Mycose de l’ongle

La mycose de l’ongle, ou onychomycose, se manifeste lorsqu’un champignon infecte un ou plusieurs ongles. Elle peut se manifester comme une tache blanchâtre ou jaunâtre sous la pointe des ongles des mains ou des pieds.

/static/themes-v3/default/images/default/info/maladie/intro.jpg?1516194360

L'infection des ongles par un champignon ou onychomycose peut se développer en profondeur sous l’ongle, ce dernier peut alors se tacher et s’épaissir, et s’effriter sur les bords. Une mycose de l’ongle peut être difficile à traiter et récurrente, cependant, il existe des médicaments qui sont en mesure de l’éradiquer.

Les champignons sont des microorganismes qui ont besoin de la lumière du soleil pour survivre. Certains d’entre eux sont utiles pour notre organisme, alors que d’autres provoquent des maladies et infections. L’onychomycose est généralement provoquée par un champignon qui appartient au groupe des dermatophytes, cependant les levures aussi peuvent être responsables des mycoses. Tous ces microorganismes vivent dans des environnements chauds et humides tels que les piscines et les douches. Ils peuvent pénétrer dans la peau à travers des lésions microscopiques ou encore grâce à la petite séparation entre l’ongle et la peau. Les mycoses des ongles se manifestent plus fréquemment sur les ongles des pieds que ceux des mains.

Lorsqu’une personne est affectée d’une mycose de l’ongle, on peut observer :
- un épaississement de l’ongle ;
- l’ongle est plus fragile, il s’effrite et se casse plus facilement ;
- il présente des déformations ;
- il devient opaque ;
- il devient sombre.

Les ongles infectés peuvent aussi se détacher du lit unguéal ; on parle alors d’onycholyse. De plus, le bout des doigts ou des orteils peuvent être douloureux et dégager une mauvaise odeur.

En savoir plus sur la Mycose de l’ongle

La mycose de l’ongle peut être difficile à traiter et les infections sont récurrentes. En pharmacie, des crèmes antimycosiques sont disponibles sans ordonnance, mais ne sont cependant pas très efficaces.

En cas de mycose de l’ongle, il est donc conseillé de consulter un médecin qui prescrira un antimycosique pour une utilisation orale.

Il existe aussi d’autres thérapies qui peuvent être recommandées pour les personnes qui développent des effets secondaires du traitement antimycosique par voie orale. Parmi ces thérapies alternatives, on retrouve :
- le vernis à ongle antimycosique ;
- les médicaments à utilisation topique ;
- l’intervention chirurgicale.

Sources : Mycose Info

Dernière mise à jour : 31/12/2019

avatar Équipe éditoriale de Carenity

Auteur : Équipe éditoriale de Carenity, Rédaction

L'équipe éditoriale de Carenity est composée de rédacteurs expérimentés et spécialistes du domaine de la santé qui ont pour objectif de proposer une information impartiale et de qualité. Nos contenus éditoriaux sont... >> En savoir plus

Fiches maladies

Actualité - Mycoses récidivantes