«
»

Top

Vivre sans marcher : "SEP, t'as changé ma vie !"

Publié le 22 nov. 2016 • Par Léa Blaszczynski

Découvrez le témoignage d'Alain, membre Carenity, atteint d'une sclérose en plaques depuis 1998.

Vivre sans marcher :

1 - Bonjour Alain, pourriez-vous vous présenter en quelques lignes ?
Je m’appelle Alain Giraud. Suite à un accident de voiture j’ai pris connaissance de ma pathologie (Sclérose en Plaques progressive) en 1998. Je dis ma Sclérose car aucune n’est identique (j’ai une forte spasticité dans les jambes).

sclerose-fauteuil

2 - Comment avez-vous réagi lorsque le médecin vous a annoncé que vous étiez atteint d'une SEP ?
A l’annonce du nom de Sclérose en Plaques, ce fut un grand chamboulement. Mais j’ai très vite surmonté l’annonce car je marchais et courais encore. La Sclérose en Plaques n’existait pas, je n’y pensais déjà plus.

Profitez du fait que vous pouvez marcher car la plupart des personnes en fauteuil roulant seront condamnées à ne plus marcher. Etre privé de marcher est indescriptible, mais grâce au courage et à la volonté de ces personnes en fauteuil, ces dernières pourront bien vivre et obtenir des valides une meilleure compréhension de leur maladie.

3 - Vous venez d'écrire un livre sur votre sclérose en plaques. Dans quel objectif ?
Dans mon livre "’T’as changé ma vie"’, j’ai essayé de faire connaître une forme de la maladie en décrivant mon histoire. Ce livre a été pour moi comme une thérapie.

4 - Quel message, quels conseils pourriez-vous donner aux personnes atteintes de sclérose en plaques ?
En tant que personne atteinte de SEP, si vous n’êtes pas trop fatigué et si vous le désirez, continuez à avoir une activité, sortez, aller voir du monde. Je vous demanderai simplement d’être positif. Comme je l’ai dit, le fait d’écrire ce livre m’a beaucoup apporté. Par contre, ne vous attendez pas à lire une écriture littéraire, je suis MOI. Puissent les pages de mon livre éveiller votre connaissance sur la Sclérose en Plaques.

Vous trouverez ce livre au prix de 18 euros à Cultura, à la Fnac, à Amazon, aux Editions Paulo-Ramand. L'argent récolté sera reversé à l'association l'ASEP.

5 - Vous êtes inscrit sur Carenity depuis maintenant un an, qu'est-ce que Carenity vous apporte dans votre quotidien ?
Carenity me permet d’entrer en contact avec d’autres patients. Cela me permet aussi d’avoir plus de renseignements sur les pathologies.

__

avatar Léa Blaszczynski

Auteur : Léa Blaszczynski, Rédactrice santé, experte en communication

Chez Carenity depuis 2013, la rédaction d’articles santé n’a plus de secrets pour Léa. Elle a une appétence particulière pour les domaines de la psychologie, de la nutrition et de l’activité physique.

Léa est... >> En savoir plus

5 commentaires


Cathyh
le 06/02/2018

Super ! Comme toi la sep n'a pas bouleversé  ma vie au début puisque j'ai continuer à marcher et courir, j'ai même  appris à  skier corrctement.. ..Enfin j'ai profité de mon bon état  en me disant de faire pour ne pas avoir à  regretter plus tard....j'ai aussi fait quelques  beaux voyages.

Maintenant j'ai des jambes à roulettes même si chez moi je marché avec une canne. 

Elles me permettent de faire mes courses, de me promener, d'êtres comme tout le monde...

Je garde le moral car je considère  que la sep n'est pas si grave que ça. ...

J'ai 65 ans , j'ai été diagnostiquée en 2001....


dan26576
le 10/02/2018

Bonjour Cathyh 

Oui le moral est une force importante !

Toujours continuer à vivre bien


athost
le 25/12/2018

merci de alain giraud


alaingi
le 15/05/2021

je clos l'écriture des livres mon dernier livre se nomme: mon Histoire    mes Souvenirs se livre sera donné à mes enfants à Papa , à Ewa.

Merci de le rajouter pour le publier


alaingi
le 16/05/2021

Ma vie change, mon état se dégrade voilà ma vie ; lit.....fauteuil......fauteuil.......lit  je ne marche plus, je garde le moral mais surtout je ne veux pas m'appitoyer sur mon cas la pathologie devient de plus en plus importante, nous y pouvons rien. je suis seul, il m'arrive de ne pas toujours être bien, j,e ne veux pas le montrer aux gens, alors que je parle avec aisance de la sclérose en plaques

Vous aimerez aussi

Sclérose en plaques : "J’apprécie la vie, même si elle est différente.”

Sclérose en plaques

Sclérose en plaques : "J’apprécie la vie, même si elle est différente.”

Voir le témoignage
L’errance diagnostique dans la SEP : le long parcours d’une patiente

Sclérose en plaques

L’errance diagnostique dans la SEP : le long parcours d’une patiente

Voir le témoignage
SEP, paresthésies, traitements : mon combat pour marcher

Sclérose en plaques

SEP, paresthésies, traitements : mon combat pour marcher

Voir le témoignage
Voir le témoignage

Fiche maladie