«
»

Top

Les métastases d’un cancer : qu'est-ce que c’est ?

Publié le 12 sept. 2022 • Par Claudia Lima

Le cancer est la deuxième cause de mortalité dans les pays de l’Union Européenne après les maladies cardiovasculaires. 
En 2018, on estime que plus de 382 000 nouveaux cas de cancer ont été diagnostiqués en France. Environ 40% de l’ensemble des cancers sont évitables. 
Un cancer qui se développe dans une autre partie du corps est appelé cancer métastatique.  

Qu’est-ce qu’une métastase ? Quels sont leurs symptômes ? Comment les diagnostiquer et les traiter ? Peut-on vivre avec des métastases ?  

Vous souhaitez des réponses ? Lisez notre article ! 

Les métastases d’un cancer : qu'est-ce que c’est ?

Qu’est-ce qu’une métastase ? 

Le cancer est une maladie provoquée par la transformation de cellules qui deviennent anormales et prolifèrent de façon excessive. Ces cellules forment une masse que l’on appelle tumeur maligne.  

Une cellule cancéreuse peut grandir, se diviser et se répandre dans les tissus ou les structures qui l'entourent. Elle peut également se propager dans d’autres organes.  

Lorsque les cellules cancéreuses d'une première tumeur (ou tumeur primaire) migrent par les vaisseaux lymphatiques ou les vaisseaux sanguins dans une autre partie du corps et s’installent en formant une nouvelle tumeur, on parle de métastase et de tumeur secondaire.  

Les métastases se développent le plus souvent dans les poumons, le foie, les os et le cerveau. Toutefois, peu importe où elle est située, la tumeur maligne est toujours définie par son tissu d'origine. Un cancer du poumon qui s’étend aux os ne devient pas un cancer des os, c’est toujours un cancer du poumon. Les métastases sont des localisations secondaires de la tumeur

Le risque de développer des métastases dépend des particularités de la première tumeur. Plusieurs éléments sont à prendre en compte : le type de cancer, la taille de la tumeur et son emplacement, sa rapidité de développement, la probabilité qu'elle se propage et depuis combien de temps elle est présente dans le corps.  

Presque tous les cancers peuvent devenir des cancers métastatiques sauf certains cancers de la peau. Chaque type de cancer est lié à une métastase préférentielle. Par exemple : le cancer du poumon métastase le plus souvent vers les ganglions alors que le cancer du sein métastase vers les os ou les poumons. 

Quels sont les symptômes des métastases ? Comment les diagnostiquer ?  

Les symptômes des métastases sont différents selon l’organe atteint. Elles peuvent se développer très rapidement ou plusieurs années après le diagnostic initial. Certains cancers ne métastasent jamais, certains cancers métastasent beaucoup. 

Les métastases sont de plusieurs types et les symptômes générés sont liés à l’organe colonisé par les cellules cancéreuses :  

  • Métastases osseuses : symptômes de douleurs au niveau des os, des fractures, de tassements des vertèbres et/ou une hypercalcémie, 
  • Métastases cérébrales : symptômes très variés selon la région du cerveau qui est touchée avec des nausées, des vomissements, des vertiges, des troubles de la concentration, des faiblesses musculaires et/ou une hémiplégie, 
  • Métastases pulmonaires : symptômes de douleur, de toux persistante, d’essoufflement, de gêne respiratoire et/ou de crachats de sang, 
  • Métastases hépatiques : symptômes de lourdeur et de douleurs au niveau du foie, de fièvre et/ou de jaunisse. 

D’autres signes peuvent faire penser à l’évolution d’un cancer primaire vers un cancer métastasé : une fatigue, des douleurs, une perte d’appétit, des maux de tête, des sautes d’humeur et des saignements anormaux entre autres.  

Un cancer peut devenir métastatique et être diagnostiqué à 3 étapes différentes :  

  • Au moment de la découverte de la première tumeur, au cours du bilan d’extension qui est effectué pour recenser les organes touchés, ce sont des métastases synchrones,  
  • Plusieurs mois ou années plus tard, quand les cellules cancéreuses touchent un autre organe alors que la tumeur initiale a été traitée, ce sont des métastases métachrones,  
  • Au moment de la recherche de l’origine de symptômes provoqués par les métastases. 

Pour diagnostiquer les métastases, plusieurs examens peuvent être réalisés : un examen clinique, des examens biologiques (sanguin et urinaire), des examens d’imagerie (échographie, scanner, radiographie, scintigraphie, TEP scan) et aussi, une étude des marqueurs tumoraux.  

Les techniques d’imagerie médicale permettent d’explorer les organes atteints d’un cancer ou les métastases mais c’est la biopsie qui va en réalité confirmer la présence de cellules tumorales.  

