Hémorragie cérébrale, à quoi m'attendre pour la suite ?

https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/accident-vasculaire-cerebral.jpg

Patients Accident vasculaire cérébral

Hémorragie cérébrale, à quoi m'attendre pour la suite ?


Posté le

bonjour; j ai fait un AVC. il y a 1 an et demi à 45 ANS. Je suis toujours hemiplegié, mais j ai pu reprendre le travail à mi-temps; este une grosse fatigue; la récupération est toujours lente et ce fait souvent dans un centre de rééduction;il faut surtout apprendre la patience

Hémorragie cérébrale, à quoi m'attendre pour la suite ?


Posté le

Bonjour, 

Quelle opération as-tu eu ? Merci de ta réponse 

Tarä 64

Hémorragie cérébrale, à quoi m'attendre pour la suite ?


Posté le

@So1302‍ 

Bonjour, j'ai été victime d'un AVC hémorragique (rupture de MAV) en décembre 2017.

Aujourd'hui, 1 an et demi après je continue de progresser, plus lentement mais je continue ! Je me bats tous les jours en essayant de faire un maximum d'activités même si cela m'est difficile, c'est en faisant cela qu'on s'aperçoit des petits progrès qui encouragent !

Au départ complètement hémiplégique, très touché sur la motricité de mon coté gauche mais pas affecté sur le plan cognitif. J'ai pu remarcher très vite mais difficilement et c'est d'ailleurs toujours difficile car j'ai mon pied gauche qui est presque inerte. La main et le bras sont revenus moins vite mais c'est la dessus que j'arrive mieux à sentir mes muscles et mes efforts. J'ai passé des heures sur les tables de bobat couché sur le dos, le bras posé sur la table et l'avant bras à la verticale pour essayer de réveiller mon triceps. J'arrivais à plier mon bras mais pas à l'étendre, aucune contraction du triceps. Je travaillais alors au freinage comme me l'avait conseillé mon kiné. Avec mon bras valide de plaçais mon avant bras déficient à la verticale et j'attendais qu'il tombe, alors j'essayais de le freiner, je le remettais à la verticale à nouveau et je recommençais. Des heures par jour à faire ça, jusqu'au jour où j'ai commencé à pouvoir le faire tomber moi même, c'est-à-dire que je commençais à le récupérer. Et puis petit à petit j'arrivais à le plier puis à le redresser. Il a fallu beaucoup de patience mais à essayer de sentir les sensations et les muscles j'ai réussi à le mobiliser à nouveau.

Je souffrais aussi par mal de spasticité, l'épaule était très douloureuse et j'avais beaucoup de mal à lever le bras. Là aussi l'exercice consistait à rester sur le dos, le bras à la verticale et faire de tout petits mouvements jusqu'à sentir les muscles qui intervenaient.

Aujourd'hui je refais de l'aviron, j'arrive à étendre complètement mon bras gauche. Je le positionne comme je veux, seuls les mouvements rapides et la coordination restent difficiles.

Je suis resté 9 mois en rééducation intensive et ce que j'en ai retenu c'est qu'il faut du temps, il faut s'en donner, ne pas brusquer les choses et être à l'écoute de son corps.

Patience, courage et persévérance !!

Hémorragie cérébrale, à quoi m'attendre pour la suite ?


