«
»

Top

Cancer du sein : quel suivi après la maladie ?

Publié le 17 oct. 2022 • Par Claudia Lima

Le cancer du sein touche 1 femme sur 8. 
On sait aujourd’hui que le diagnostic à un stade précoce du cancer du sein aboutit à presque 90 % de guérison et permet de réduire le taux de mortalité de cette maladie. 
Une fois traitées, les femmes bénéficient d’une surveillance médicale sur plusieurs années indispensables pour leur santé. 

Quel est le suivi après le cancer du sein ? En quoi consiste-t-il ? Combien de temps dure-t-il ?  

Vous souhaitez des réponses ? Lisez notre article ! 

Cancer du sein : quel suivi après la maladie ?

Le cancer du sein est le cancer le plus fréquent chez les femmes. Toutefois, son incidence et sa mortalité diminuent de plus en plus.  

Lorsque le cancer du sein est diagnostiqué chez une femme mais aussi chez un homme, un protocole thérapeutique est mis en place. Ces traitements peuvent être une radiothérapie, une chimiothérapie, une hormonothérapie et /ou une chirurgie. 

Comme pour tout cancer, le but des traitements est d’obtenir et de maintenir une rémission de celui-ci, c’est-à-dire, une diminution ou une disparition des signes et des symptômes de la maladie. La rémission est complète lorsque plus aucune cellule cancéreuse n’est décelable dans l’organisme. En revanche, la guérison est acquise lorsque la durée de la rémission est déclarée suffisante. 

À la fin de ces traitements, un accompagnement médical est instauré.

Pourquoi bénéficier d’un suivi médical après un cancer du sein ?  

Après un cancer du sein, une surveillance régulière est nécessaire pendant plusieurs années afin de s’assurer que celui-ci ne récidive pas. 

Ce suivi médical est proposé pour :  

  • Détecter le plus tôt possible des symptômes d'une éventuelle récidive du cancer du sein ou l'apparition d'un nouveau cancer dans le même sein, dans l'autre sein ou dans une autre région du corps, 
  • Détecter et traiter d'éventuels effets indésirables tardifs des traitements, 
  • Faire le point sur l’état de santé et sur les vaccinations (impossible à faire pendant une chimiothérapie et une thérapie ciblée et ce jusqu’à 6 mois après), 
  • Mettre en œuvre les soins de support nécessaires pour rétablir et/ou préserver au mieux la qualité de vie avec une gestion des conséquences physiques et psychologiques du cancer, 
  • Faciliter la réinsertion sociale et professionnelle. 
  • Détecter et prendre en charge les effets secondaires des traitements du cancer du sein vont permettre à l’équipe médicale d’accompagner au mieux la patiente et l’aider à reprendre et à reconstruire son quotidien.   

Combien de temps dure le suivi médical après un cancer du sein et qui l’effectue ? 

Selon le type de cancer, le calendrier de suivi est instauré au minimum sur une période de 5 ans et peut être poursuivi à vie. Le schéma de suivi doit être précisé dans un compte rendu de fin de traitement et remis au médecin traitant. 

Ce sont le médecin traitant, et l’équipe médicale référente qui ont effectué le traitement qui sont en charge de ce suivi. 

Le médecin traitant s’adapte à chaque situation, le calendrier n’est pas figé et le degré de gravité, ainsi que les risques de récidive diffèrent. 

Certaines caractéristiques du cancer permettent de détecter les risques qu'a ce cancer de récidiver. Les facteurs de risque de récidive sont de plusieurs facteurs comme l’âge, la taille de la tumeur, son histologie, le grade du cancer, etc. 

Quels sont les différents examens à effectuer pour le suivi après un cancer du sein ?  

En général, le suivi comprend :  

  1. Une consultation médicale tous les 6 mois pendant 5 ans, et ensuite une fois par an pendant plusieurs années ou à vie,  
  2. Une mammographie une fois par an, associée si nécessaire à une échographie mammaire,  
  3. Un examen gynécologique une fois par an. 

En cas d’anomalie à l’imagerie ou en cas de symptômes anormaux, des examens complémentaires sont prescrits. Les PET-Scan, les scanners et les scintigraphies ne sont pas nécessaires.  

Il est conseillé aux femmes de procéder à une autopalpation de leur poitrine durant le suivi et tout au long de leur vie. 