Dans la réalité, il est difficile de diagnostiquer précocement les métastases, en effet, pour le cas d’un patient en rémission par exemple, il n’y a pas d’examen systématique, de ce fait, si les cellules cancéreuses sont endormies, elles peuvent être détectées trop tard.  

Comment traiter les métastases ?  

Le traitement d’un cancer au stade métastatique va dépendre de la localisation et des caractéristiques de la ou des nouvelles tumeurs. En général, au cours du traitement de la tumeur primaire, un traitement adjuvant est administré, c’est une sécurité pour prévenir les métastases et le risque de récidive (réapparition d’un cancer au même endroit). 

Les métastases conservent les caractéristiques de la tumeur primaire, ainsi leur traitement va reposer sur les mêmes stratégies thérapeutiques que celles utilisées pour la prise en charge de la tumeur initiale. Lorsque c’est possible, certaines métastases peuvent être retirées par chirurgie de résection (opération qui consiste à retirer tout ou partie d’un organe ou d’un tissu). 

Pour bloquer la prolifération des cellules de la tumeur, il peut y avoir des traitements de chimiothérapie, d’hormonothérapie et des thérapies ciblées. Il est possible d’agir sur le système immunitaire du patient avec une immunothérapie

En cas de métastases au cerveau, il ne peut y avoir qu’un traitement de radiothérapie ou une intervention chirurgicale pour retirer la tumeur.  

En cas de métastases osseuses, on peut faire une cimentoplastie, il s’agit d’une injection de ciment dans l’os ou dans la vertèbre pour les consolider et réduire la douleur. 

Peut-on vivre avec des métastases ?  

En général, les cancers métastatiques évoluent plus rapidement que le cancer primitif, ce sont des cancers complexes et les cellules résistent aux traitements.  

Si l’atteinte d’un organe et l’extension de la tumeur sont importantes, le pronostic vital peut être engagé. On parle alors de cancer généralisé ou de cancer de stade 4

Cependant, grâce aux nouvelles technologies, il y a eu une amélioration de la durée de vie des patients dans certains types de cancer tels que le cancer du poumon, le mélanome et le cancer du sein de type HER2.  

Aujourd’hui, il est rare de guérir des métastases. La maladie n’est pas curable mais elle est traitable et des patients peuvent vivre longtemps avec des métastases. Les différents traitements et les opérations chirurgicales peuvent faire régresser les métastases et en limiter leurs complications. 

Beaucoup de patients vivent avec des thérapies en continu. La prise en charge de la douleur et les soins de support sont des éléments clés dans l’accompagnement des malades et leur qualité de vie.


Les mécanismes du processus métastatique sont mal connus, la prolifération des cellules cancéreuses issues de la tumeur primaire peut survenir très précocement tandis que certaines de ces cellules peuvent rester endormies sans que l’on ne sache trop pourquoi.  

L’essentiel de la recherche aujourd’hui est concentré sur la détection de manière précoce des cellules associées à un mauvais pronostic. Une étape est franchie et donne de l’espoir : des scientifiques sont capables de détecter des cellules cancéreuses circulantes, ce qui amène à déclencher rapidement un traitement ciblé et empêcher que les cellules ne se développent ailleurs.  

 
Cet article vous a plu ?    

Cliquez sur j’aime ou partagez votre ressenti et vos interrogations avec la communauté en commentaire ci-dessous !    

Prenez soin de vous ! 
40
avatar Claudia Lima

Auteur : Claudia Lima, Rédactrice Santé

Claudia est créatrice de contenus chez Carenity, elle est spécialisée dans la rédaction d’articles santé.

Claudia est titulaire d’un Executive MBA en Direction Commerciale et Marketing et continue de se... >> En savoir plus

4 commentaires


gigite
le 12/09/2022

Cancer sein metastatique depuis 2018 actuellement e remission


Phil64
le 12/09/2022

Bonjour Claudia !

Article simple et clair. J'ajouterais que la métastase est la différence essentielle entre le cancer, tumeur maligne, et la tumeur bénigne, qui est une masse formée par la prolifération de cellules tumorales qui restent ensemble, accollées les unes aux autres : elles sont incapables de migrer dans d'autres parties du corps. Les tumeurs dites bénignes, ainsi que les cancers, peuvent cependant être dangereuses en fonction de leur emplacement, en comprimant les vaisseaux, nerfs et autres organes environnants.

Cordialement,

Philippe


Claudia.L • Animatrice de communauté
le 12/09/2022

Bonjour @Phil64,

Merci de votre commentaire, un petit bug empêchait le reste de l'article d'être complètement publié. problème résolu et maintenant un article un peu plus long...

