https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/accident-vasculaire-cerebral.jpg

Patients Accident vasculaire cérébral

L'histoire de mon AVC

Posté le

bonjour Ketty,

bon pèlerinage, c'est bon de se ressourcer. Merci pour vos encouragement

Lam

L'histoire de mon AVC
1


Posté le

Bonjour

Je me lance! tout d'abord merci infiniment pour tous vos témoignages. Ma maman a eu un avc à 75 ans et depuis elle est hémiplégique coté gauche depuis 3 mois et demi. Le médecin rééducateur du centre qu'elle ne récupèrera ni la marche et ni le bras ou la main. N'est ce pas un peu tôt pour diagnostiquer cela? qu'en pensez vous?

Merci encore pour vos messages et réponses,

L'histoire de mon AVC
2


Posté le

Bonjour je permets de vous contacter pour vous dire que mon mari a fait un avc le 22/08/2018 a 6heurs du matin et vu que j'aî bien réagir a 6heure 05  j'ai appelé le 15 l'anbulance et arrivée à 20minute plus tard il a eté pris en charge par les secours il et arrivée à 6heurs 45 a l'hôpital de mon de Marsan a il l'on stabilité et 8h30 il et parti  pour Bordeaux , il mon dit qu'il ne s'avère pas comment j'ai fait vu que je suis en fauteuil j'ai dit quand on aime on ne réfléchi pas ,et maintenant il va très bien il a que la fatigue si non il a pas de ses qu'elle voilà ce qui et arrivée à mon mari ci mon message peut aider ces avec plaisir passer une bonne journée agréable a bientôt

L'histoire de mon AVC
3


Posté le

Bonjour a tous moi j'ai fais mon AVC  en 2010 à 49 ans suivi de 3 semaines de comas.mai moi ça ce situ dans le  cervelet   je tremble je marche avec une canne etc... j'ai fais le deuil de ma vie d'avant (seul moyen de s'en sortir) je reconduis pas seul et pas loin. A présent j'écris mais parle pas encore correctement ! J'ai toujours des sceance de kine et d'orthophonie comme quoi il faut persévérer. Bon courage à vous tous et n'oubliez pas vous êtes des battants.

L'histoire de mon AVC

Posté le
Bon conseiller

Bonjour à tous, mon père a fait un AVC le 5 février 2019 et je compatis, je sais qu'il faut beaucoup de courage pour surmonter les séquelles et beaucoup "d'amis" disparaissent, il se sent seul et diminué j'habite à 500 km de chez lui, heureusement qu'une amie fidèle me raconte ses progrès car il ne s'en aperçoit pas, c'est compliqué quand on est loin, bon courage à tous

L'histoire de mon AVC
1


Posté le

Bonjour

Je m' appelle Viana José , âgée de 56 ans

Jai rejoins ce groupe depuis mon AVC hémorragique fait le 27 octobre 2017

Vraiment un AVC fait mourir la personne et on ne vois plus la vie comme avant

Je le sais bien qu'il y a du monde partout que souffrent encore comme moi , mais bon faut mieux

préserver et jamais se laisser aller………. se battre………… quand on tombe on se relève pour recommencer ……..

La vie est elle encore devant nous

Je continue toujours la rééducation , déjà bcp récupérer de tout le coté droite  

Juste souhaiter à tous " bon courage pour là réussite " 

L'histoire de mon AVC

Posté le

Utilisateur désinscrit est actuellement victime d'une "absence épileptique" : voilà ce que je peux lire sur son lien =  Désolé, cette enquête n'est actuellement pas active.

je cite mes sources, quand je dis que l'épilepsie peut venir pointer son nez si on a survécu à un AVC : c'est passeport santé.  

Quel est le risque pour les personnes ayant fait un AVC de présenter une crise épileptique ?

En moyenne, 1 patient ayant présenté un AVC sur 10 présente des phénomènes épileptiques ; on distingue des crises précoces (dans les quelques jours après l'AVC) et les crises intervenant plus tardivement (mais en général dans l'année suivant l'AVC). Ce risque est à entendre "sa vie durant" après l'AVC… sachant que le risque s'estompe avec les années qui passent et est surtout très important dans les suites immédiates d'un AVC. La plupart des crises épileptiques se passent dans les jours qui suivent l'AVC.

