Vivre avec le cancer du rein

Vivre avec le cancer du rein au quotidien

Le fait de vivre avec le cancer du rein chaque jour dépend de plusieurs facteurs. Le quotidien du patient évoluera ou non, en fonction de son état de santé et du stade du cancer. Le patient doit recevoir le soutien de sa famille et de son cercle d’amis.
 

Vivre avec un cancer asymptomatique

Le cancer du rein est asymptomatique (sans signe apparent) pendant un certain temps. Les personnes atteintes du cancer du rein vivent normalement, tant que la tumeur reste à un stade peu avancé. D’ailleurs à ce stade, le malade ne sait généralement pas qu’il a contracté un cancer rénal.

 

S’accommoder des symptômes au quotidien

Lorsque les symptômes se manifestent, la tumeur s’est alors développée dans les tissus du rein. Voici quelques conseils pour vivre avec la maladie :
- Adopter un mode de vie plus sain au quotidien : mode de vie actif et alimentation riche en fruits et légumes frais.
- S’informer pour comprendre la maladie
- Accepter la maladie pour pouvoir ensuite focaliser son esprit sur des sujets plus positifs. Pour cela, le malade doit se faire aider en parlant de la maladie avec : ses proches, une association (groupe de partage et de soutien), un professionnel (psychologue) et également le réseau social Carenity.
 

Le pronostic vital du cancer du rein

Le pronostic du cancer du rein est effectué par le médecin. Il jugera de la nuisance du cancer et de son niveau de résistance aux traitements. Il observe pour cela l’état de santé du patient et l’évolution du cancer.

Vivre avec un seul rein

Certains malades du cancer du rein reçoivent une néphrectomie totale (ablation d’un rein). Pourtant, de nombreuses personnes vivent avec un seul rein depuis la naissance ou suite à un accident. L’insuffisance rénale ne semble pas plus fréquente chez ces personnes. Le patient et le médecin doivent échanger sur le sujet.