Il y a des femmes qui sont à risque élevé de récidive, celles qui ont développé un cancer du sein avant leur 35 ans ou celles dont le cancer du sein présente des mutations génétiques. Une IRM mammaire est à effectuer tous les ans. 

Les consultations avec le médecin sont les moments où il faut en profiter pour échanger sur les éventuels symptômes qui apparaissent, sur les effets secondaires tardifs des traitements, sur son état de santé physique, émotionnel et psychologique. Ainsi, en fonction des difficultés qui sont rencontrées, le médecin peut orienter vers des spécialistes supplémentaires tels que des psychologues, des kinésithérapeutes, des sexologues et des assistants sociaux entre autres. 

Depuis l’arrêté du 24 décembre 2020, les patients suivis pour un cancer peuvent bénéficier d’un ensemble de bilans et de consultations dans le cadre du parcours de soins global après le traitement d’un cancer. 

Comment avoir un bon suivi médical après un cancer du sein ?  

Des recommandations ont été établies pour assurer le bon suivi médical de son cancer du sein.  

Il y a 7 conseils à suivre :  

  • Suivre scrupuleusement les traitements prescrits,  
  • Veillez à respecter le rythme des consultations et des examens convenus avec le médecin traitant, l’équipe soignante et les autres intervenants,  
  • Ne pas hésiter à poser des questions aux professionnels, être acteur de sa maladie et de sa guérison, préparer en amont ses consultations, 
  • S’informer sur la maladie, les traitements et les effets indésirables éventuels pour mieux les comprendre,  
  • Parler à son médecin des symptômes de ménopause précoce (bouffées de chaleur, sècheresse vaginale), certains traitements en sont responsables,  
  • Signaler tout symptôme nouveau qui paraît anormal afin de détecter au plus tôt une éventuelle récidive ou des effets secondaires des traitements,  
  • Identifier les douleurs pour qu'elles soient mieux soulagées. 

Quelle vie après un cancer du sein ?  

La phase de récupération suit l’arrêt des traitements. L’impact émotionnel est fort et plusieurs nouvelles difficultés peuvent faire leur apparition telles que l’anxiété, des troubles cognitifs, des problèmes de fertilité, une baisse de l’estime de soi, des problèmes de nutrition, etc.  

La présence des proches et des amis est très bénéfique pour être soutenu durant cette période. Le soutien psychologique est essentiel et de nouvelles habitudes de vie sont à mettre en place. Il faut garder une bonne hygiène de vie et lutter contre les facteurs de risque de récidive.  

Il existe des dispositifs comme l’assistance sociale et la MDPH pour être accompagné et informé. Et aussi de nombreuses associations pour les patients atteints d’un cancer d’un cancer, telles que :  

La survie au cancer du sein s’est nettement améliorée depuis plusieurs décennies. Cette amélioration est liée d’une part, à une plus grande précocité des diagnostics (politique de dépistage, nouvelles pratiques et techniques diagnostiques) et, d’autre part, aux progrès thérapeutiques de ces dernières années. 


Cet article vous a plu ?

Cliquez sur j’aime ou partagez votre ressenti et vos interrogations avec la communauté en commentaire ci-dessous !

Prenez soin de vous ! 
11
avatar Claudia Lima

Auteur : Claudia Lima, Rédactrice Santé

Claudia est créatrice de contenus chez Carenity, elle est spécialisée dans la rédaction d’articles santé.

Claudia est titulaire d’un Executive MBA en Direction Commerciale et Marketing et continue de se... >> En savoir plus

Qui a revu : Hela Ammar, Pharmacienne data scientist

Hela est docteur en pharmacie et diplômée du mastère spécialisé en Management Pharmaceutique et des Biotechnologies de l'ESCP Business School. Au travers de ses différentes expériences, Hela a acquis une vision... >> En savoir plus

Commentaires

Vous aimerez aussi

Voir le témoignage
Le diagnostic du cancer du sein raconté par les membres Carenity

Cancer du sein

Le diagnostic du cancer du sein raconté par les membres Carenity

Lire l'article
Cancer et alimentation : les conseils d’une diététicienne (1/2)

Cancer du sein

Cancer et alimentation : les conseils d’une diététicienne (1/2)

Lire l'article

Discussions les plus commentées

Fiche maladie