Maladie coeliaque : tout savoir

La maladie cœliaque est une maladie intestinale chronique qui peut entraîner une malnutrition sévère dans ses cas les plus graves et se soigne notamment par un régime sans-gluten.

/static/themes-v3/default/images/default/info/maladie/intro.jpg?1516194360

Maladie cœliaque

Qu’est-ce que la maladie cœliaque ?

La maladie cœliaque est une maladie intestinale chronique et auto-immune provoquée par un antigène alimentaire, la gliadine du gluten. Elle entraine une atrophie villositaire (destruction des villosités de l’intestin grêle). Les conséquences de cette pathologie sont variées ; parfois sans symptôme, la maladie peut parfois entrainer un état grave de malnutrition.

Les différents types de maladie cœliaque

La forme du nourrisson et du jeune enfant est la forme clinique la plus fréquente. Elle se caractérise le plus fréquemment par la présence d’un retard de croissance corporel. Cette forme est souvent associée à une diarrhée chronique, à une importante fatigue et à un retentissement négatif sur l’humeur de l’enfant.

La forme chez l’adulte est quant à elle souvent liée à une diarrhée et à un amaigrissement important, mais les manifestations cliniques sont variables notamment en terme de nombre et d’intensité des symptômes d’une personne à une autre.

Les causes de la maladie cœliaque

Bien que l’origine de la maladie cœliaque ne soit pas totalement établie, une composante héréditaire a été identifiée. En effet, la présence d’un ou deux gènes spécifiques (HLA-DQ2 et/ou HLA-DQ8) semble prédisposer les patients à développer cette pathologie. Plus de 95% des patients atteints de la maladie cœliaque expriment au moins un de ces deux gènes. On observe également que lorsqu’un membre de la famille est atteint, ses proches ont plus de risques d’également développer la maladie.

De plus, il semblerait que des facteurs environnementaux tels que des traumatismes, des infections intestinales ou bien même du stress puissent être des facteurs déclenchants de la maladie.

Les symptômes de la maladie cœliaque

Les symptômes les plus fréquents sont des douleurs abdominales, une diarrhée chronique, des ballonnements, un amaigrissement, une anémie ou encore une fatigue importante.

Diagnostic de la maladie cœliaque

Le diagnostic de cette pathologie est posé grâce à une combinaison d’arguments cliniques, sérologiques et histologiques.

En présence de symptômes cliniques, on recherchera par des analyses sanguines les anticorps produits au cours de la maladie.

Plusieurs tests sanguins pour rechercher différents anticorps existent, notamment les anticorps anti-réticuline, anti-gliadine, anti-endomysium et anti-transglutaminase. Selon la Haute Autorité de Santé, seule la recherche d’anticorps anti-endomysium et d’anticorps anti-transglutaminase a sa place dans le diagnostic de la maladie cœliaque.

Le plus souvent, lorsque les analyses sanguines sont positives et révèlent la présence de ces anticorps, une biopsie de l’intestin grêle est réalisée.

La biopsie de l’intestin grêle est indispensable afin de confirmer le diagnostic et de commencer le régime sans gluten. Le diagnostic de maladie cœliaque sera ainsi définitivement posé lorsque l’on observera une régression des lésions présentes au niveau des villosités intestinales et/ou la disparition des symptômes cliniques à la suite d’un régime sans gluten.

Les traitements de la maladie cœliaque

Aucun traitement médicamenteux n’existe pour traiter la maladie cœliaque. Du fait de
l’intolérance au gluten causée par cette pathologie, le seul traitement est une éviction totale du gluten en adoptant un régime sans gluten (RSG) strict et pour toujours.

>> Un membre Carenity nous parle de son régime sans gluten, sans sucre et sans lactose

Cette mesure permet d’éviter l’apparition des symptômes liés à la maladie.

L’arrêt total du gluten peut être délicat car le gluten se trouve dans un grand nombre d’aliments. En voici quelques exemples :

- Pain à base de farine de blé, d’orge, d’épeautre, de seigle…
- Viennoiseries ou pâtisseries
- Pâtes
- Sauces faites à base de farine de blé (béchamel, roux, crème anglaise, crème pâtissière…)
- Bières

Le gluten peut être remplacé par le riz, le maïs, la pomme de terre ou encore le sarrasin.

Du fait de la complexité d’arrêter toute forme de gluten, pensez à demander conseil à votre médecin. Vous pouvez également consulter une diététicienne qui vous aidera à mieux savoir quels aliments vous pouvez manger et lesquels sont déconseillés.

La communauté Maladie coeliaque

Répartition des 175 membres sur Carenity

Moyenne d'âge de nos patients

Répartition géographique de nos patients


Maladie coeliaque sur le forum

Forum
20/05/2019 à 11:21

Un membre a réagi à la discussion Quels sont les symptômes de la maladie coeliaque ?

Forum
18/05/2019 à 11:19

Un membre a réagi à la discussion Quels sont les symptômes de la maladie coeliaque ?

Voir le forum