KEYTRUDA (PEMBROLIZUMAB) : Avis et témoignages de patients

/static/themes-v3/default/images/default/opinion/traitement/intro.jpg?1564492295

Indications du médicament

KEYTRUDA est indiqué en monothérapie dans le traitement des patients adultes atteints d’un mélanome avancé (non résécable ou métastatique).

KEYTRUDA est indiqué en monothérapie dans le traitement adjuvant des patients adultes atteints d’un mélanome de stade III avec atteinte ganglionnaire, ayant eu une résection complète.

KEYTRUDA est indiqué en monothérapie dans le traitement de première ligne des patients adultes atteints d’un cancer bronchique non à petites cellules (CBNPC) métastatique dont les tumeurs expriment PD-L1 avec un score de proportion tumorale (TPS) ≥ 50 %, sans mutations tumorales d’EGFR ou d’ALK.

KEYTRUDA, en association à une chimiothérapie pemetrexed et sel de platine, est indiqué dans le traitement de première ligne des patients adultes atteints de CBNPC métastatique non-épidermoïde dont les tumeurs ne présentent pas de mutations d’EGFR ou d’ALK.

KEYTRUDA est indiqué en monothérapie dans le traitement des patients adultes atteints de CBNPC localement avancé ou métastatique dont les tumeurs expriment PD-L1 avec un TPS ≥ 1 %, et ayant reçu au moins une chimiothérapie antérieure. Les patients présentant des mutations tumorales d’EGFR ou d’ALK doivent également avoir reçu une thérapie ciblée avant de recevoir KEYTRUDA.

KEYTRUDA est indiqué en monothérapie dans le traitement des patients adultes atteints d’un lymphome de Hodgkin classique (LHc) en rechute ou réfractaire après échec d’une greffe de cellules souches (GCS) autologue et d’un traitement par brentuximab vedotin (BV), ou inéligibles à une greffe et après échec d’un traitement par BV.

KEYTRUDA est indiqué en monothérapie dans le traitement des patients adultes atteints d’un carcinome urothélial localement avancé ou métastatique ayant reçu une chimiothérapie antérieure à base de sels de platine.

KEYTRUDA est indiqué en monothérapie dans le traitement des patients adultes atteints d’un carcinome urothélial localement avancé ou métastatique inéligibles à une chimiothérapie à base de cisplatine et dont les tumeurs expriment PD-L1 avec un score positif combiné (CPS) ≥ 10.

KEYTRUDA est indiqué en monothérapie dans le traitement des patients adultes atteints d’un carcinome épidermoïde de la tête et du cou (HNSCC) récidivant ou métastatique dont les tumeurs expriment PD-L1 avec un TPS ≥ 50 % et en progression pendant ou après une chimiothérapie à base de sels de platine.

Voie d'administration : Injectable
Molécule : PEMBROLIZUMAB

L'avis des patients sur KEYTRUDA

En résumé

Niveau de satisfaction général : 8.56/10 En savoir plus

Efficacité du traitement : 8.56/10 En savoir plus

Simplicité de la prise : 9.00/10 En savoir plus

Respect de la prise du traitement : 9.22/10 En savoir plus

Effets indésirables perçus : 3.78/10 En savoir plus

Amélioration de la qualité de vie : 8.44/10 En savoir plus

1 = Pas du tout satisfait
10 = Extrêmement satisfait

1 = Pas du tout satisfait
10 = Extrêmement satisfait

1 = Pas du tout satisfait
10 = Extrêmement satisfait

1 = Jamais
10 = Toujours

1 = Pas du tout important
10 = Extrêmement important

1 = Pas du tout satisfait
10 = Extrêmement satisfait

Conseils et astuces de la communauté


avatar
Anouk91
le 06/04/2021

Bonjour,  je suis suivi pour un cancer du poumon depuis 7ans. arret de la chimio +  radiothérapie récidive. Maintenant mon traitement c'est de l'immunothérapie ( Nivolumab) j'ai ce traitement tous les  trois semaines et tout va bien.

Votre commentaire


avatar
Pdunik
le 13/02/2021

Sous Keytruda depuis mars 2020 pour adenocarcinome bronchitteux metastasé d'emblée sur ganglions, os, surrenales, etc, etc  etc. Quasiment aucun effet secondaire. Remis sur pieds en 80 jours. Reprise du sport en novembre et du travail en janvier. Radiothérapie à partir de mars en complément car de nouvelles lésions sont apparues.

Votre commentaire


avatar
capet771
le 16/11/2020

bonjour, keytruda (immunothérapie toutes les 3 semaines, essais double doses 2 fois catastrophiques) pendant 2 ans pour cancer médiastin (poumon), masse partie. Effets indésirables: prise de poids, douleurs intestinales fréquentes et invalidants, sècheresse cutanée, douleurs musculaires...                                                                                                                       Je me pose la question si ce traitement ne m a pas induit une granulomatose maintenant...                                                    moral et anxiété en berne                                                                                                                                                                              Je serais heureux de corespondre avec des "cas similaires"                            Pierre

Votre commentaire


avatar
Mika43
le 22/06/2020

Bonjour, je suis sous Keytruda depuis un an à double dose toutes les six semaines, ce traitement m'est très efficace (réduction de 50% des lésions primitives, 30% des métastases surrénales et osseuses), les effets secondaires sont de moins en moins forts au fur et à mesure des injections : fatigue, prurit et légers vertiges les jours qui suivent l'injection...

Votre commentaire


avatar
le 01/02/2020

bonsoir , 

je dois recevoir le traitement par keytruda et j avoue qu en lisant les effets secondaires cela me fait un peu peur quand meme..

Votre commentaire


avatar
Nellou
le 09/01/2020

Apres 3 perfusions de ketruda je n avais plus de tumeur encore quelques cellules qui m ont occasionnée une tamponnade .traitement continué encore 14 mois puis arret...accrochez vous rien de comparable avec la chimio et ca marche!

Votre commentaire


avatar
Marineland
le 03/01/2020

Tres fatiguée après la 2 ème injection a voir les suivantes .courbatures membres inférieurs. 

Votre commentaire


avatar
Nellou
le 09/05/2019

Bonjour.a part des démangeaisons sur tout le corps.une prise de poids et un mauvais sommeil tout va bien.rien de comparable avec la chimio.

Apres 16 mois de KETRUDA je suis en rémission complete. Mon traitement a été arreté en mai. Depuis controle tous les 3 mois.

Votre commentaire


avatar
Cesaretoile
le 26/09/2018

Bonjour ça fait que trois semaines que l on me l injecte. Je suis très fatiguée avec. J'ai des courbatures dans les jambes et les bras. C'est de l immunothérapie c'est pour booster le système immunitaire. On va attendre un peu et je vous redonnerai mon avis. 

Votre commentaire

Cartes des membres utilisant KEYTRUDA

Maladies associées au médicament

Fiche Maladie

Cancer de la peau

Voir la fiche
Fiche Maladie

Lymphome non hodgkinien

Voir la fiche