Posté le

Bonjour à tous,

je viens de lire vos commentaires et je tiens à vous dire bon courage à tous. J'ai eu en avril, un accident cardio vasculaire d'un seul côté. Je rentrais chez moi un soir, après mon travail et au seuil de ma porte d'entrée de mon appartement, je me suis effondrée d'un seul coup. Heureusement, j'étais en train de parler à ce moment à une voisine. Elle a vu le côté de mon visage, changée. Elle a immédiatement appelé le cabinet médicale qui était au rez de chaussée. Le médecin a aussitôt appelé une ambulance. Je me situe au centre ville. Je ne me rappelle pas de tout mais je suis arrivée à la clinique en brancard au urgence. J'étais inconsciente. Je me suis réveillée avec un mal de crâne et du mal à parler. Je suis sortie de la clinique 2 jours ensuite. J'étais en observation. Je fais de l'acupuncture et cela m'a aidé. Progressivement mon visage a repris sa forme, j'arrive à parler malgré encore quelques difficultés à réagir. Je réagis différemment. Quand j'ai repris le travail, les collègues m'ont regardé et m'ont ignoré totalement avec indifférence et humiliation. Elles m'ont reproché de leur avoir laisser mon travail à faire. De plus, il y en a une qui m'a dit qu'elle s'en foutait de ce que j'ai eu. Bien sûr, ce n'est que verbale et pas devant les autres. Le matin, quand j'arrive de bonne heure ou en même temps qu'elle. Les autres arrivent une demie heure plus tard. Depuis, je vis dans la solitude et l'incompréhension. Je l'ai dit à ma responsable mais comme elle déjeune le midi avec elle. Elle ne le voit pas et doute de ce que je lui dis. Tous les matins, je suis harcelée par cette collègue. Elle me provoque par son comportement "école maternelle". Je ne sais pas comment faire et je suis épuisée de me battre continuellement. Elle m'a dit verbalement de partir de la société pour ne plus me voir. J'ai essayé d'en parler autour de moi. Mais mes collègues m'ont dit qu'elles ne veulent pas avoir de problème. Je suis seule... c'est pour cela qu'il faut que je vous en parle en écrivant sur ce site. Je commence à déprimer.. merci de m'apporter un peu d'aide...

Hémorragie cérébrale, à quoi m'attendre pour la suite ?


Posté le

@eleni9‍ vous devriez en parler à votre médecin du travail, et/ou à un délégué syndical. Et surtout, surtout, laisser une trace écrite à votre supérieur hiérarchique de la façon dont vos collègues vous traitent, en.soulignant que cela donne une mauvaise image de la société dans laquelle vous travaillez : entre collègues, ça ne se fait pas, les mesquineries, point barre ! Je vous conseille de tout noter dans un petit carnet, le jour, l'heure, et ce que la personne vous a dit, et de répondre à celle qui vient geindre à votre sujet, d'aller se plaindre de vous à sa hiérarchie. Vous montrez que vous ne vous démontez pas, que vous ne vous laissez pas impressionner, c'est tout. J'ai été confrontée en 2011 à une situation similaire, je me suis écrasée, et je le regrette, si c'était à refaire, j'irais signaler tout ce qui cloche au supérieur hiérarchique, au lieu de me contenter d'en parler en famille.  C'est avec le plus grand plaisir que j'ai appris l'année dernière, que cette société avait mis la clef sous la porte, il était grand temps !

Hémorragie cérébrale, à quoi m'attendre pour la suite ?


Posté le

Bsr sa ne suffit pas que les personnes sois malade ont les harcele et les humilie c triste et injuste1 fois de plus la betise humaine est la battez vous et merci pour a rochembeau pour ses judicieux conseils courage 

Hémorragie cérébrale, à quoi m'attendre pour la suite ?


Posté le

@elyotte‍ j'ai participé en juin dernier, à la réunion "Droit et Handicap" au Conseil national des Barreaux, et les avocats aveugles n'ont vraiment pas eu leur langue dans leur poche ! j'en ai entendu des vertes et des pas mures ! j'ignore pourquoi la Fondation Française de Recherche sur l'Epilepsie (www.fondation-epilepsie.fr) avait choisi que je les représenterais, mais je ne m'étais pas déplacée pour rien ! heureusement qu'il y avait un philosophe pour nous aider à prendre du recul. J'espère que l'année prochaine, l'Association des Paralysés de France enverra un représentant, on pourra discuter de l'année où, à l'université Paris Ouest La Défense, les ascenseurs sont tombés en panne la semaine des examens, empêchant les étudiants en fauteuil d'accéder aux salles d'examens.... ça, c'est de "L'auberge espagnole" tout craché ! déjà que cette fac est méchamment amiantée ! 

Hémorragie cérébrale, à quoi m'attendre pour la suite ?


Posté le

@eleni9 

Bonjour,

Effectivement , ça doit être dur à supporter. Avez-vous de la famille proche pour vous épauler ?

Thierry 

Hémorragie cérébrale, à quoi m'attendre pour la suite ?


Posté le

@titi2868‍ 

Bonsoir Thierry, 

Je viens prendre connaissance de votre message.  Je n'ai plus de famille proche pour m'épauler. Je souhaiterais rencontrer des personnes sincères, mais ce n'est pas facile.

Au plaisir de  vous lire...

Hémorragie cérébrale, à quoi m'attendre pour la suite ?


Posté le

@eleni9 

Bonsoir,

Oui, mais vous êtes située où?

Thierry

Discussions les plus commentées