Causes et facteur de risques du cancer du col de l'utérus

Les facteurs de risque du cancer du col de l’utérus augmentent les probabilités de développer le cancer, mais ces facteurs de risque ne sont pas systématiquement précurseurs du cancer du col de l’utérus.

/static/themes-v3/default/images/default/info/maladie/intro.jpg?1516194360

Dans quatre cas sur cinq, les apparitions du cancer du col de l’utérus sont liées à des maladies sexuellement transmissibles, comme l’herpès génital ainsi qu’environ 60 papillomavirus humains qui causent souvent des condylomes génitaux. Cependant, beaucoup de femmes qui ont une de ces maladies sexuellement transmissibles ne développent pas de cancer du col de l’utérus, alors qu’à l’inverse, des femmes qui n’ont jamais eu d’infection de ce type développent un cancer du col de l’utérus.

Le risque de développer le cancer du col de l’utérus augmente avec l’âge jusqu’à 40 ans, puis devient assez stable. Néanmoins, les femmes de tous âges ayant déjà eu des rapports sexuels non protégés peuvent être à risque. Cependant, le risque est majeur pour les femmes qui ont :
- commencé à avoir des rapports sexuels avant 18 ans,
- eu, ou ont encore de nombreux partenaires sexuels,
- eu plusieurs grossesses,
- un passé de maladies sexuellement transmissibles.

Les femmes qui présentent un ou plusieurs de ces critères ont un risque majeur de développer un cancer du col de l’utérus.

Autres facteurs de risque du cancer du col de l'utérus

La structure génétique ainsi que d’autres facteurs, font aussi partie de l’interaction complexe à l’origine du cancer du col de l’utérus.

Un des facteurs de risque le plus important est le tabagisme : en effet, les femmes qui fument ont plus de risque de développer le cancer du col de l’utérus.

Les femmes ayant un système immunitaire gravement inhibé par d’autres maladies, par des traitements lourds ou encore des transplantations d’organes, sont plus vulnérables au cancer du col de l’utérus.

Tout comme les femmes dont la mère a pris du Diéthylstilbestrol (DES) durant sa grossesse ; le DES est un médicament qui était prescrit par le passé pour prévenir les fausses couches, mais n’est désormais plus commercialisé.

Les femmes souffrant d'obésité ou celles qui utilisent la pilule contraceptive peuvent aussi courir un risque légèrement supérieur à la normale de développer un cancer du col de l’utérus.

Dernière mise à jour : 17/09/2018

avatar Équipe éditoriale Carenity

Auteur : Équipe éditoriale Carenity, Rédaction

L'équipe éditoriale de Carenity est composée de rédacteurs expérimentés et spécialistes du domaine de la santé qui ont pour objectif de proposer une information impartiale et de qualité. Nos contenus éditoriaux sont... >> En savoir plus

Actualité - Cancer du col de l'utérus