Belle journée,

Claudia


MadameDo
le 15/09/2022

Article très bien rédigé et très clair.Bravo.

Vous aimerez aussi

Qu’est-ce que l’hormonothérapie ?

Cancer

Qu’est-ce que l’hormonothérapie ?

Lire l'article
Journée mondiale contre le cancer : tous concernés !

Adamantinome
Astrocytome
Cancer
Cancer colorectal
Cancer de l'anus
Cancer de l'endomètre
Cancer de l'estomac
Cancer de l'oesophage
Cancer de l'ovaire
Cancer de la gorge
Cancer de la langue
Cancer de la parotide
Cancer de la peau
Cancer de la plèvre
Cancer de la prostate
Cancer de la thyroïde
Cancer de la vésicule biliaire
Cancer de la vessie
Cancer de la vulve
Cancer des os
Cancer du col de l'utérus
Cancer du foie
Cancer du larynx
Cancer du palais
Cancer du pancréas
Cancer du poumon
Cancer du poumon à petites cellules
Cancer du rein
Cancer du sein
Cancer du testicule
Cancer du Thymus
Cancer endocrinien
Carcinome basocellulaire
Carcinome épidermoïde de la tête et du cou
Carcinome épidermoïde du palais
Carcinome papillaire de la thyroïde
Leucémie
Leucémie myéloide chronique
Lymphome à cellules du manteau
Lymphome anaplasique à grandes cellules
Lymphome cutané
Lymphome de Hodgkin
Lymphome diffus à grandes cellules B
Lymphome folliculaire
Lymphome non hodgkinien
Lymphome T cutané
Macroglobulinémie de Waldenstrom
Mastocytose systémique
Mésothéliome
Myélome multiple
Néoplasie endocrinienne multiple
Néphroblastome
Ostéosarcome
Phéochromocytome
Sarcome d'Ewing
Sarcome de Kaposi
Syndrome de Sézary
Tumeur au cerveau
Tumeur de Merkel
Tumeur gliale
Tumeur maligne de la trompe
Tumeur neuroendocrine
Tumeur neuroendocrine entéropancréatique
Tumeur osseuse rare
Tumeur péritonéale primaire
Tumeur rhabdoide
Tumeur stromale gastro-intestinale

Journée mondiale contre le cancer : tous concernés !

Lire l'article
Immunothérapie : le Prix Nobel de médecine pour deux chercheurs

Adamantinome
Astrocytome
Cancer
Cancer colorectal
Cancer de l'anus
Cancer de l'endomètre
Cancer de l'estomac
Cancer de l'oesophage
Cancer de l'ovaire
Cancer de la gorge
Cancer de la langue
Cancer de la parotide
Cancer de la peau
Cancer de la plèvre
Cancer de la prostate
Cancer de la thyroïde
Cancer de la vésicule biliaire
Cancer de la vessie
Cancer de la vulve
Cancer des os
Cancer du col de l'utérus
Cancer du foie
Cancer du larynx
Cancer du palais
Cancer du pancréas
Cancer du poumon
Cancer du poumon à petites cellules
Cancer du rein
Cancer du sein
Cancer du testicule
Cancer du Thymus
Cancer endocrinien
Carcinome basocellulaire
Carcinome épidermoïde de la tête et du cou
Carcinome épidermoïde du palais
Carcinome papillaire de la thyroïde
Leucémie
Leucémie myéloide chronique
Lymphome à cellules du manteau
Lymphome anaplasique à grandes cellules
Lymphome cutané
Lymphome de Hodgkin
Lymphome diffus à grandes cellules B
Lymphome folliculaire
Lymphome non hodgkinien
Lymphome T cutané
Macroglobulinémie de Waldenstrom
Mastocytose systémique
Mésothéliome
Myélome multiple
Néoplasie endocrinienne multiple
Néphroblastome
Ostéosarcome
Phéochromocytome
Sarcome d'Ewing
Sarcome de Kaposi
Syndrome de Sézary
Tumeur au cerveau
Tumeur de Merkel
Tumeur gliale
Tumeur maligne de la trompe
Tumeur neuroendocrine
Tumeur neuroendocrine entéropancréatique
Tumeur osseuse rare
Tumeur péritonéale primaire
Tumeur rhabdoide
Tumeur stromale gastro-intestinale

Immunothérapie : le Prix Nobel de médecine pour deux chercheurs

Lire l'article
Cancer colorectal : 2 millions de Français se sont fait dépister

Cancer colorectal

Cancer colorectal : 2 millions de Français se sont fait dépister

Lire l'article

Discussions les plus commentées

Fiches maladies