https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/maladies-cardiovasculaires.jpg

Patients Maladies cardiovasculaires

1 réponse

24 lectures

Sujet de la discussion



Posté le

Bonjour à tous,


Je sais pas si ce sujet a déjà été écrit ou fait. C’est d’ailleurs la première fois je poste sur un forum mais j’ai un grand besoin de parler. Voilà j’ai 19 ans et mon papa en 2006 est tombé malade d’une cardiomyopathie dilaté. Il a donc été implanté d’un défibrillateur en 2008. J’avais 4 ans quand tout cela a commencé, mais parent mon jamais rien caché et m’a toujours dit que mon papa était malade avec des mots bien sûr pour une petite fille, j’allais d’ailleurs avec lui au cardiologue.


J’ai toujours grandi avec cette maladie mais en 2018 il a fait un petit malaise (rien de grave) devant mes yeux et c’est comme si je me rendais compte qu’il était malade, que je pouvais perdre mon papa.

Puis cela c’est accentué avec la Covid-19 mon papa étant quelqu’un à risque j’ai refusé toute sortie je n’acceptais plus de sortir par peur de le choper et que mon père finisse à  l’hôpital par ma faute.

Je vois mon père que le week-end car il est en déplacement le reste de la semaine. Je ne veux pas sortir car je sais que je peux le perdre et que j’ai peur de pas en profiter. Et de plus en plus j’ai peur je vis dans la maladie de mon papa depuis toute petite donc je devrais savoir gérer, mais je sais plus auriez-vous des solutions?


Voilà j’avais juste besoin d’en parler aussi à d'autres personnes extérieures et je me suis dit qu’un forum serait pas mal. Je sais pas si c’est la bonne approche ou pas. Merci d’avance d’avoir lu ceci

Début de la discussion - 21/09/2021

Vivre avec un proche malade


Posté le

@Lyly28-28 Bonsoir, vous êtes une jeune-fille pleine de sensibilité, d'amour filial, ce sont de belles qualités, mais vous êtes son enfant, pas celle qui doit porter ses souffrances.

Pas de chance, la vie l'a confronté tôt à la maladie et vous en avez subi les conséquences, mais la différence de génération, l'âge font aussi que la logique veut que les parents vieillissent et partent avant leurs enfants. Vous ne pouvez pas passer à côté de votre vie, ne pas vivre les belles années de votre jeunesse car l'ombre de papa malade plane. 

Quand vous vous retrouvez, profitez de ces moments bénis que vous avez craint de ne pas pas connaître. Mais entre temps, il vit sa vie, ça ne veut pas dire qu'il ne pense pas et n'aime pas sa famille, mais vous, vivez aussi votre vie.

Il n'y a pas de solution miracle, mais chacun est responsable de sa propre vie et d'en porter les désagréments aussi. Vous aurez encore des soucis personnels ou liés à des proches au fil des années et je trouverais bien dommage si vous n'aviez pas osé savourer les joies de votre vie. D'ailleurs, en parler à votre papa vous aiderait peut être, tous deux, lui donnerait à lui le bonheur, le réconfort de l'amour profond de sa fille, mais vous donnerait aussi son avis sur votre façon de le vivre.

En tant que parents et grands-parents, tous, ce que nous souhaitons le plus est le bonheur de nos enfants et petits-enfants et nous ne voudrions pas que nous voyant vieillir, nous voyant malades parfois ils se sentent des devoirs, des responsabilités. C'est la vie elle même qui fait tout.

Soyez une jeune-fille heureuse, votre papa en sera heureux, j'en suis sûre.

Discussions les plus commentées