Rappelons quand même que le risque de survenue d'une crise sera augmenté de façon très importante en cas de consommation d'alcool, de toxiques, de certains médicaments antidépresseurs et anxiolytiques…

La zone touchée par la crise d'épilepsie va généralement jouxter celle de l'AVC : c'est là que l'activité épileptique anormale des neurones va débuter, avec des symptômes proches de ceux de l'AVC (majoration ou réitération du trouble moteur, du trouble du langage, du trouble visuel…).

L'inquiétude d'une personne ayant un antécédent d'AVC lors d'une crise d'épilepsie, c'est la récidive de l'AVC. Les manifestations de la crise épileptique peuvent mimer les signes initiaux de l'AVC. La différence, c'est que les manifestations de la crise d'épilepsie vont être brèves. Des examens complémentaires seront néanmoins nécessaires afin de vérifier qu'il n'y a pas de nouveaux symptômes liés à une atteinte vasculaire (AIT ou AVC).

L'histoire de mon AVC

Posté le
Bon conseiller

@Printemps23 bonjour, oui c'est un peu tôt pour poser un diagnostique comme ça, essayez de vous renseigner sur la méthode hyperbare, je ne sait pas si c'est le terme exact mais ici quelqu'un a parlé de cette méthode, c'est un truc qui se fait près de la mer car c'est pour soigner les gens qui sont remontrer trop vite en faisant de la plongée sous marine, demandez au administrateurs du site si vous ne trouvez pas la discussion, ça vaut peut-être la coup de tenter cette solution, ou toute autre solution, quand la médecine traditionnelle nous condamne, il faut chercher la solution ailleurs reiki ou autre, bon courage à vous et à votre mère

L'histoire de mon AVC

Posté le

@Printemps23‍ L'efficacité du reiki est étudiée par la communauté scientifique, qui considère la pratique dans l'ensemble comme une pseudo-médecine ou comme une pratique dont l'efficacité n'est pas concluante et les effets positifs allégués résultent de l'effet placebo. 

Face à un risque avéré de dérive sectaire, la « nébuleuse » du reiki est placée, en France, sous observation par la Mission Interministérielle de Vigilance et de LUtte contre les DÉrives Sectaires (= MILIVUDES). Il existe aussi le danger de l’utilisation exclusive du reiki à la place de traitements reconnus efficaces dans le cas de maladies graves.

Déjà que les Témoins de Jéhovah tentent de s'implanter lentement mais surement sur Carenity, notament en ce qui concerne l'épilepsie....

L'histoire de mon AVC
1


Posté le

Bonjour à tous ces combatants de l'AVC. En 2006, j'ai été victime d'un AVC. J'ai effectué plus de 2 ans de réhabilitation avec tout les logues possibles… Au bout de ces premières années. Ils ne pouvais donc plus faire grand chose pour moi. J'ai suivi un cours de théâtre pour apprendre à faire des phrases courtes et à respirer au bon moment… pour mieux parler et ne pas avoir l'air soul. Même si je n'ai pas fait plusieurs activités dans ce cours de théatre, j'en suis ressorti beaucoup mieux. Après plus de 13 ans, je m'ennuie encore de mon travail et je trouve bien chanceux ceux qui peuvent travailler… Mes activités dans une semaine sont l'entrainement, promener mon chien, faire du bénévolat, faire le ménage, m'occuper de gens plus mal en point que moi, garder mes petits fils, aider mon fils, tenter de réparer des choses dans la maison même si je ne suis pas très bon… faire la cuisine (je suis maintenant presque bon après avoir fait bruler plusieurs choses)… Je ne réussis pas à tout faire… J'ai 2 principales maximes. Premièrement que c'est en tombant que nous apprenons. Deuxièmement que s'il n'y avait pas de mouche nous nous ennuierions. La vie est des plus agréable et nous devons en profiter. Ne nous laissons pas vaincre par toute les niaiseries de se monde. Bonne journée à tous et profiter bien de tout vos bonheurs qui sont juste là à côté de vous… à oui j'oubliais, je suis diabétique depuis plus de 40 ans, je suis céliaque, j'ai une perte de sensibilité dans les doigts et les pieds et la quoi encore,,, je trouve la vie toujours belle malgré cela !!! n'oublier surtout pas de vivre de simple chose. ouf je suis de bonne humeur aujourd'hui, vous êtes chanceux !!!