en 2030. "Nous ne pouvons pas atteindre les cibles ambitieuses sans introduire des innovations dans les interventions et les approches de prévention, et sans les déployer par la suite", indique le docteur Ren Minghui, sous-directeur général chargé du groupe Maladies transmissibles de l’OMS. "Les grands succès engrangés par les programmes de vaccination contre l’hépatite B dans de nombreux pays doivent être réédités et pérennisés à l’échelle mondiale dans le cadre de l’avancée vers la couverture sanitaire universelle."

Source : Santé Magazine

Début de la discussion - 10/12/2017

Hépatites B et C : les moyens de guérison sont à portée de main
Membre Carenity
Posté le

Bonjour j’ai 54 ans et co infecter hépatite C et vih je suis en invalidité 1 et catégorie depuis maintenant 8 années , j’ai eu la chance d’obtenir les dernier traitement contre l’hepatite C et suis guéri à ce jour , mais malheureusement suite au 20 ans de tri thérapie et à tout ces effet secondaire la vie reste compliquer parfois , j’aurais une question car j’ai peur penser vous que la CPAM risque de me supprimer mon invalidité suis à cette guérison se qui m’obligerais à reprendre mon travaille à plein temp alors que je suis à mi temp depuis 8 ans , chose que je serais incapable physiquement , et de ce faite perde aussi ma Prevoyance entreprise ce que me permettais de continuer à avoir un travaille une vie sociale tout en ayant un salaire convenable !? Merci de m’aider à répondre à cette question qui m’enguoissebterriblement 

Hépatites B et C : les moyens de guérison sont à portée de main
Membre Carenity • Animatrice de communauté
Posté le

Bonjour @pseudo-masqué‍ 

Malheureusement, je n'ai pas la réponse à votre question. Je pense que le mieux pour vous serait de demander à un professionnel de santé, voire à la médecine du travail. Ils seront mieux habilités à vous répondre. Et je pense pas qu'ils vous forceront à reprendre un travail à plein-temps si vous ne vous en sentez pas la force. L'important est bien votre santé et comme vous dites, cette guérison n'annule pas vos vingt ans de trithérapie. 

Ne tardez pas à prendre un rendez-vous, cela ne sert à rien de vous faire un mauvais sang. 

Bien à vous, 

Hépatites B et C : les moyens de guérison sont à portée de main
Membre Carenity
Posté le

Bonjour,

J ai appris il y à quelques mois mon hépatite C, je suis assez perdue et je souhaiterais savoir si vous connaissez un bon médecin sur paris afin de me faire suivre, ja i du mal à entreprendre des démarches car je suis déjà malade pour des soucis de rhumatologie et d arthrose.

Merci d'avance.

Hépatites B et C : les moyens de guérison sont à portée de main
Membre Carenity
Posté le

Apres' une chimiothérapie et une radiothérapie subies de juin à août, je suis porteuse aussi d'une hépatique c découverte fortuitement en avril 2018. Je dois prendre les médicaments contre cette maladie,mais je n'arrive pas à avaler mes médicaments ni un bol alimentaire moyen. Je suis coincée et je pense même me donner la mort pour ne pas la voir en face ! Les médecins disent qu'ils ne peuvent rien faire puisque les médicaments ne doivent pas' être écrasés ou brisés !