/static/themes-v3/default/images/default/home/bg-generic.jpg?1516194360

Patients Troubles du comportement / Maladies mentales

7 réponses

102 lectures

Sujet de la discussion

Membre Carenity
Posté le

 Dernier livre de Guy Banni :

CHANTAL, MON MEILLEUR MÉDICAMENT DEPUIS 1973 

L’auteur rend public dans ce livre en dix tomes tous pour adultes l’essentiel de son journal intime qu’il a tenu de 1962 date de ses premiers soins en psychiatrie à 2019 date de la fin de ses écrits. Dans celui-ci vous y découvrirez ce qu’ont été son blocage psychologique vis-à-vis du sexe opposé (1962-1972), ses délires, hallucinations, troubles de l’humeur (1966-1967), ses traitements psychologiques et médicamenteux, les abus divers dont il a été victime de la part de certains psys. Mais aussi son avis sur les causes véritables de ses troubles et sur les raisons véritables de la guérison de ceux-ci, le viol, la prostitution, le féminisme, la politique, etc. Même s’il ne prend aucun médicament ou même s’il ne prend que seulement 2 ½ mg par jour de son antipsychotique (aripiprazole) alors que la dose recommandée en ambulatoire pour sa maladie par le laboratoire qui le fabrique est de 15 mg par jour, ni lui ni son entourage n’ont jamais constaté pour autant le moindre indice de rechute dans sa schizophrénie d’autrefois depuis au moins 2005 date du début de son sevrage de tous ses médicaments. Guy Banni est né en 1945 à Paris de parents de la classe ouvrière. Il a travaillé comme employé de banque de 1965 à 1997 alors qu’il était aussi bien abruti que suicidaire du fait des effets iatrogènes de ses neuroleptiques (dont notamment l’halopéridol 2‰ à la dose de 100 gouttes par jour) ou de ses antipsychotiques (dont notamment l’olanzapine à la dose d’un comprimé de 10 mg par jour). Il est marié sans enfant à Chantal depuis août 1973. Il l’avait connue en avril 1973 à la suite d’une petite annonce qu’il avait alors passée dans un journal féminin dans le but de se marier et l’avait choisie parmi d’autres candidates parce qu’elle était secrétaire médicale. La mère de celle-ci a vécu sous leur toit de 1976 à 2006. Pour lui ce sont les jeunes prostituées sexy de luxe auxquelles il a eu régulièrement affaire de 1965 à 1972 qui sont effectivement à l’origine de la guérison de tous ses troubles. Mais, toujours pour lui, ce qui lui a permis ensuite de parfaire sa santé mentale ce sont ses écrits à son ancienne psychiatre psychanalyste et à son ancienne assistante sociale de 2002 à 2012 et surtout l’amour véritable de sa femme. Ce livre s’adresse à toutes les personnes concernées par la psychiatrie.

Début de la discussion - 15/06/2019

Journal de ma santé mentale
Membre Carenity
Posté le

???????? Qu,est ce ça va vient faire ici... une promotion pour ses livres ? 

Journal de ma santé mentale
1

Membre Carenity • Animatrice de communauté
Posté le

@pseudo-masqué nous laissons les membres qui publient des livres en informer les autres membres du forum, tant que l'information n'est pas donnée de manière répétitive ou agaçante pour les membres. Au contraire, cela peut en intéresser beaucoup !

Bonne journée à vous,

Louise

Journal de ma santé mentale
Membre Carenity
Posté le

@pseudo-masqué @Sérénité77 

Je n’apprécie pas beaucoup Sérénité77 votre réflexion qui n’est en réalité qu’une demande de censure de mon message pour que les visiteurs de ce forum n’est pas connaissance de la publication de mon livre et donc ainsi de son contenu. Celui-ci sous des titres différents successifs dont certains ont été indiqués autrefois par moi sur ce forum a été gratuit sur Internet pendant plus de dix ans jusqu’à début 2019. Mais bien que mon but n’ait toujours été que d’être utile du fait de mes bons résultats thérapeutiques la réalité d’Internet c’est que s’y expriment aussi des agressifs, des malsains, des pervers, etc. dont le but n’est que de faire du mal à autrui uniquement pour jouir ainsi de leur plaisir à faire leur mal. Pouvez-vous me dire : en quoi le contenu de mon livre qui s’adresse notamment aux visiteurs de ce forum vous dérange-t-il tant que ça ? qu’y-a-t-il éventuellement de malhonnête de ma part dans celui-ci ? ce n’est qu’après un examen par les juristes d’Amazon que celui-ci a été validé et cela même aussi après toute nouvelle modification de ma part de celui-ci.

Journal de ma santé mentale
Membre Carenity
Posté le

 Hooo un livre ! Il retrace ta vie @pseudo-masqué‍ ? Cela m'intéresserai peut être. Si c'est pour mieux comprendre certains parcours c'est super ! 

Journal de ma santé mentale
Membre Carenity
Posté le

@pseudo-masqué 

Oui, ce livre relate bien ma biographie. Il aurait pu s’intituler aussi : « Mon parcours psychiatrique » car celui-ci a pratiquement occupé toute ma vie de ma naissance jusqu’à toujours actuellement. Je ne vous conseille pas d’acheter tout de suite le livre en entier (les dix tomes) mais en réalité que son extrait seulement qui n’est pas très cher et par lequel vous pourrez voir si mon histoire retient bien votre attention. Prochainement je ferai un article pour www.carenity.com qui devrait s’intituler : « Psychiatrie : l’écriture thérapeutique c’est quoi ? » où je témoignerai justement de mon expérience à ce sujet. Mais je tiens déjà à vous préciser tout de suite ceci : quelle que soit la méthode psychothérapique que vous utilisez les résultats thérapeutiques auxquels vous comptez aboutir grâce à celle-ci ne dépendent jamais, à mon avis, que de celle-ci, exclusivement. Les gens que l’on rencontre dans la vie ça compte à mon avis tout autant que n’importe quelle psychothérapie : certains de ceux-ci peuvent très bien vous détruire par exemple à la suite d’un choc affectif avec eux et c’est ce qui déclenche alors bien souvent les maladies mentales à l’âge adulte mais certains autres de ceux-ci grâce à leur amour véritable pour vous peuvent aussi vous permettre de vous reconstruire complètement et définitivement.

Journal de ma santé mentale
Membre Carenity
Posté le

Je suis totalement d'accord avec toi sur ces points. Lorsque tu parles d'écriture thérapeutique, c'est écrire pour se libérer, pour mieux se comprendre et comprendre les autres ou autre chose, un parcours plus... Je ne sais pas, guidé ? Non parce que par expérience l'art a  toujours été un élément très utile. J'écris et fais de la musique et c'est des moments où je sors mes émotions tout en me déconnectant du monde pour arriver vers un "ailleurs".

Non ça m'intéresse car je t'avouerais que j'ai été un peu détruite par quelqu'un récemment à travers le traumatisme d'une agression et j'essaie par tous les moyens de calmer des symptômes dûs à une mémoire traumatique. 

J'essayerai d'acheter l'extrait lorsque je serais rentrée de vacances. Merci. Et j'ai hâte d'essayer de voire comment vous avez évoluer à travers ces parcours thérapeutiques.